LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.                                                          Index du Forum

LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.
Ce forum est réservé aux anciennes pensionnaires des "Bon Pasteur", et à leur sympatisants.

       FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

A la recherche de nos compagnes
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 613, 14, 15  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> RECHERCHES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Nov 2013 - 01:44    Sujet du message: A la recherche de nos compagnes Répondre en citant

Bien sûr Gilberte qu'il faut en parler, mais il faut vivre aussi. En fai,t il faut faire les deux. Sur les sous forums adéquats parler de notre jeunesse et sur la détente, les coups de coeur etc, parler de ce que nous aimons depuis notre sortie, et dan notre vie de maintenant..

Les deux sont bons pour la santé. Ce qui compte à mon avis, c'est de se réunir, mais en toute liberté.

Voyage dans tous les sujets, tu vas voir que cela fait du bien. Et si tu ne comprends pas quelque chose, on est là pour essayer de t'aider.

Bisous

-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 18 Nov 2013 - 01:44    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gilberte


Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2013
Messages: 216
Localisation: Marck 62730
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Nov 2013 - 12:18    Sujet du message: A la recherche de nos compagnes Répondre en citant

Bonjour 
OUI cela fait du bien de rencontrer  des personnes qui ont eu le même vécu !!!!!!
selon les années et notre âge  avons supporté plus ou moins bien!!!!
les moment difficiles pour moi au moment de la fête des mères , mes compagnes  écrivaient........  de mon coté ,j'inventais une adresse  et forcément la lettre revenait!!!!!j' étais triste  et l'on me demandait de sourire !!!
ou alors  " baisse les yeux  effrontée!!!! "
bon je ne suis pas la pour vous ennuyer mais vous dites-moi ce qui vous a marqué ?le manque de vos parents? il est vrai que nous   n'avions pas d'affection  jamais un mot gentil ou d'encouragement .......
bonne journée a bientôt 
Gilberte S. 
-----------------------------------
j'aimerais avoir des nouvelles des amies que j'ai connues au Bon Pasteur de St Omer dans les années 1953 à 1962

merci de me répondre
Revenir en haut
Bernard-1940


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 1 271
Localisation: Essonne
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Nov 2013 - 12:28    Sujet du message: A la recherche de nos compagnes Répondre en citant

Gilberte, en relisant ce qui a été écrit précédemment, tu auras de nombreux témoignages des difficultés rencontrées par chacun(e) des correspondants sur ce forum.

Bon courage.
-----------------------------------
Enfants punis pour petits délits, adultes absous pour gros délits
Revenir en haut
Gilberte


Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2013
Messages: 216
Localisation: Marck 62730
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Nov 2013 - 12:37    Sujet du message: A la recherche de nos compagnes Répondre en citant

Malheureusement   j'ai trop longtemps gardé pour moi  la honte d'avoir été au Bon Pasteur de St Omer , les sorties du dimanche après-midi  en rangs 3 par 3 avec l'uniforme  et le béret 
nous étions regardées comme des bêtes curieuses   je me  sentais vraiment bizarre!!!  j'ose en parler maintenant  a vous que je ne  vois pas c'est plus facile !!!!
-----------------------------------
j'aimerais avoir des nouvelles des amies que j'ai connues au Bon Pasteur de St Omer dans les années 1953 à 1962

merci de me répondre
Revenir en haut
Bernard-1940


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 1 271
Localisation: Essonne
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Nov 2013 - 12:59    Sujet du message: A la recherche de nos compagnes Répondre en citant

Gilberte, nous n’avons pas besoin de nous voir. Chacun(e)  d’entre nous n’a qu’à se rappeler de l’enfant qu’il ou elle fut voici déjà de nombreuses décennies. Nous sommes tous semblables, victimes de nos familles, de notre entourage, de la société, de la morale, de la religion…

Pour les garçons aussi les sorties avaient lieu en uniforme et en rangs à travers la ville.  Plus de cinquante-cinq ans plus tard, dans cette petite ville de Lamotte-Beuvron, bien que je m’y soit marié et soit ainsi théoriquement devenu un citoyen comme les autres, je reste un « colon » qu’il faut continuer à mépriser. Qu’importe, je les emmm…
-----------------------------------
Enfants punis pour petits délits, adultes absous pour gros délits
Revenir en haut
Colinette


Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2013
Messages: 221
Localisation: Nord
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Nov 2013 - 20:20    Sujet du message: A la recherche de nos compagnes Répondre en citant

Bonsoir GIlberte , la honte ce n'est pas nous qui devions ou devrions la ressentir car. Nous ne sommes que la conséquences des actes que d'autres ont perpétrés moi aussi j'ai eu honte d'être une fille des corons ... Une fille de gueule noire "comme ils disent " honte aussi bien après "d'en être "" du BP   ....dans le rue aussi il y avaient ces regards des bien pensants pour qui nous n'étions que fautives forcement , mais il y avaient aussi des regards de pitié lorsque les petites sortaient 
Nous nous étions forcément coupables ...
Que l'a on me jette la première pierre... 
-----------------------------------
Bonsoir à toutes .....émue et ravie de trouver ce site après la diffusion des filles au secret ! Que de souvenirs .....et des visages ..et tant de choses vécues ! Je suis une grand mère après avoir été une "fille du BP" a vous ma sympathie
Revenir en haut
Bernard-1940


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 1 271
Localisation: Essonne
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Nov 2013 - 20:32    Sujet du message: A la recherche de nos compagnes Répondre en citant

Colinette, tiens, je n'avais pas fait le rapprochement : ton surnom pourrait être celui d'une petite fille "colon". Pour préciser le terme de "colon", il s'appliquait aux enfants et adolescents qui étaient "pensionnaires" dans les "colonies agricoles", ces "maisons de correction" installées dans les champs pour transformer des jeunes citadins en paysans. Il est resté en usage malgré les changements de noms successifs de ces maisons, et un ancien pensionnaire, même longtemps après son départ, reste pour les habitants un "colon" !
-----------------------------------
Enfants punis pour petits délits, adultes absous pour gros délits
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Nov 2013 - 20:57    Sujet du message: A la recherche de nos compagnes Répondre en citant

C'est dingue quand même de porter un jugement sur un enfant. Colon............comme tu l'écris Bernard, on sent une blessure profonde....;..encore.

Et Colinette, tu aurais dû plutôt être fière d'être une enfant de gueule noir. Un travail d'homme courageux, qui a nourri ses enfants, en sacrifiant une partie de sa santé. Respects !!

-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Bernard-1940


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 1 271
Localisation: Essonne
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Nov 2013 - 21:11    Sujet du message: A la recherche de nos compagnes Répondre en citant

Danielle, bien sûr qu’il reste une blessure. Elle a même été ravivée il n’y a que quelques années, au début des années 2000. J’avais raconté brièvement et en toute confiance  à des amis mon passage dans les établissements de la République. Mais au détour d’un banal désaccord avec l’un d’eux ce dernier a fait état de mes confidences partout où il le pouvait. J’ai décidé de le poursuivre, et il a été condamné… mais cela me fait une belle jambe. La douleur s’est réveillée… je vous en fais par ici de temps à autre, et je vous remercie de votre compréhension. La blessure fut si grande que j’ai déménagé  à l’opposé de Paris… sans me l’avouer, bien évidemment !
Mais à présent, je ne crois plus que l’on puisse faire confiance à un ami aussi facilement. Je dis cela, mais en vérité je suis incorrigible. Et nous avons des amis à qui j’i à nouveau fait des confidences. Espérons que cela n’ira pas vers une nouvelle trahison.
Le terme « colon » est très particulier. Il s’adresse à un ancien pensionnaire de ces jolies maisons de la République. C’est l‘équivalent de « taulard », pour les enfants de ce temps-là.
-----------------------------------
Enfants punis pour petits délits, adultes absous pour gros délits
Revenir en haut
mariette76


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2012
Messages: 33
Localisation: rouen
Féminin

MessagePosté le: Mar 19 Nov 2013 - 15:10    Sujet du message: A la recherche de nos compagnes Répondre en citant

merci du message Bernard ..bon courage

j'aime bcp ta phrase " enfants punis pour pt delits adultes absous pr gros delits "
-----------------------------------
----------------------------------------
BP Rouen 1956 - Angers 57/60
Revenir en haut
Bernard-1940


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 1 271
Localisation: Essonne
Masculin

MessagePosté le: Mar 19 Nov 2013 - 16:03    Sujet du message: A la recherche de nos compagnes Répondre en citant

Mariette, en me promenant sur ce forum, votre forum, je prends un sacré bol de vitamines.
-----------------------------------
Enfants punis pour petits délits, adultes absous pour gros délits
Revenir en haut
ludovic


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2013
Messages: 11
Localisation: allennes les marais
Masculin

MessagePosté le: Mar 19 Nov 2013 - 19:50    Sujet du message: A la recherche de nos compagnes Répondre en citant

bonsoir pour les personnes qui chercher des renseignement sur le bon pasteur de loos, et bien j ai un nom d une personnes qui travailler labas en 1968 mme foor , cette personnes apres verification avait connu ma mere mais ne peux plus repondre a mes question elle est decedée.
-----------------------------------
vanderstraeten
Revenir en haut
Muriel74


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 7
Localisation: Haute-Savoie
Féminin

MessagePosté le: Sam 23 Nov 2013 - 15:33    Sujet du message: A la recherche de nos compagnes Répondre en citant

Bonjour, cette annonce est comme une bouteille à la mer. Je ne suis pas une fille du Bon Pasteur, mais ma mère a peut-être fréquenté un de ces établissement et je cherche des personnes qui l'auraient connu entre 1955 et 1957, période où ma famille ne sait absolument pas ce qu'elle est devenue.

Ayant des relations exécrables avec ma mère depuis mon adolescence, j'ai un immense besoin de comprendre ce qui lui est arrivé pour avancer moi-même dans ma propre vie de femme. La communication sur ce sujet est totalement impossible avec elle. Je pense que cette période est trop douloureuse pour qu'elle arrive à partager quoi que ce soit. C'est pour cela que j'aurais aimé rencontrer des personnes qui l'ont connu dans la ou les institutions religieuses où elle a été placée. Parler a une tierce personne qui n'a pas de lien du sang est parfois plus facile.

Voici tout de même le contexte de ma recherche à partir de faits concrets. Ma mère a grandi dans une famille d'agriculteurs de la Mayenne. A l'âge de 17 ans elle est tombée enceinte d'un ouvrier agricole qui travaillait pour mon grand-père en 1954. Elle a accouché d'une petite fille le 12 août 1955 à la maison maternelle d'Antony qui était apparemment tenue par les Dames de Saint-Raphaêl. Si j'arrive à être aussi précise, c'est que ma demi-soeur m'a retrouvé et m'a fourni des copies de son acte de naissance avec les termes de son adoption 2 ans après sa naissance. Et elle m'a surtout donné une lettre manuscrite datée du 22 août 1955 où ma mère renonce "volontairement" à ses droits maternels et demande à ce que les Nids de Paris placent sa fille à l'adoption dans une famille catholique. J'ai vu que ce document n'était pas un canular car j'y reconnais parfaitement l'écriture de ma mère.

Voilà je ne sais pas si ma mère est restée dans cette institution de Antony jusqu'à sa majorité ou bien si elle n'a été que de passage et a été placée avant / après son accouchement dans une institution du Bon Pasteur.  Ma mère s'appelle Michelle C. Peut-être que quelqu'un l'a rencontré à Antony en Août 1955.

Avant de mettre cette annonce, j'ai visionné sur internet le film les diablesses du Bon Pasteur et je suis bouleversée. Il se trouve que j'ai vécu en Irlande où des institutions similaires au BP étaient malheureusement courantes pour les filles comme pour les garçons. Mais l'Irlande n'est pas la France. C'est un pays qui a longtemps été arriéré où le catholiscisme est encore religion d'Etat et l'Eglise catholique est toute puissante. Les Magdalena Sisters qui sont l'équivalent du BP n'ont fermé qu'au début des années 80. Je pense que la situation irlandaise était pire qu'en France car les filles ne sortaient pas de cet enfer à leur majorité et étaient condamnées à travailler comme blanchisseuse pour payer le gîte et le couvert ! Beaucoup d'entre elles sont restées toute leur vie chez les Magdalena Sisters car elles n'avaient nulle part où aller, étant rejettées par leur famille et la société irlandaise qui au final est très petite (soit 3 millions d'habitants). Je suis choquée que dans un pays laïc comme la France, des institutions religieuses de ce type aient perduré si longtemps. Mais je pense que pour ceux qui ont été placés à l'Assistance Publique ça n'a pas été le paradis non plus. Le documentaire des filles au secret raconte d'ailleurs très bien comment l'Administration publique s'est déchargé de tous ces problèmes sociaux touchant des mineurs en demandant à l'Eglise catholique de prendre le relais. l'Etat Français a lamentablement failli pendant des décénies !
-----------------------------------
Ma mère Michelle C âgée de 17 ans a accouché le 12.08.1955 à la maison maternelle de Antony. J'essaye de savoir et de comprendre ce qui s'est passé avant et après son accouchement jusqu'à sa majorité.
Revenir en haut
Bernard-1940


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 1 271
Localisation: Essonne
Masculin

MessagePosté le: Sam 23 Nov 2013 - 16:18    Sujet du message: A la recherche de nos compagnes Répondre en citant

Bonjour Muriel, comme tu le vois à mon nom, je suis un garçon. Les amies de ce forum m'ont accueilli très gentiment.

Tu trouveras ici une ouverture d'esprit sans limite. Toutes les participantes chercheront si elle peuvent t'aider dans tes recherches avec une extrême chaleur.

Si tu as des contacts avec ta maman, tu trouveras peut-être un moyen très discret de lui faire savoir que ce site existe. Il  y aura alors une chance pour que sa curiosité la pousse à ouvrir cette porte. Mais cela te demandera beaucoup de discrétion et d'imagination pour qu'elle ne découvre pas ta manoeuvre qui risquerait de la bloquer.

Je te souhaite bon courage dans ce travail qui est sans aucun doute bien délicat.

Amitiés à toi.
-----------------------------------
Enfants punis pour petits délits, adultes absous pour gros délits
Revenir en haut
marie


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2011
Messages: 2 181
Localisation: nantes

MessagePosté le: Sam 23 Nov 2013 - 16:22    Sujet du message: A la recherche de nos compagnes Répondre en citant

bonjours muriel ,je n ai pas connu ta mere , peut tu nous dire dans quel bp elle etait? ta mere n a pas abandonne son enfant elle a ete force comme beaucoup de filles de l epoque ,elle a du beaucoup souffrir , arrache un bebe a une mere c est tres violent , j ai cru comprendre qu elle est toujours vivante si elle veut elle peut se connecter sur le forum ,tes recherches  seront utiles pour elle comme pour toi et te permettrons de comprendre le douloureux passe de ta maman qui  n a eu qu un seul tort celui d avoir des relations sexuelles avant le mariage et autrefois les filles fautives etaient mises au banc de la societe !  
-----------------------------------
bp angers centre d observation les tilleuls 1965 bp orleans 1965 1967 les dames blanches nantes 1967 apres je me suis sauvee!!!!!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:30    Sujet du message: A la recherche de nos compagnes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> RECHERCHES Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 613, 14, 15  >
Page 5 sur 15

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com