LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.                                                          Index du Forum

LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.
Ce forum est réservé aux anciennes pensionnaires des "Bon Pasteur", et à leur sympatisants.

       FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

MESSAGES aux VISITEURS
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> MESSAGES à NOS VISITEURS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 347
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Jeu 21 Nov 2013 - 12:43    Sujet du message: MESSAGES aux VISITEURS Répondre en citant

Claudette aucun problème pour ta psy !
-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 21 Nov 2013 - 12:43    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
claudetteteixe


Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2013
Messages: 532
Localisation: région parisienne
Féminin

MessagePosté le: Jeu 21 Nov 2013 - 14:35    Sujet du message: MESSAGES aux VISITEURS Répondre en citant

 Je lui ai donné l'adresse et elle en fera ce qu'elle voudra, elle d'ailleurs pensé à moi car elle avait entendu parler du documentaire les filles au secret et elle voulait savoir comment l'enregistrer ou le visionnait ,elle va donc aller le voir sur tv5
Revenir en haut
soisik
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 28 Nov 2013 - 21:16    Sujet du message: MESSAGES aux VISITEURS Répondre en citant

bonsoir à toutes


je suis née en 1948, 


je suis vraiment stupéfaite de savoir qu'il existait des maisons où les jeunes filles ont vécu des années difficiles, à lire vos témoignages on penserait se croire il y a plusieurs siècles, on a même du mal à le croire


à mon époque on parlait de maison de correction 'si tu n'es pas sage ...' 


mais que faisiez vous pour en arriver à subir toutes ces punitions morales et physiques, il me semble même que les enfants orphelins se retrouvaient dans ces établissements, 


franchement cela fait réfléchir, 


longue vie à ce forum


bonne soirée
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Nov 2013 - 21:24    Sujet du message: MESSAGES aux VISITEURS Répondre en citant

Bonsoir Soisik.

Ce n'est pas difficile, nous étions malheureuses c'est tout. ¨Pour les unes, abandonnées, battues, humiliées, asservies, et pour les autres, placées ou fugueuses et jetées dans ces "charmants hôtels."

Peu de ces gamines ont fait des choses qui nécessitaient d'être enfermées dans ces endroits à redresser le caractère. Il y a aussi les familles qui ont été contentes de se débarrasser de ces jeunes " difficiles" Comment peut on croire que de jeunes filles étaient à ce point dangereuses??

Mais attention, 50 ans et plus après, nous sommes toujours des témoins de ce temps. Des témoins qui ont encore une très bonne mémoire.

Merci de nous accorder quelque attention Soisik.

-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
soisik
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 28 Nov 2013 - 21:32    Sujet du message: MESSAGES aux VISITEURS Répondre en citant

bonsoir Danielle, merci pour ces renseignements, j'ai commencé à parcourir le forum, c'est poignant, à se demander si cela existait, mon mari m'en parle, pour cela que j'ai regardé votre forum, son ex femme était au Mans de 1965 à 1968
mais jamais elle n'a parlé de sa vie là bas, 
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Nov 2013 - 21:37    Sujet du message: MESSAGES aux VISITEURS Répondre en citant

Oh oui, que ça existait , Soisik et la détresse est encore présente lorsque nous parlons de ce temps là, entre nous.

Il y a une souffrance morale qui ne peut s'éteindre. Quoi qu'il en soit, l'ex femme de ton mari, a droit à toutes les considérations. Elle a certainement beaucoup souffert sans oser en parler.

Beaucoup se sont tues, un genre de honte ( on se demande bien pourquoi) D'autres n'ont pas eu l'opportunité d'en discuter, c'est pourquoi ce forum est vital pour beaucoup d'entre nous. Sans se connaitre physiquement, nous sommes de la même famille, à n'en pas douter.

-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
marie


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2011
Messages: 2 181
Localisation: nantes

MessagePosté le: Jeu 28 Nov 2013 - 21:43    Sujet du message: MESSAGES aux VISITEURS Répondre en citant

BONSOIR SOISICK ,MERCI DE VENIR NOUS VOIR ET OUI CA EXISTAIT ET J Y ETAIS CELA NE M ETONNE PAS QUE L EX FEMME DE TON MARI N EN N AI JAMAIS PARLE ON A MIS PRESQUE 50 ANS AVANT DE PARLER MEME AU SEIN DE NOS FAMILLES  TOUT LE MONDE IGNORAIT ON AVAIT HONTE DE NOTRE PASSE ALORS QUE NOUS N ETIONS QUE DES VICTIMES 
-----------------------------------
bp angers centre d observation les tilleuls 1965 bp orleans 1965 1967 les dames blanches nantes 1967 apres je me suis sauvee!!!!!
Revenir en haut
soisik
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 28 Nov 2013 - 21:58    Sujet du message: MESSAGES aux VISITEURS Répondre en citant

juste une autre question, les garçons étaient placés dans quel établissement, 


sinon j'en suis à la 11ème page du forum , je vais m'arrêteer pour ce soir , je me dis heureusement que je n'ai pas fréquenté ce genre d'établissement, moi qui suis rebelle, disons que je n'aime pas l'injustice je ne sais pas comment j'aurais fait, 
j'étais en école religieuse, en fait j'ai changé plusieurs fois d'établissements, insupportable me disait-on, la Mère Donatien nous donnait des coups de règle sur les doigts, une règle en fer, mais ce n'était pas grave, c'était normal à l'époque, et cela ne m'a jamais traumatisé, et elle ne devait pas taper très fort,  mais quand je vois votre parcours, cela m'effraie
Revenir en haut
claudetteteixe


Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2013
Messages: 532
Localisation: région parisienne
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013 - 00:30    Sujet du message: MESSAGES aux VISITEURS Répondre en citant

SOISIK j'y étais aussi ,j'ai écrit un message pour t' expliquer comment j'y suis arrivée et pourquoi mais il c'est effacé et je commence a avoir sommeil , demain j'écrirai ça , mais sache que je vais faire 63ans la semaine prochaine et que c'est grasse à ce forum , que je me lance à fond dans le recherches et j'espère que mon dossier étant voyageur elles vont retrouver rapidement et que je saurais enfin . malgré les embuches j'ai besoin de mourir en paix a+jai sommeil Mon PAPA MA BEAUCOUP AID2 CES 2 JOURS décidé à me battre
Revenir en haut
claudetteteixe


Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2013
Messages: 532
Localisation: région parisienne
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013 - 10:05    Sujet du message: MESSAGES aux VISITEURS Répondre en citant

olala les fautes excusez moi c'est le sommeil
bonne journée
Revenir en haut
soisik
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013 - 10:23    Sujet du message: MESSAGES aux VISITEURS Répondre en citant

encore une question, je ne sais pas si je suis dans la bonne rubrique


à quel âge rentrait-on et ressortions de cet établissement, car je vois mal des bouts de choux dans cet enfer
Revenir en haut
Bernard-1940


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 1 271
Localisation: Essonne
Masculin

MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013 - 10:33    Sujet du message: MESSAGES aux VISITEURS Répondre en citant

SOISIK, comme tu peux le constater, nous sommes deux garçons sur ce site, Ludovic et Bernard (donc moi)., avec chacun un motif différent.

Je peux écrire sur ce qui se passait pour les garçons car je l’ai vécu il y a 57 ans. Contrairement à la très grande majorité des filles du « Bon Pasteur » le si mal nommé, la misère de mon enfance, la même que pour elles, m’avait conduit à la petite délinquance juvénile. Alors, à 16 ans, ce fut le Centre d’Observation de Savigny-sur-Orge pendant 6 mois, puis 15 jours dans un foyer de semi-liberté tenu par l’Armée du Salut, une fugue m’a conduit 2 mois à la prison de Fresnes en isolement 23 heures sur 24, 3 ans dans une Institution d’Education Surveillée, 27 mois d’armée en régiment semi-disciplinaire dont 1 an en Algérie en batterie disciplinaire responsable d’une harka dans une infâme guerre coloniale.

Le pire fut évidemment la prison dont le souvenir me fait encore pleurer aujourd’hui. Le Centre d’Observation me parait aujourd’hui une promenade de santé bien que la violence, les viols aussi, y fussent assez courants. L’IPES était la survivance des Maisons de Correction. A mon arrivée, la direction, qui fut pourtant un élément important de la transformation de ces véritables bagnes, maintenait encore une discipline de fer, imprévisible et violente. Nous couchions dans des cages métalliques individuelles surnommées les « cages à poule ». Mais j’ai eu la chance de vivre le départ de ce directeur parti ailleurs pour de plus hautes fonctions. J’ai passé un BEPC à 18 ans, honteux de mon âge parmi les autres candidats bien plus jeunes. Puis, toujours dans l’établissement, j’ai rencontré celle qui allait devenir et est restée mon épouse malgré l’énorme réprobation des habitants de la bourgade pour qui frayer avec un « Colon » (pensionnaire d’une Colonie Agricole) était un déshonneur.

Si tu souhaites plus de renseignements, je suis à ton service pour te communiquer des ouvrages sur ce sujet.

Mais je souhaite terminer ce long message par un cri horrifié : qu’ont-ils fait à ces pauvres gamines qui vivaient déjà une enfance si difficile ? Pourquoi les « Servantes de Dieu » ont-elles été si dévastatrices, tellement dénuées de cœur ? Et comment font certaines de celles qui sont à présent mes plus chères amies pour croire encore en un « message divin » ?

Mais je leur laisse évidemment, sur ce sujet comme sur tous les autres, tous les droits.
-----------------------------------
Enfants punis pour petits délits, adultes absous pour gros délits
Revenir en haut
soisik
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013 - 11:05    Sujet du message: MESSAGES aux VISITEURS Répondre en citant

bonjour Bernard,un témoignage poignant, on ne peut pas s'imaginer quand on ne vit pas, 
j'ai lu des bouquins romancés je suppose, ou du moins je pensais qu'ils l'étaient, sur les enfants en pensionnat, orphelins, abandonnés déjà je trouvais horrible ce qu'ils leur faisaient subir,


Mais je souhaite terminer ce long message par un cri horrifié : qu’ont-ils fait à ces pauvres gamines qui vivaient déjà une enfance si difficile ? Pourquoi les « Servantes de Dieu » ont-elles été si dévastatrices, tellement dénuées de cœur ? Et comment font certaines de celles qui sont à présent mes plus chères amies pour croire encore en un « message divin » ?


c'est la question que je pose, comment peux t-on encore croire voire même respecter ces messagers de Dieu, car nous les respections les prêtres, les soeurs etc....


maintenant ce ne sont pas des saints, ils ont des défauts et qualités comme nous tous, mais faire subir moralement et physiquement, à peine croyable


si tu as des ouvrages tu peux me donner quelques titres voire film 


toute compte fait j'ai eu une jeunesse heureuse, même si je n'ai pas eu de père,et que ma mère nous a élevés seule mais il est vrai que je me suis échappée dans le sport 
Revenir en haut
Bernard-1940


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 1 271
Localisation: Essonne
Masculin

MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013 - 12:19    Sujet du message: MESSAGES aux VISITEURS Répondre en citant

Soisik, si tu veux avoir une idée de ce qu’est ma génération, de façon générale, tu peux lire l’ouvrage d’une historienne et sociologue, Ludivine Bantigny : « Le plus bel âge ? », aux éditions Fayard.

Il existe des témoignages importants, qui ne sont donc pas des œuvres d’historiens. Mais ces derniers intègrent à présent beaucoup plus la mémoire des témoins que leurs prédécesseurs. Ils ont compris qu’elle était un élément indispensable dans leur étude.

Voici quelques titres :

Michelle-Marie Bodin-Bougelot : « Enfances volées – Le Bon Pasteur – Nous y étions », tu trouveras le bon de commande sur ce site – une suite de terribles témoignages de filles ayant séjourné dans ces « Bon Pasteur » indignes de notre pays. La République est souvent indigne, elle n’a pas manqué de l’être en abandonnant son pouvoir régalien à des ordres religieux honteux.

Jean Genet : « Miracle de la rose », collection Folio – un récit par un ancien « colon » devenu grand écrivain maudit. A mon avis une œuvre plus poétique qu’historique.

Raoul Léger : « La colonie agricole et pénitentiaire de Mettray – Souvenir d’un colon », L’Harmattan. Un témoignage sincère écrit très tardivement par l’auteur à la demande des historiens travaillant sur ce sujet.

Henri Gaillac : « Les maisons de correction », éditions Cujas – ouvrage de référence écrit par un magistrat-inspecteur de l’éducation surveillée, retrace la vie de ces maisons de corrections de 1830 à 1945, date de l’ordonnance de février 1945 voulue par le Conseil National de la Résistance.

Tu as déjà de quoi lire. Ces ouvrages sont souvent disponibles sur Internet ou chez un bon libraire.

Pour les films, tu peux commencer par :

Un film de Harry Cleven de 2006 : « Les diablesses » - La vie au « Bon Pasteur » telle que beaucoup l’on vécue.

Chloé Hunzinger, documentaire de 2013 : « Les filles au secret » - là encore au « Bon Pasteur », mais la plupart des témoignages sont faits par des pensionnaires devenues auxiliaires des « bonnes  sœurs » - un document qui doit être compris comme «étant à charge malgré la volonté de l’auteur.

De Peter Mullan : « The Magdalene Sisters » film de 2001 retraçant la vie dans un établissement style « Bon Pasteur » en Irlande – des anciennes pensionnaires ont attaqué et gagné en justice pour la reconnaissance du travail sans paye effectué dans ce pourrissoir s’une république religieuse.

La collection de documentaires en trois volumes « Jeunes délinquants, vieux débats », de Nicolas Levy-Beff, Kilaohm Production – retrace l’histoire depuis les « Apaches » jusqu’aux « Blousons noirs »

De Valérie Manns : « Les enfants perdus – une histoire de la jeunesse délinquante », éditions Ex Nihilo – documentaire sure la délinquance juvénile de 1945 à nos jours – je suis le premier témoin, et un autre témoin séjourne sur ce site.

De Christian Faure : « Les hauts murs », film de 2008 d’après le livre autobiographique d’Auguste Le Breton – la vie dans un internat avant son transfert à la Colonie Pénitentiaire de Belle-Ile.

Voici également de quoi passer tes soirées à méditer. Mais ces listes ne sont évidemment pas exhaustives.

Amitiés à toi, et meilleure pensée à toutes ces amies du forum.
-----------------------------------
Enfants punis pour petits délits, adultes absous pour gros délits
Revenir en haut
soisik
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013 - 13:05    Sujet du message: MESSAGES aux VISITEURS Répondre en citant

merci Bernard


j'aurais voulu le film 'les enfants perdus' je ne trouve pas sur amazone, pour le faire voir à ma petite fille de 14 ans, 


sinon que pourrais je prendre pour elle, en film car lire ce n'est pas son truc et je le regarderais avec elle
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:24    Sujet du message: MESSAGES aux VISITEURS

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> MESSAGES à NOS VISITEURS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
Page 4 sur 10

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com