LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.                                                          Index du Forum

LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.
Ce forum est réservé aux anciennes pensionnaires des "Bon Pasteur", et à leur sympatisants.

       FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"
Aller à la page: <  1, 2, 3221, 222, 223284, 285, 286  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Mer 4 Sep 2013 - 18:53    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Etonnant la faculté de beaucoup de parents à être devenus invisibles, ou sourds durant ces années.

Les miens aussi, ils vivaient sur une autre planète, dans une autre vie,  où il ne fallait pas déranger. L'indifférence, c'est une chose terrible, je crois que je préférais quand ma grand-mère me claquait, ..pour rien,..............ah, si !! parce que je ressemblais à sa fille.

-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 4 Sep 2013 - 18:53    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bernard-1940


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 1 271
Localisation: Essonne
Masculin

MessagePosté le: Mer 4 Sep 2013 - 19:39    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Marie, regarde ma photo enfant. Tu y verras le presque frère de ton jeune ami. Ma mère avais aussi la réputation d'être une femme à arabes, et de se prostituer à l'occasion. Elle m'a conçu avec un marocain de passage, et me l'a annoncé à 12 ans afin, peut-être de me dresser contre mon père nourricier, son mari, que je n'ai réussi à reconnaître comme étant mon vrai père qu'à mes 55 ans.
Ma soeur aînée vivait avec un Algérien pendant la guerre d'Algérie. Ses trois frères, dont moi, sont allés se battre là-bas pour participer à une guerre coloniale. L'aîné est rentré en France avec deux balles dans le corps, et un handicap pour la vie, pas trop important heureusement. Les munitions ont peut-être été achetée grâce à l'impôt révolutionnaire que ma soeur était bien obligée de payer au FLN, comme toutes les femmes dans sa situation. Et elles étaient assez nombreuses.
Mais qu'importe tout cela. Tu as construit un avenir, moi également, comme toutes les personnes qui sont sur ce forum et qui sont parties du mauvais pied. Comme dit la bonne blague d'un film moyen : "l'important, ce n'est pas la chute... mais l'atterrissage !"
-----------------------------------
Enfants punis pour petits délits, adultes absous pour gros délits
Revenir en haut
Bernard-1940


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 1 271
Localisation: Essonne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 5 Sep 2013 - 11:17    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Danielle, ma grand-mère était magnifique de bonté : elle me faisait les cornes avec les doigts et me criait "bicot, bicot, bicot..." Après, c'étaient mes frères et soeurs qui s'y mettaient. Alors, l'amour de ma famille est un peu à éclipses. Il m'est arrivé de pleurer à la mort de ma mère, car même maltraité, on s'attache. Mais aujourd'hui, c'est l'indifférence quand je pense (rarement, très rarement) à elle.
-----------------------------------
Enfants punis pour petits délits, adultes absous pour gros délits
Revenir en haut
marie


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2011
Messages: 2 180
Localisation: nantes

MessagePosté le: Jeu 5 Sep 2013 - 20:19    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

 cest vrai on s est sorti seul de ce merdier familial ,moi aussi j etais attachee a une mere qui ne m aimait pas et maintenant comme toi bernard je m en fiche completement ,comment ta grand mere pouvait t elle etre aussi raciste ? tu etais son petit fils ,peut importe le geniteur
-----------------------------------
bp angers centre d observation les tilleuls 1965 bp orleans 1965 1967 les dames blanches nantes 1967 apres je me suis sauvee!!!!!
Revenir en haut
Bernard-1940


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 1 271
Localisation: Essonne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 5 Sep 2013 - 20:36    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Ma grand-mère était un monstre. Elle a maltraité ma mère lorsqu'elle était petite fille avec des actions obscènes. Du coup ma mère s'est mariée à 18 ans avec le premier homme qui l'a un peu défendue. Mais il n'y avait pas d'amour. Elle est restée une gosse toute sa vie. Elle a eu 5 enfants qui arrivaient tous les deux ans, plus une sixième qui est arrivée 7 ans après moi. La pauvre est d'ailleurs partie à 15 jours pour un séjour de 5 ans en hôpitaux et centres divers. Elle a aujourd'hui 65 ans et ne sait toujours ni lire ni compter couramment. la 2ème fille est décédée à 15 jours, nous étions donc 5 enfants.
Ma grand-mère a demandé une pension alimentaire à ses deux filles, et l'a obtenue. Et nous, bien mal soignés par ma mère, nous n'avions pas à manger correctement. Les seuls bons repas étaient ceux faits par mon père. Le pauvre ne se doutait pas qu'il n'était le père que de 1, peut-être 2 de ces enfants qu'il entretenait.
Une fois veuve, la grand-mère s'est installée avec nous. C'était infernal. Ses insultes pleuvaient chaque jour. Elle savait qui était mon géniteur et s'en donnait à coeur joie. Quand le grand-père paternel s'est à son tour installé avec nous, c'est devenu un véritable cirque. 9 habitants dans un logement avec 3 pièces ! La grand-mère détestait tout le monde, et s'acharnait sur le grand-père.
Afin d'améliorer l'ambiance, ma mère cachait une hache derrière une armoire et nous la montrait de temps en temps.
Nous étions en pleine folie. Quand ma mère m'a annoncé mon origine adultérine, je suis parti dans une belle dépression. Soigné aux enfants malades par le GRAND professeur Heuyer, je crois que j'ai failli me retrouver interné.
Belle jeunesse, comme vous toutes.
-----------------------------------
Enfants punis pour petits délits, adultes absous pour gros délits
Revenir en haut
Simy


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2011
Messages: 5 354
Localisation: Loiret
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Sep 2013 - 10:14    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

bernard , ton enfance n'a vraiment pas été  heureuse, ! incroyable ce qui pouvait et surement se passe encore dans certains  foyers !

Moi j'ai eu une enfance très heureuse par rapport a toi .
 des parents agés , surtout mon père né en 1883 , et ma Mère née en 1903 ....mais très aimants .
malgré notre pauvreté, nous étions 5 enfants , nous nous sommes toujours sentis aimés , et pas malheureux du tout ....
C'est la société, qui était malveillante , pas mes parents .
-----------------------------------
BP Orléans 30 Fg Bourgogne équipes des Fougères et des Chamois - 61/64
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 345
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Sep 2013 - 10:33    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Petit fille abandonnée, adoptée par une maman de 46 ans et une grand-mère de 76 ans j'ai eu une enfance très pauvre avec menace de me mettre à l'AP par manque d'argent. Mais une enfance heureuse jusqu'à la méchanceté environnante des gens du quartier commerçant qui a motivé mon départ en "pension".
Dieu merci maman n'a jamais su que j'étais au BP ou plutôt hélas car elle serait venue me chercher. La vie est ainsi faite. Mon destin était ainsi !

-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Bernard-1940


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 1 271
Localisation: Essonne
Masculin

MessagePosté le: Ven 6 Sep 2013 - 16:12    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Il faut peut-être relativiser. il est vrai que la lecture de mes divers dossiers venant des différents établissements où j'ai été placé m'ont fait comprendre à quel point mon enfance n'avait pas été normale. Mais je suis sur le forum des filles qui suivaient un autre parcours pour des raisons souvent différentes.

Je crois que les garçons, lorsqu'ils n'étaient pas de bien malheureux et innocents fugueurs de l'assistance, avaient un passé de petite délinquance. Ils avaient fait quelque chose de répréhensible et considéraient pour la très grande majorité d'entre eux qu'ils avaient tout de même une part de culpabilité. Et je suis prudent. Par contre, ils jugeaient cela disproportionné par rapport à ce que leur(s) délit(s) avait valu à leurs éventuels complices majeurs : pour eux 4 ou 5 années, pour les majeurs quelques mois. Eux, c'étaient les établissements pour mineurs, mais parfois avec un passage par la case prison. Les adultes, c'était éventuellement directement la prison, et encore, pas toujours.

Mais les filles, je crois que c'était radicalement différent. Je peux me tromper, mais il me semble que la majorité d'entre elles étaient plutôt des victimes. Les hommes, qu'ils soient adultes ou adolescents, peuvent avoir un comportement barbare avec des jeunes filles qui elles peuvent prendre la "protection" pour de l'amour, ou au moins de l'affection. Il y avait certainement des filles qui avaient le même cheminement que les garçons, mais n'était-ce pas une minorité ?

Dans les établissements type "Bon pasteur", il n'y avait peut-être pas la rudesse physique des établissements pour garçons, mais les tourments étaient-ils tellement plus supportables ?

Tout cela pour dire à nouveau combien je vous remercie de votre sympathie. Mais je sais que malgré la gentillesse, la compréhension que vous montrez, vous avez très certainement souffert énormément de votre côté. La douleur ne se compare pas et elle se vit solitairement.
-----------------------------------
Enfants punis pour petits délits, adultes absous pour gros délits
Revenir en haut
Gazelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 13 Sep 2013 - 22:29    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bien d'accord avec ta dernière phrase Bernard.
Revenir en haut
Bernard-1940


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 1 271
Localisation: Essonne
Masculin

MessagePosté le: Sam 14 Sep 2013 - 11:59    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Mejo, j'ai réussi à récupérer les différents dossiers me concernant. En tout, près de 100 feuilles plus ou moins remplies avec toutes sortes de renseignements, à quoi s'ajoutent les 2 cahiers d'écolier que l'on nous faisait remplir lors de l'observation. Ce que je n'ai pas récupéré malgré mes démarches, c'est évidemment ce que détient l'Armée du Salut, les copains du Bon Pasteur. Ils ont obligatoirement reçu des documents, même si mon séjour chez eux n'a été que de 2 semaines. Alors, ne te fais pas trop d'illusions. Pour eux, c'est comme à confesse : le secret, le secret, et le secret.
De plus, dans ces documents il y a tous nos souvenirs, et malheureusement, surtout les mauvais !
Courage Mejo, et méfie toi de la confesseuse !!!

-----------------------------------
Enfants punis pour petits délits, adultes absous pour gros délits
Revenir en haut
marie


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2011
Messages: 2 180
Localisation: nantes

MessagePosté le: Lun 16 Sep 2013 - 13:12    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

courage mejo tu vas voir la soeur psyco qui absout plus ou moins les fautes de ses ainees en disant que l epoque c etait ça !!!! ça nous fait une belle jambe !!!si tu n as pas ton dossier aujourdhui il te sera envoyer par la poste ou tu retournes a angers
-----------------------------------
bp angers centre d observation les tilleuls 1965 bp orleans 1965 1967 les dames blanches nantes 1967 apres je me suis sauvee!!!!!
Revenir en haut
mejo


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2013
Messages: 1 781
Localisation: le pouliguen
Féminin

MessagePosté le: Lun 16 Sep 2013 - 17:05    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Super la bonne soeur oui vraiment. c'est une vrai psychologue qui est entrée dans les ordres il y a 10 ans : elle est normalement à Lille.
Elle est horrifiée par ce qu'elle entend quelquefois et me dit que les termes employés naguère sont disproportionné avec ce que c'était réellement. pour moi qui avais un caractère fort, et bien on disait "caractérielle". c'était çà au BP de Saumur .nous étions 2 a aller à l'école à l'exterieur et quand la superieure et l'assistante ont été mutée et bien on a trouvé que nous étions "caracterielles et nous avons ma copine Brigitte et moi transférées à Pau. oui çà coutait moins cher ! 
Et là, c'est exactement ce qui est écrit dans le livre de Douzig. J'ai pété les plombs et au bout de 8 mois, en vacances dans les pyrénées, je me suis battue avec une bonne soeur.elles m'ont enfermée dans un cachot et comme j'avais réussi a sortir et me baladais dans le champs a cote, elles ont cru que j'avais fugue puis j'ai vu les gendarmes arriver avec un chien, je me suis présentée a eux et quand ils ont vu l'endroit où j'étais enfermée, ils ont dit qu'ils allaient faire un rapport  !!!!parce que c'était défendu. et là pas de trace dans mon dossier qui pourtant parait très etoffé.
retour a pau, encore enfermée en "chambre suspendue" et là j'ai vu un medecin puis quelques jours plus tard , je me suis retrouvée au depot à paris.
aujourd'hui, j'ai reçù toutes les photocopies me concernant, et...............le fameux certificat medical !
Je présente "tendances maniaco paranoïaques et schizophréniques incompatibles avec le placement au BP" et demande à ce que je sois placée en psychiatrie
heureusement le juge des enfants à paris m'a fait faire de vrais tests et n'est pas tombé dans le panneau.
Voilà comment on se débarassait de caractères forts d'autant plus qu à 14 ans, je devais encore aller à l'école et que je ne leur rapportait rien.
Je signale que j'ai les papiers de la sécurité sociale qui  payait une pension pour nous.nous n'étions donc pas à leur charge.
J'ai eu 1 photo ainsi que l'original de mon certificat d'études !
la parano a quand même fini cadre sécurité ,et moniteur de tir!!!!!!!!!!!!!!!
mais au fond, je suis satisfaite de ma journée. j'espère que je ne vous ai pas trop ennuyé(es)
Revenir en haut
Simy


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2011
Messages: 5 354
Localisation: Loiret
Féminin

MessagePosté le: Lun 16 Sep 2013 - 17:45    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Oh ! que non Mejo !
 j'ai bues tes paroles  , tu as du cran ..
Bravo . 
Tu peux être satisfaite de ta journée ... ça me donne a réfléchir .. pourquoi je n'en  ferais pas autant ... trop lasse peut être , ou trop couille molle ...
 Je vais me redresser  .. !
 Bien , Mejo  !


-----------------------------------
BP Orléans 30 Fg Bourgogne équipes des Fougères et des Chamois - 61/64
Revenir en haut
Bernard-1940


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 1 271
Localisation: Essonne
Masculin

MessagePosté le: Lun 16 Sep 2013 - 18:06    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Félicitations Méjo. Dure journée lorsqu'on découvre ce que nos bienfaiteurs pensaient de nous. Pour les garçons, l'obsession des psys, c'était l'homosexualité ! A les lire, nous en avions tous des tendances.
Dans le même temps, ils nous faisaient mettre en chemise ou en slip le soir pour le coucher, UN SEUL des deux !!!
En arrivant, nous avions droit aussi à un isolement, mais les locaux étaient propres, et la nourriture celle de tous les autres.
Allez, Simy, si tu en as le courage, fais-le aussi. Mais prends du recul...

-----------------------------------
Enfants punis pour petits délits, adultes absous pour gros délits
Revenir en haut
marie


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2011
Messages: 2 180
Localisation: nantes

MessagePosté le: Lun 16 Sep 2013 - 19:44    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

dans mon dossier pas de trace de la lettre d insultes que j avais ecrite a la soeur et a la mere superieur ou je les accusais d homo sexualite pour une et maltraitances pour l autre , la juje des enfants qui avait recu la meme m a mise a la porte de son bureau , non plus pas de traces sur l ordonnance de placement il est vrai que j avais menace de rendre la chose publique !!!c est la premiere et derniere fois que j ai utilise le chantage mais j ai eu ma liberte a 18 ans
-----------------------------------
bp angers centre d observation les tilleuls 1965 bp orleans 1965 1967 les dames blanches nantes 1967 apres je me suis sauvee!!!!!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:15    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3221, 222, 223284, 285, 286  >
Page 222 sur 286

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com