LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.                                                          Index du Forum

LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.
Ce forum est réservé aux anciennes pensionnaires des "Bon Pasteur", et à leur sympatisants.

       FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"
Aller à la page: <  1, 2, 331, 32, 33284, 285, 286  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 345
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Oct 2009 - 17:56    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bien des filles allaient chez elles ou dans la famille. J'étais punie comme de juste.
Nous étions peu nombreuses. J'avais mis une jupe à fleurs bleues en coton léger que j'aimais beaucoup.
Il y avait la veillée où nous devions prier pour "notre chère Algérie" !!!
Noël, c'était les trois messes où nous devions assister. Pourquoi trois ? J'étais d'ailleurs malade !
Je ne sais pas si c'était avant ou après Noël ou le jour de Noël,(l'après-midi de Noël je pense) les Américains de la base de Bricy près d'Orléans venaient nous chercher dans un de leur car pour passer Noël sur la base où nous étions chouchoutées et recevions des cadeaux.
J'ai eu un puzzle que je rangeais soigneusement dans ma table de nuit : j'ai retrouvé la boite vide !
M'en fous j'avais mangé plein de glace même que les sœurs ne voulaient pas !
Au repas il y avait du pudding !

-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 8 Oct 2009 - 17:56    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 345
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Oct 2009 - 19:31    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

bonsoir Arlette,
Dis nous, à Bavilliers à l'institution Sainte Odile les religieuses appartenaient à quel ordre ? Était-ce celles du BON PASTEUR d'Angers, la maison mère ou d'autres ?
Je connais donc Angers, Les refuges des soeurs de St Michel (fondé par St Jean Eudes), Celle créée par Mère Anjorrant.
Éclaire notre lanterne !

-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alouette35


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2009
Messages: 739
Localisation: Bretagne
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Oct 2009 - 21:43    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

mes souvenirs de noël : on devait nettoyer partout.... un sapin de noël décoré, des crèches monumentales de plusieurs mètres de long avec des thèmes différents ; je me souviens d'en avoir fait une dans notre dortoir elle avait pour thème la mer, les cadeaux souvent un vêtement genre robe de chambre, blouse nylon, collants, ou encore bas de couleur à la mode à l'époque et puis nous apprenions des cantiques à plusieurs voix , en dehors du fait que je disais volontairement les "chansons" au lieu de cantique   c'était des moments assez exceptionnels même si je n'ai jamais eu une once de croyance ces cantiques étaient au niveau de la technique et de l'art quelque chose de très beau, après les paroles !!!!! j'ai découvert le solfège c'était vers 1965 vers la fin de mon séjour
-----------------------------------
Eveline
- Denfert-Rochereau - St Brice Chartres 2/63-6/63
- Angers Centre d' Obs. "Les Tilleuls" 6/63-10/63
- Le Mans10/63-12/66
Revenir en haut
MSN
Arlette


Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 280
Localisation: ALSACE
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Oct 2009 - 21:57    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonsoir,

Nous, nous ne sortions pas, ou juste les dimanches à la queue leu leu et concernant les Noël, effectivement c'était un petit déjeuner pas comme les autres, un repas pas comme les autres, avec dessert.
Comme Valentine, nous avions des chants. J'ai toujours aimé les chants (pas forcément religieux), mais je ne me souviens pas de grand chose, juste que la grand'messe était très longue.
Nous avions les cheveux propres, mais sinon, je n'ai pas un grand souvenir de ces Noël.
Pour elles, Jésus est né pour nous sauver. (Je n'attendais qu'une chose qu'il m'ouvre la porte!).
Sérieusement : elles nous expliquaient de long en large la naissance de Jésus.
Ce n'est que bien plus tard, en sortant du Bon Pasteur, que j'ai fait le lien avec ma propre naissance.
Je ne me souviens même pas d'une crêche.

Bonne soirée,

Arlette.

-----------------------------------
Maison de redressement Sainte-Odile, Bavilliers (90) 60/65
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 345
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Oct 2009 - 22:07    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Arlette, ma réponse sur les soeurs  de Bavilliers, voir page 34
-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Invité
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 8 Oct 2009 - 23:20    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonsoir,
Bizarrement, je n'ai aucun souvenir de Noël au Bon pasteur... était-ce un jour comme les autres ? Je pense que ce jour là pourtant, je devrais avoir quelques souvenirs...mais non j'ai beau chercher dans ma petite tête, rien ne me revient en mémoire, même pas la messe !!!! Par contre, je me souviens de presque tous les Noël que j'ai passés lorsque j'étais à l'orphelinat de Gayette (à Montoldre, petit village près de Varennes-sur-allier), chez les soeurs de Saint Vincent-de-Paul. Je suis entrée là-bas à l'âge de 3 ans et en suis ressortie après le certificat d'études fin juin 1956. Des 11 années passées dans cet orphelinat, j'ai pratiquement tout gardé en mémoire, que ce soit les fêtes de Noël, les fêtes de Pâques, les fêtes des mères, les procéssions (celle du 15 aoùt était grandiose, de 3 à 5 ans je faisais l'enfant Jésus dans cette procession là), j'ai d'ailleurs des photos qui m'ont été remises par la soeur qui m'a élevée (soeur Marie que j'adorais), quelques 25 années plus tard lorsque je suis retournée la voir avec mes 3 enfants. Les Noëls à l'orphelinat de Gayette se préparaient 10 jours environ avant, les grandes (11 à 14 ans répétaient des scènes de théatre à la veillée puisque c'étaient les petites vacances scolaires de Noël, les plus jeunes (3 à 10 ans) n'étaient pas sollicitées et devaient aller se coucher aux environs de 20h. (je crois...je ne suis plus trop sure de l' heure). La "grande" veillée de Noël se passait en chants et jeux en communs, avec les surveillantes et les soeurs, puis, vers les 23h 30', nous montions au dortoir réveiller les plus petites, (chaque grande était la marraine d'une petite et de ce fait toute l'année elle était chargée de s'occuper de sa filleule d'adoption, c'est-à-dire, l'aider à se laver, s'habiller, se peigner etc...), ensuite, nous allions assister à la messe de minuit, à MINUIT tapante !!! La crêche était immense (enfin selon nos yeux d'enfant), évidemment, elle était en latin et nous chantions allègrement les cantiques de Noël. Je me souviens qu'avant d'entrer à la chapelle, la soeur nous donnait une pièce de monnaie à chacune des grandes et 2 à chacune des petites. Nous gardions dans nos petites mains précieusement cette ou ces pièces parce qu'après la messe, nous allions toutes devant la crêche et nous mettions notre (ou nos) pièce(s) dans la tirelire que tenait un ange et cet ange remuait la tête à chaque fois qu'une pièce tombait afin de nous remercier. Cela nous amusait énormément. Ensuite, nous étions dirigées vers le refectoire et nous avions droit à un chocolat chaud avec de la brioche et une orange puis, nous allions enfin nous coucher toutes très exitées et impatientes d'être au lendemain. Le jour même de Noël, l'après-midi nous allions dans la salle de jeu et là, c'était l' appothéose car les soeurs (en cachette de nous toutes) avaient orné un immense sapin avec de vraies bougies  qu'elles avaient pris soin d'allumer à l'avance (il n'y a jamais eu le feu et c'est tant mieux) et, au pied du sapin, posés sur une table, nous attendaient nos cadeaux !!! Des petits riens (petites boites de couture avec un peu de tissus, du fil et des aiguilles, un petit baigneur à qui nous pouvions faire des habits, des livres de coloriage avec les crayons de couleurs, des livres pour les plus grandes etc...) plus, la traditionnelle orange de Noël (qui avait une odeur tellemment particulière que je ne passe pas un Noël sans m'en rappeler) plus, 2 ou 3 papillotes.
Bref ! tout cela pour vous dire que les pensionnats de l' Etat n'étaient pas tous pareils, ni les soeurs d'ailleurs heureusement !!! Rien à voir avec ces garces de nonnes du Bon Pasteur. Si j'ai occulté les souvenirs de Noël passés entre les murs du Bon Pasteur, c'est qu'à mon avis, les Noëls devaient être très tristes Sad  (Comme j'aimerais que soeur Marie soit encore de ce monde pour qu'elle sache que si aujourd'hui je ne crois plus en Dieu ni au Diable, ce n'est pas de sa faute à elle mais à cause de ces sal.... de nonnes (je ne peux pas les appeler bonnes soeurs car elles n'ETAIENT PAS BONNES DU TOUT !!!!
Revenir en haut
l' hirondelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 8 Oct 2009 - 23:25    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bon Je ne sais pas ce qui s'est passé, j'étais pourtant sure de m' être connectée mais non !!! donc, mon témoignage sur les Noêls passés  au Bon Pasteur et à l'orphelinat de Gayette c'est moi, l' hirondelle tête en l'air !!!
Revenir en haut
l' hirondelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 8 Oct 2009 - 23:51    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Encore un mot chère Valentine avant d'aller me coucher, je viens de relire la page 34 et en réponse à ton message de 12h 34' je cite :  Tu comprends l' hirondelle pourquoi.... Je tiens à te dire que c'est tout à ton honneur que tu n'es pas voulu resté "chef d'équipe" Tu devais être une fille BIEN mais je me souviens d'une tout particulièrement qui se prénommait  Myriam et qui était loin de te ressembler !!! Comme j'aimerais la retrouver celle-la pour régler mes comptes avec elle ou du moins, m'expliquer car maintenant j'ai vieilli, gagné en sagesse et je suis un peu moins révoltée, alors, peut-être qu'elle pourrait m'expliquer ce qui la poussait à être si méchante ?? Qu'y gagnait' elle ??? était'elle mieux vue par les nonnes ??? ou simplement  prenait'elle son pied quand elle nous tabassait !!! 
Revenir en haut
Brigitte Lécuyer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 9 Oct 2009 - 08:28    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

je vois les messages de toutes et plus les miens, j'ai du faire une fausse manœuvre, cliquer quelque part où il ne fallait pas, je voulais m'exprimer sur noël, je l'ai fait, et mes textes ont disparu
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 345
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Oct 2009 - 09:03    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Je viens de vérifier partout, en tant qu'admin, et tes messages se sont envolés. C'est sûrement l'ange de Noël qui a voulu les lire !
-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Rose-Marie


Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 263
Localisation: Franche-Comté et Paris
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Oct 2009 - 09:59    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

nous on mettait la robe de messe toute la journée mais on avait froid car elle n'etait pas bien epaisse! Et puis nous avions une orange en dessert et nous pouvions parler mais pas crier sinon on revenait en journée normal dans les ateliers. Une fille a meme ete rasée le jour de Noel et on a du toutes ce changer pour returner aux ateliers... Sinon on chantait et il y avait une pieces par les petites. Nous nous n'avions pas le temps de preparer une piece, trop de travail... Crying or Very sad
-----------------------------------
BP Bavilliers 52/54
BP Le Mans 54/60
Chevilly La Rue 60/65
Revenir en haut
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 9 Oct 2009 - 10:11    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour Rose-Marie

Pourquoi a-t-elle été rasée ? Etait-ce si grave pour que ce soit fait le jour de Noël ?
Revenir en haut
Rose-Marie


Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 263
Localisation: Franche-Comté et Paris
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Oct 2009 - 10:12    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Les bonnes soeurs coupaient tres facilement nos cheveux... Elle etait tellement contente qu'elle a dansé sur les tables... Une mere l'a vu et voila... Nous nous dansions autour et chantions
-----------------------------------
BP Bavilliers 52/54
BP Le Mans 54/60
Chevilly La Rue 60/65
Revenir en haut
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 9 Oct 2009 - 10:37    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Il y avait un autre rituel à Noël dans mon BON PASTEUR : au retour de la messe de minuit, nous allions au réfectoire où une collation nous attendait (Oui Oui !) Et à notre place,  nous trouvions sous le bol, une minuscule enveloppe rose/beige (8x6?) à notre nom, de la part de Jésus !!! A l'intérieur : le mot du petit Jésus - c'est comme cela que nous l'appelions. En fait c'était un mot de la religieuse en chef,  et nous le savions. C'était toujours un petit mot très gentil, très très personnel, faisant état de notre personnalité, nos défauts, nos qualités etc . des encouragements !  Jésus nous tutoyais dans ce petit mot ! . Et chose étrange, le fait de nous sentir considérées, distinguées, appelées par notre nom si gentiment, si délicatement, nous rendaient folles de joie.

 Comme quoi quand elle le voulaient les bonnes soeurs pouvaient être BONNES. Mais dès le lendemain retour à la dure réalité ... 
Revenir en haut
Rose-Marie


Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 263
Localisation: Franche-Comté et Paris
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Oct 2009 - 10:40    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

c'est sur que ca devait etre dur le lendemain!!! Ca se passait comment le lendemain?
-----------------------------------
BP Bavilliers 52/54
BP Le Mans 54/60
Chevilly La Rue 60/65
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:12    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 331, 32, 33284, 285, 286  >
Page 32 sur 286

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com