LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.                                                          Index du Forum

LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.
Ce forum est réservé aux anciennes pensionnaires des "Bon Pasteur", et à leur sympatisants.

       FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"
Aller à la page: <  1, 2, 332, 33, 34284, 285, 286  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
l' hirondelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 9 Oct 2009 - 10:41    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Crying or Very sad  BEN  BON SANG !!! pas moyen de me rappeler un NOËL au Bon Pasteur ... Il est vrai que les jours se suivaient et se ressemblaient tous : Lever avec Vive Jésus ! toilette froide rapide, lit fait ensuite au carré puis brossage du parquet autour du-dit lit, prière avant de descendre à la chapelle pour quoi faire ? mais prier bien sur ... demander à la Vierge Marie qu'elle ait pitié de nous pauvres pécheresses, puis, petit déjeuner frugal composé de café au lait (cacao à l'eau le dimanche) 2 petites tartines de "beurre" pardon, de margarine (riez pas, aujourd'hui encore, à 67 printemps sonnés, je tartine encore avec de la margarine et j'aime ça... c'est dire comme on a été "conditionnées !! Sad ). Ha j'oubliais ! Bénédicité avant les repas, puis remercions le Seigneurs pour ce "bon" repas, ensuite, nous pouvions vaquer à nos occupations mais loin, très loin de celles que nous aurions préférées, puisque pour ma part, c'était souvent : direction buanderie pour avoir le plaisir de patauger à mains nues dans l'eau froide rougie par le sang des menstruations de toutes. Beurk ... Peut-être ai-je lavé aussi les P.à C. des nonnes :x . Voila, toujours, aucun souvenir de NOËL, j'étais peut-être en chambre d'isolement ce jour là ?  J'y allais tellement souvent :!:
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 9 Oct 2009 - 10:41    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
l' hirondelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 9 Oct 2009 - 11:02    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Valentine, à lire le rituel de Noëls au Bon Pasteur que tu décris, je vois qu'il y a guère de différence d'avec mon orpheliinat et cela me trouble de constater que les soeurs du Bon Pasteur étaient capables de bonté et de générosité. Mais cela devait se passer dans les petites sections. A Moulins, je ne me rappelle absolument pas qu'il y avait une petite section. Là ou j'étais, nous étions des filles âgées de 15 à 21 ans et pratiquement toutes étions considérées comme des filles perdues, possédées du démons etc... Alors, je doute fort de la bonté des soeurs en ce jour d'exception ... Nos conditions de vie étaient guère plus enviables  que celles des soeurs Madeleine qui logeaient juste derrière les murs de notre cour, à la différence que nous, nous allions quand même quelques fois en promenades, bien que c'était plutôt un moment de honte pour nous, pauvres filles exposées aux regards en biais et malveillants des passants qui nous jugaient et condamnaient sans même nous connaitre. Oui, quand les badauds qui nous voyaient passer en rang 2 par 2 affublées de nos blouses grises, nos godillots (l'hiver) ou sandales (l'été) avec des socquettes en arccordéon, notre cape bleu marine (l'hiver), notre fichu sur la tête, et cernées de nonnes qui nous obligaient à baisser la tête, nous pouvions lire tout le mépris qu'ils ressentaient pour nous dans leur yeux :!:
Revenir en haut
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 9 Oct 2009 - 11:19    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Le lendemain de Noël ? comme je le dis, comme le dis l'Hirondelle : retour au régime quasi-carcéral que nous sommes beaucoup à décrire  de la même façon ! sévices - punitions pour rien ou pas grand-chose.
 
Noël était le SEUL jour dans mon Bon Pasteur où les soeurs nous manifestaient un peu( juste un peu) de considération individuelle à travers ce" petit mot de Jésus" Pourquoi prendre un intermédiaire pour manifester leur bonté (d'un jour)   ? avaient -elles peur de descendre de leur piédestal ? C'est possible. Elles devaient penser que leur autorité en aurait pris un coup dans l'aile ! 
Revenir en haut
Brigitte Lécuyer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 9 Oct 2009 - 11:38    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

je ne me souviens pas du mot de Jésus, mais des attentions particulières oui, une image pieuse avec quelques mots perso et c'était un peu de baume sur nos plaies à vif. Mon coeur était tendre encore, j'ai bien peur qu'avec le temps, il ait pris du plomb dans l'aile.Pendant longtemps, je n'ai pas su fréquenter les gens dits normaux, ceux qui avaient vécu en famille, ceux qui avaient un père une mère, des vacances au bord de la mer, des cadeaux à noel, je ne pouvais vivre qu'avec des marginaux, des pseudo-artistes mal dans leur peau, des gosses en mal de mère, et sans le savoir alors, j'en ai même épousé un.
nous avons fondé une famille, vécu des noëls chaleureux et nous étions prêts à tout pour que nos enfants soient le plus heureux possible. même à nous endetter  pour longtemps pour acheter leurs cadeaux. Ils n'en ont jamais vraiment
eu conscience,
mais aujourdhui, ils ne sont pas avares de leurs sous en retour.
moi je ne serai jamais riche, j'aime donner, je donne ce que je n'ai jamais reçu et mes mots à qui veut les lire, on ne se refera pas, je suppose que vous toutes derrière vos écrans, vous êtes comme ça, un peu dans la démesure, un peu timbrées, un poil toujours rebelles ....ce forum le montre, nous témoignons, mais nous nous rabibochons aussi quelque part avec notre passé, nous les paumées, les laissées pour compte du Bon Pasteur.
    
Revenir en haut
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 9 Oct 2009 - 12:00    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bien dit Brigitte !  Et c'est réconfortant de pouvoir en parler "entre nous" .

Que ceux et celles qui nous lisent ne croient pas que l'on veut faire pleurer dans les chaumières, que l'on  se gargarise, que l'on se complait dans le mêlo. Non non, pas du tout, nous sommes des filles pleines de punch , qu'on se le dise.

Nous faisons un peu comme les anciens combattants quand ils racontent leur vécu (toutes proportions gardées bien sûr)

Et puis en parler, témoigner : si cela pouvait éviter que cela se reproduise ... avec des laïcs  dans les "Centres fermés" actuels.


Revenir en haut
l' hirondelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 9 Oct 2009 - 12:09    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Tout comme toi Brigitte, pendant longtemps je ne me sentais pas à l'aise avec les "Bourges et les grenouilles de bénitier"  (ça va ensemble), les gens bien pensants les appelaient "des gens "honorables" et ceci me fait doucement rigoler car il ne faut gratter le vernis q' est sur ces gens dits "honorables", souvent, le vernis oté, la m.... apparait. Je préférais de loin les laissés pour comptes et toutes les bêtes.
Revenir en haut
cyrielle


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2009
Messages: 804
Localisation: paris 15
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Oct 2009 - 12:32    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Moi par exemple je n'ai pas confiance en moi, à force de les entendre dire les bonne sœurs "  vous L...vous finirez dans le ruisseau", alors inconsciemment cela m'a collé à la peau.
-----------------------------------
BP Orléans anjorrant 59/61, BP Sens fin 61/62
Revenir en haut
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 9 Oct 2009 - 12:38    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Mais Cyrielle aujourd'hui tu n'es pas dans le ruisseau ; elles avaient donc tort de jouer les oiseaux de mauvaise augure ! Et même si à la sortie du Bon Pasteur, nous avons navigué parfois à vue, à la lecture de vos témoignages on voit bien que vous avez toutes la tête sur les épaules (même si il y a encore chez certaines de grosses cicatrices). Alors comme lorsque nous étions petites faisons leur un gros pied de nez ! ça ne servira à rien mais ça fait du bien  de pouvoir se dire qu'on peut le faire ... sans être punies.

Dernière édition par Valentine le Ven 9 Oct 2009 - 21:11; édité 1 fois
Revenir en haut
alouette35


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2009
Messages: 739
Localisation: Bretagne
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Oct 2009 - 20:59    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Je me disais qu'au bon pasteur du Mans je n'avais pas été très heureuse mais comparé à certaines d'entre vous je n'ai pas trop à me plaindre !!! 
-----------------------------------
Eveline
- Denfert-Rochereau - St Brice Chartres 2/63-6/63
- Angers Centre d' Obs. "Les Tilleuls" 6/63-10/63
- Le Mans10/63-12/66
Revenir en haut
MSN
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 9 Oct 2009 - 23:21    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonsoir Gentille Alouette ! Ici, on ne mesure pas nos malheurs passés, tu t'en doutes bien ! Nous avons  un point commun : nous n'avons pas été TRES heureuses (c'est le moins qu'on puisse dire) dans nos Bon Pasteur. Et c'est ce qui nous rapproche sur ce forum.
                               Bonne nuit
                       


Revenir en haut
Brigitte Lécuyer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 10 Oct 2009 - 00:00    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

 le dimanche après-midi au Bon Pasteur, on allait au ciné, dans la grande salle aux fauteuils rouges, c'est là aussi qu'on jouait des tas de pièces plus ou moins religieuses et que plus tard on regardait la télé. 
Pour me punir on me privait de cinéma, et on m'enfermait dans une salle de classe. je faisais pipi dans la cuvette ou trempait l'éponge pour essuyer le tableau, et j'ouvrais toutes les armoires. je me délectais à voler les pages de cahiers, celles du milieu, je les cachais sous mes vêtements, et m'en servais pour écrire des poèmes. c'était mon secret et ma revanche.
je n'ai jamais retrouvé mes poèmes d'enfance, et longtemps je n'ai écrit que dans ma tête, mais aujourd'hui, j'ai repris le chemin des mots, et pour celles qui seraient tentées de me suivre sur ce chemin, vous pourrez me rejoindre sur un blog que j'aime et qui m'héberge régulièrement, Cergyrama, j'ai même ma rubrique et des fans...jusqu'en Chine.
C'est beau le progrès....peut être que si je n'avais pas été aussi malmenée par la vie,  je n'aurai jamais rien écrit, et que je serai tranquille et ennuyeuse. Peut être !
  Brigitte

 
Revenir en haut
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 10 Oct 2009 - 09:42    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour !  Un peu de soleil pour vous toutes avant de poursuivre le récit de nos tribulations ! car tribulations il y avait dans nos Bon Pasteur ! Brigitte tu nous dis que vous alliez au cinéma le dimanche après midi. Mais vous y alliez tous les dimanches ?
                                                                  
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 341
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Sam 10 Oct 2009 - 09:50    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Pas de séances de cinéma chez nous, du moins à mon époque. Le dimanche c'était promenade en ville. La honte lorsque je rencontrais des camarades de classe, pourtant jamais elles ne m'ont fait aucune réflexion et nous avons gardé notre amitié.
J'ai appris que plus tard les Américains avaient offert un poste de télévision à l'institution. Ça a du être une sacrée révolution !
Merci de ton soleil Valentine, ici il bruine ! 

-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Brigitte Lécuyer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 10 Oct 2009 - 10:14    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

temps morose mais on s'en fiche, le soleil est dans nos cœurs,

pour répondre à Valentine, le cinéma ce n'était pas tous les dimanche, tous les quinze jours je crois et en fin d'après-midi, après la promenade en ville! qu'est ce qu'on s'est tapé comme kilomètres à pinces, des fois on allait jusqu'à Olivet. Pour celles qui connaissent Orléans, ça fait quand même un bout pour des petites jambes... mais on se fichait bien qu'on soit fatiguées ou pas. Fallait avancer. on avançait même en chantant.
Je me souviens aussi du Lundi de Pentecote qui était réservé aux anciennes du Bon Pasteur, hé oui, elles revenaient, c'est donc qu'elles en avaient envie, je n'ai jamais bien compris qu'on soit à ce point maso. Mais pour elles,les bonnes soeurs se pliaient en quatre, on leur servait du poulet et des frites, que des trucs qu'on mangeait qu'en période de fête, du moins dans mes débuts. après la nourriture s'est amélioré, la vieille soeur cuisinière est morte et une nouvelle est venue d'ailleurs avec des idées et des recettes un peu plus adaptées.
Ce jour de pentecote, on nous expédiait en balade, nous allions pique-niquer vers St Jean de Bray  , et prenions le chemin entre le canal et la Loire, et j'ai vu mon premier mort, un gosse noyé qui flottait, j'ai mis qq années à me remettre de cette vision d'horreur. J'y repense chaque lundi de pentecôte.
bon j'arrête de vous plomber la journée, je vais à une remise de prix, je suis nominée dans les 10 premières pour un concours de nouvelles, je vous dirai si je gagne un truc...
bises à toutes, Brigitte



Revenir en haut
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 10 Oct 2009 - 10:50    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Oui, il y a des phrases qui plombent ! à éviter si possible ! (conseil de Modérateur) cela peut ranimer des souvenirs pénibles chez certaines ! Moi, ça m'a glacée jusqu'aux tripes ton histoire de gamin noyé !

Il y avait donc une journée des anciennes dans ton Bon Pasteur  Brigitte ? Et vous n'aviez pas le droit de les rencontrer ? On vous donnait des explications ?
 


Dernière édition par Valentine le Lun 12 Oct 2009 - 10:02; édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:18    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 332, 33, 34284, 285, 286  >
Page 33 sur 286

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com