LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.                                                          Index du Forum

LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.
Ce forum est réservé aux anciennes pensionnaires des "Bon Pasteur", et à leur sympatisants.

       FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"
Aller à la page: <  1, 2, 3237, 238, 239284, 285, 286  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Colinette


Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2013
Messages: 221
Localisation: Nord
Féminin

MessagePosté le: Sam 16 Nov 2013 - 22:48    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bernard-1940 a écrit:
Voici un lien pour le poème chanté par Marianne Oswald :
http://www.youtube.com/watch?v=upyoX-MRsNk&feature=player_detailpage

Dousig, selon Jacques Bourquin, et d'autres dont j'ai oublié le nom, les écrits de Jean Genet sont assez fantaisistes alors que le témoignage de Raoul Léger est plus sincère. Ce n'est qu'un témoignage et donc pas une vérité historique, bien sûr. Et son principal défaut est que ce pauvre Léger était presque illettré alors que Genet est un auteur de grand talent. Mais j'avoue avoir eu tellement de mal à lire le "miracle de la rose" que j'ai abandonné en chemin. Trop de vantardise, trop d'homosexualité étalée à croire que c'est la normalité. Cela dit, je me fouts complètement de l'orientation sexuelle des gens !!! C'est l'affaire de chacun.

Les avis sont partagés et cela faisait suite à des années de maltraitance pour ceux qui n'avaient pas la chance d'être "bien né"mais voici ci quelles étaient les tortures que subissaient les enfants du bagne de Porquerolles , cette colonie disciplinaire à été créée en juin 1883 bien sur dans un esprit de correction pour les indisciplinés des colonies agricoles du continent voisin dans un rapport du conseil général de la seine les tortures au delà des privations alimentaires...les barres de justice !!!! Sont des instruments composés d'une barre de fer de 2cm de diamètre et de 60 cm long , de deux anneaux volumineux , incomplets en forme de fer à cheval percés aux deux extrémités d'un gros trou dans lequel on enfile la barre qui vient fermer l'anneau.Pour l'appliquer on emboîte les deux jambes au niveau des chevilles dans chaque fer à cheval , on glisse la barre dans les trous et l'on ferme la serrure de sûreté à l'une des extrémités . Attaché ainsi le jeune ne peut faire un pas , impossible de se tenir debout et la pression de l'appareil dont le poids est considérable et devient insupportable , quand je vous dirais que c'est la directrice MMe DE R'......qui a fait venir cet engin de Paris et à supprimer la couverture des pauvres suppliciés .Mais la Crapaudine était une autre forme de sadisme ....on liait les pieds et les bras derrière le dos de façon à faire un arc de cercle .....et le temps dans cette position était à l'appréciation des gardiens ! Mon grand père a fait partie de ces malheureux enfants , il avait un peu plus de 12 ans .... Il y est reste jusqu'à la fermeture de la colonie .....
-----------------------------------
Bonsoir à toutes .....émue et ravie de trouver ce site après la diffusion des filles au secret ! Que de souvenirs .....et des visages ..et tant de choses vécues ! Je suis une grand mère après avoir été une "fille du BP" a vous ma sympathie
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 16 Nov 2013 - 22:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bernard-1940


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 1 271
Localisation: Essonne
Masculin

MessagePosté le: Sam 16 Nov 2013 - 23:09    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Pauvre enfance, bien pire que la nôtre ! Et dire que ces gosses avaient été jugés non coupables pour manque de discernement ! C'était pour les rééduquer qu'ils étaient martyrisés. Cela a duré un siècle, du milieu du 19ème au milieu du 20ème. Avant, ils étaient en prison au milieu des adultes avec toutes les conséquences que l'on peut imaginer.
Après l'ordonnance de 1945, les choses se sont améliorées petit à petit, en copiant ce qui s'était mis en place à Saint-Maurice et à Saint Hilaire. Mais il a fallu du temps pour que la violence disparaisse. Et cette violence était l'oeuvre des gardiens promus éducateurs, et également des gamins entre eux. C'était encore le règne de caïds qui asservissaient les plus faibles, qui les utilisaient avec ou contre leur assentiment pour assouvir les instincts sexuels incontrôlés.
La misère si grande avant 1945 n'a pas disparue en quelques jours, une quinzaine d'années plus tard il en restait des traces ! Mais parallèlement des hommes portant un idéal ont été intégrés à ces maisons et les transformées petit à petit. Puis ce système carcéral fut enfin abandonné pour lui substituer la semi-liberté, la liberté surveillée.
Malheureusement une nouvelle génération de "bienfaiteurs" est arrivée et est revenue en arrière avec les "centres fermés", tout de même pas avec les mêmes méthodes qu'il y a sept décennies.
Cela, c'est pour les garçons. Vous, les filles, la société vous a oubliées, vous a reléguées si longtemps entre les mains de dévotes incapables d'aimer qui s'étaient réfugiées dans des ordres religieux. "Tuez les toutes, Dieu reconnaîtra les siennes". C'était peut-être la devise de la Nation, qu'elle soit royaliste, impériale, ou républicaine.
-----------------------------------
Enfants punis pour petits délits, adultes absous pour gros délits
Revenir en haut
carolane


Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2013
Messages: 43
Localisation: fontaine en sologne
Féminin

MessagePosté le: Dim 17 Nov 2013 - 11:55    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

 boujour je viens de lire le début du forum principal tout est très similaire les arrivées les départs .moi je vais vous expliquer, mon départ a 14 heures tout le monde se mes sur le pérron après la récré ,et chacune aller vaquer a ses ateliers et moi surprise la premiére maitresse m'appelle ,dans ma petite  tête tout va très vite j'avais 15 ans et comme j'était une diablesse je pensais aller au cachot, alors ,pas de soucis j'ai attendu ,mére bernard me fait passer dans son bureau et me dit tu part dans ta famille mes parents voulaient me reprendre ,et la je me suis mise a pleurer je voulais pas partir j'était triste de quitter mes copines et je n'ai pas peut leurs dire au revoir ma valise était préte (LA valise an caRton )le chauffeur ma enmenée a la gare de saumur prendre le train toute seule j'avais très peur de me retrouvé seule dans ce train je garde ce souvenir!!!arrivée a blois mon frere et ma mére m'attendais au trains,a pres la suite c'tait la libertée trop même, pour ce qui était" sex"et  tabou,je ne savais rien dans l'ignorance complete ,alors ce qui devais arrivée arriva a 16 ans j'était enceinte et a 17 ans maman j'ai rien vu venir ,  et la ma vie de femme a commencé , que des soucis mais jai eu un mal fou a devenir une grande fille et surtout mére de famille mais vu mon caractére tres fort je m'en suis sortie. fille autodidat, jai construis ma vie , j'ai fait des étude de infirmiére en pys et jai eu une vie bien remplie et surtout très riche 'jai beaucoup voyagée je suis devenue une très forte militante une anar sur les bord vu ma révolte q j'était  jeune .maintenant je me suis calmé mais tjrs militante a fond et voila a ce jour je suis heureuse avec mon homme j'ai des petits efants et enfants adorable j'ai mis personne au courant je garde tout ça pour moi c'est ma vie et ces tellement difficile de se dévoiler que je garde tout, le bon le mauvais .aller il y en a a raconter !!!!!!!!!!!!on pourrais faire un livre!bonne lecture!!!!!!!!!!!!!
-----------------------------------
je recherche des jeunes filles de mon époque ,j'en ai retrouve une j h
saumur st hilaire st florent
Revenir en haut
marie


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2011
Messages: 2 178
Localisation: nantes

MessagePosté le: Dim 17 Nov 2013 - 12:18    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

encore des recits epouventable le sadisme des religieux semble sans limite
-----------------------------------
bp angers centre d observation les tilleuls 1965 bp orleans 1965 1967 les dames blanches nantes 1967 apres je me suis sauvee!!!!!
Revenir en haut
valentini


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2013
Messages: 46
Localisation: marseille
Féminin

MessagePosté le: Dim 17 Nov 2013 - 12:46    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bravo Carolane, comme toij'ai passé du temps à me reconstruire, je suis passée aussi par les groupes gauchistes dans les années 70 toujours rebelle ! mais je n'ai pas honte de mon passé et je n'ai jamais caché mon passage par le bon pasteur à personne.
-----------------------------------
Bon Pasteur Marseille "Le Refuge" 62/64 Grande classe
Ce sont les "fêlés" qui laissent passer la lumière. Michel Audiard
Revenir en haut
carolane


Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2013
Messages: 43
Localisation: fontaine en sologne
Féminin

MessagePosté le: Dim 17 Nov 2013 - 13:14    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

 ces claire!!!!!!!!!!!!!pas la peine d'avoir honte ces la vie
-----------------------------------
je recherche des jeunes filles de mon époque ,j'en ai retrouve une j h
saumur st hilaire st florent
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Dim 17 Nov 2013 - 17:32    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Hou là là Colinette, ton récit fait froid dans le dos. On a du mal à imaginer que l'on puisse faire de telles choses, à des enfants. ( des adultes, ce n'est pas mieux, me diras tu) Comment peut-n être aussi inhumain?? La souffrance morale est déjà bien assez forte, pour déglinguer, n'importe qui.

Moi, je n'ai jamais caché quoi que ce soir, pour la bonne raison que personne ne me le demandait. J'ai été très solitaire, souvent travaillé seule.............et ma famille s'est dit et doit toujours se dire, que je n'avais pas à fuguer.........

Mais c'est devenu ma force, durant toutes ces années. M'en sortir seule, sans demander rien à qui que ce soit. Je suis bien dans mes bottes!!

-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 17 Nov 2013 - 18:39    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

j'ai eu la chance d'aller sur cette ile magnifique de porquerolles, et j'étais loin d'immaginé qu'il s'y était passé de telles atrocités envers des enfants, quelle triste histoire que celle de ton grand-pére colinette


ta quéte est trés émouvante, c'est un trés bel hommage que tu lui rends en écrivant son histoire pour tes enfants et petits enfants, sa mémoire sera honnoré !
Revenir en haut
cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 17 Nov 2013 - 18:42    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

pour te répondre valentini, moi non plus je n'ai jamais rien caché à personne, je n'avais à avoir honte de rien, ma vie m'appartiens et honnit soit qui mal y pense !!!!!


j'ai eu aussi ma période rebelle, mais je me suis bien calmé, quoique !!!!!!! faut pas trop pousser mémére 
Revenir en haut
carolane


Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2013
Messages: 43
Localisation: fontaine en sologne
Féminin

MessagePosté le: Dim 17 Nov 2013 - 19:41    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

 boujours je viens de finir de regarder le film les diablesses " bon en tant  que critique, je vais vous dire moi j'ai pas vécu ces choses la! la mére qui fait tomber bleuette! non mais le manque de liberté oui et nous a saumur on avait une supérieure très moderne on écoutais de la musique j brel dalida mais surtout johnny ça nous énervée lol mais on se balladez on faisait plein de choses sympa et oui q on avait une forte tête comme moi la chambre suspendu je la connaissais il est un peu dur ce films pour ma part !!!!
-----------------------------------
je recherche des jeunes filles de mon époque ,j'en ai retrouve une j h
saumur st hilaire st florent
Revenir en haut
marie


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2011
Messages: 2 178
Localisation: nantes

MessagePosté le: Dim 17 Nov 2013 - 20:18    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

j ai exactement vecu comme dans le film les diablesses ,j ai vu la soeur tabasser une des fille ,une autre fille a dit a la soeur < arretez vous aller la tuer>50 ans apres j ai retrouve la fille qui a failli mourir sous les coups , je ne vis pas dans le passe mais j ai vraiment une haine viscerale pour la religion et les religieux
-----------------------------------
bp angers centre d observation les tilleuls 1965 bp orleans 1965 1967 les dames blanches nantes 1967 apres je me suis sauvee!!!!!
Revenir en haut
Bernard-1940


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 1 271
Localisation: Essonne
Masculin

MessagePosté le: Dim 17 Nov 2013 - 20:27    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Chacun vit sa vie et ne voit que ce qu'il voit, volontairement ou inconsciemment.

Pour ma part, j'ai toujours regardé ailleurs lors des ébats entre garçons. Et pourtant, ignorais-je vraiment que l'un n'était peut-être pas si volontaire que cela ? Je ne dis pas que c'était le cas, je l'ignore encore aujourd'hui. Ou je veux toujours l'ignorer !

Les coups, j'en ai reçu, et je ne me suis pas rebellé lorsqu'ils venaient d'un "éducateur". J'ai filé droit pour avoir la paix. Courageux, n'est-ce pas ?

En Algérie, responsable d'une Harka, pourquoi n'ai-je pas deviné le sort qui pouvait attendre les harkis abandonnés par notre chère patrie ?

Et je pourrais trouver bien d'autres exemples dans la vie adulte....
-----------------------------------
Enfants punis pour petits délits, adultes absous pour gros délits
Revenir en haut
mejo


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2013
Messages: 1 777
Localisation: le pouliguen
Féminin

MessagePosté le: Dim 17 Nov 2013 - 20:51    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

dis donc carolane, mère Bernard, c'était celle qui avait remplacé la directrice mère paul au bien l'assistante mère saint Jean?
pour ma part, je suis partie a Pau en decembre 1961, et je n'ai entendu de la radio que la catastrophe du barrage de malpasset qu'on nous faisait écouter en surfilant les barboteuses lorsque je n'avais pas cours.
par contre a pau quand je suis arrivée, dès que je l'ai ouvert on m'a dit ici on ne parle pas! (en fait c'était vraiment le couvent) 
pour moi c'était pire que lla prison c là que j'ai commencé a me revolter.
Revenir en haut
Colinette


Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2013
Messages: 221
Localisation: Nord
Féminin

MessagePosté le: Dim 17 Nov 2013 - 21:19    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

cathy a écrit:
j'ai eu la chance d'aller sur cette ile magnifique de porquerolles, et j'étais loin d'immaginé qu'il s'y était passé de telles atrocités envers des enfants, quelle triste histoire que celle de ton grand-pére colinette


ta quéte est trés émouvante, c'est un trés bel hommage que tu lui rends en écrivant son histoire pour tes enfants et petits enfants, sa mémoire sera honnoré !



Bonsoir à toutes et tous .....oups Bernard    Merci pour mon grand père,  cela n'est qu'une partie de sa triste vie et je lui don donne ma tendresse même si je ne l'ai connu qu'à travers le regard de ma grand mère qui disait " c'était un bon " 
 J'ai passé un long moment à vous ouvrir mon cœur et mon histoire ....et hop un mauvais geste et tout est parti ....
Car hier soir je suis restée avec vous tard dans la nuit ne trouvant pas le sommeil après vous avoir lu vos histoires .... Vos jeunesse s vos 15ans, vos souffrances  
Je me sentais voyeuse.....et j'avais mal à vous , à moi alors je reprendrais la plume pour vous dire ....
-----------------------------------
Bonsoir à toutes .....émue et ravie de trouver ce site après la diffusion des filles au secret ! Que de souvenirs .....et des visages ..et tant de choses vécues ! Je suis une grand mère après avoir été une "fille du BP" a vous ma sympathie
Revenir en haut
cathy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 17 Nov 2013 - 22:56    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

ce forum est en quelques sorte une trés bonne thérapie , ne te sent pas voyeuse colinette ici c'est la solidarité des filles qui ont toutes plus ou moins le méme vecu et l'amitié est toujours présente, si j'osais je dirais comme  au bon vieux temps !!!!!! car c'est bien l'amitié qui nous à aidé à supporter ces moments difficile!!!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:11    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3237, 238, 239284, 285, 286  >
Page 238 sur 286

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com