LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.                                                          Index du Forum

LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.
Ce forum est réservé aux anciennes pensionnaires des "Bon Pasteur", et à leur sympatisants.

       FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"
Aller à la page: <  1, 2, 3188, 189, 190284, 285, 286  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
l' hirondelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 23 Aoû 2012 - 08:40    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Je m'aperçois que la présentation de la phrase de Jos  :  

 je vais rajouter que Mère Pascale avait quitté l'habit 3 mois après ma sortie ceci explique cela!!!!


a été modifiée par erreur de ma part lors de la mise en forme, je m'en excuse car cela peut vous laisser penser que c'est moi qui rajoute
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Aoû 2012 - 08:40    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
l' hirondelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 23 Aoû 2012 - 09:56    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Oui... tout comme toi Dousig, je le pense aussi !

M'enfin.... tu sais bien que c'est parce-que nous étions des filles perdues, hein ? des rebelles qu'il fallait mâter voyons.... et ces braves petites guerrières de Dieu étaient tout spécialement chargées de nous faire repentir des péchés que nous n'avions..... PAS FAIT !!!  oh plutôt... je rectifie...  pas encore fait puisqu'en rentrant dans ces lieux malsains nous étions pour la très grande majorité des petites innocentes, des petites "oies blanches", ce qui était mon cas, seulement, quand j'en suis sortie, j'étais grâce à elles devenue une "enragée" Mort de rire 2       Bannir Bannir Bannir   et le suis encore quand je repense à tout ce que j'ai enduré entre ces 4 murs où j'ai été enfermée de 1958 à 1961 pour sois-disant me permettre de poursuivre mes études alors, que je n'y ai appris la-bas que : comment laver des "pattes à cul", faire des jours échelles sur des draps, et surtout : comment tagué les murs du mitard en les grattant  avec une fourchette, puis ensuite, le manche d'une cuillère puisque fourchette je n'avais plus !!!! Oui.... j'étais devenue une EN-RA-GEE, une RE-VOL-TEE à vie ! Merci les soeurs du BON PASTEUR de Moulins dans l'Allier pour tous vos BONS et LOYAUX SERVICES dans les années précédant les années 60 !!!
Revenir en haut
l' hirondelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 23 Aoû 2012 - 10:30    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour Chudeau, as-tu lu le livre de Michelle-Marie Bougelot "Le bon pasteur, nous y étions" ? et surtout, les soeurs que tu connais, l'ont-elles lu ? dans l'affirmative, j'aimerai connaître leur point de vue et le tien aussi.

Ceci dit, saches que je respecterai et accepterai toutes tes réponses et critiques dans la mesure où elles ne mettront pas mes paroles en doute bien-sur ! Toi, tu dis que tu as été heureuse derrière les hauts murs du BP d'Anger, je te crois entièrement et j'en suis heureuse pour toi, mais vois-tu, j'ai 9 ans de plus que toi, tu as été dans ce BP dans les années 60 /70, je sais que les soeurs avaient été remplacées petit à petit par des laïques qui étaient plus compréhensives et surtout psychologues comme l'étaient les soeurs de saint-Vincent-de-paul qui elles pourtant élevaient des enfants depuis bien AVANT les années 60 dans l'amour et la justice des hommes.

Encore une fois, j'en déduits que les soeurs des bons pasteurs étaient des personnes complètement à part, tout spécialement réservées pour ces établissements là !

Qu'en penses-tu Chudeau ?

Aujourd'hui, je LEUR DOIS SURTOUT de ne plus croire en Dieu mais la rebelle qu'elles ont fait de moi à vie, n'a pas fini "dans le ruisseau" comme elles le prédisaient mais, a eu la joie d'élever 4 enfants, tous aujourd'hui "casés" comme on dit avec une bonne situation pour chacun, et j'ajoute que j'ai la joie également d'être mamie de 7 petits enfants et de bénéficier d'une bonne retraite grâce aux études que j'ai repris à la quarantaine passée et aux longues années de travail fourni malgré 4 enfants à élever.... et tout celà, ce n'est pas aux soeurs des bons pasteur que je le dois mais à l'aide et surtout l'écoute reçues de la part de personnes qui ne fréquentaient pas les églises mais qui étaient de vrais chrétiens !
 
Je t'embrasse.
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 344
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Jeu 23 Aoû 2012 - 11:04    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Oui ma n'hirondelle les soeurs ont lu notre livre.
Il a été demandé par Jacques Trémintin éducateur journaliste qu'elles acceptent de me recevoir avec lui, la réponse était oui et ... elles ont fait marche arrière.
Je voulais juste leur poser une question : Pourquoi ? j'étais prête à faire près de 600 km (aller et retour) pour avoir une réponse ! Pas très courageuses.
Elles ont édité une bande dessinée sur le BP, à la gloire de leur fondatrice et de leur oeuvre de sauvetage. Je l'ai lue mais n'ai pas pu me la procurer. Dommage, ça manquera à ma collection que j'étoffe toujours. Certains articles et fascicules dates de 1934 ! Collection de journaux, cartes postales et autres que je léguerai au musée de "enfants en justice" à Savigny sur Orge que je vous invite à visiter. Attention ça fait mal, très mal !(mais les jeunes de ce centre ( ouvert, semi-ouvert et fermé) cuisinent très bien) Okay

-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
JOSIANE
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 23 Aoû 2012 - 12:37    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

OUI ma ,n'hirondelle  Mère pascale n'était pas du tout ok avec les autres soeurs donc elle a préféré renoncé d'être bonne soeur et avec du recul je me demande si les autres ne l'ont pas poussé dehors


tout comme toi je ne croyais plus en Dieu avant de rentrer au bp mais là je ne risquais pas d'y recroire et tout comme toi j'ai  élevé 4enfants et si je m'en suis sortie ce n'est pas grâce à ma famille ni aux  personnes qui allaient à la messe tous les dimanches  et qui récitaient leur chapelet tous les jours


Dousig tu connais le bp de Valence car j'ai vu dans le livre une photo   j'étais dans le dortoir du dernier étage


j'étais la dernière d'une fratrie de 9enfants  et je n'ai jamais compris pourquoi je n'étais pas aimée  et quand il n'y a pas d'amour on essaie de se faire remarquer pour dire "je suis là"" après on devient rebelle et on part c'est ce que j'ai fait   j'ai quitté ma bretagne natale pour Paris  et on atterri au bp
Revenir en haut
DOVETTA


Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2012
Messages: 3 674
Localisation: Pays de Loire
Féminin

MessagePosté le: Jeu 23 Aoû 2012 - 15:33    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

bonjour les filles, je  suis depuis peu de temps avec vous, mais en vous lisant j'ai l'impression de vous connaitre depuis toujours en fait je me retrouve dans tout vos ressenti et ça m'émeut beaucoup, le fait de se sentir mal aimé d'étre traité comme une moins que rien alors que mon seul tors était de ne pas avoir de vrais parents,

malgré tout dans mon malheur j'ai eu la chance d'étre adoptée par un oncle , frére de ma mére qui avait déja trois enfants et pas de gros moyens, cela partai d'un bon sentiment et ma petite enfance ne c'est pâs trop mal déroulée puis vers 11 ou 12 ans le comportement de ma mére adoptive à changé et je le prennais trés mal, iol y avait entre nous une trés mauvaise entente, je commençais à comprendre ce qu'étais une enfant adoptée qui plus est " une batarde " mon géniteur ne m'ayant pas reconnu  il à complétement disparue quand ma mére est tombée malade et puis qu'elle soit décédée, j'ai donc réalisé tout cela et ça m'a rendu un peu rebelle d'ou mes premiéres fugues et mon placement au bon pasteur d'arras j'étais vraiment désemparé et rempli de douleur,

j'étais déja traité comme une fille perdue alors que mon seul crime était d'avoir fugué pour appeler au secours pour que l'on me montre un peu d'amour mais c'est tout le contraire qui c'est produit je me suis donc fermé à tout je ne voulait plus rien comprendre,

j'ai beaucoup moins soufferts que certaines d'entres vous, physiquement car dans le peu que j'ai lu, certains récits me font frémir ça à du étre trés dur et je suis de tout coeur avec vous toutes ma souffrance était surtout morale pour diverses raisons trés importantes pour une enfants de cet àge ,

j'ai beaucoup galéré de fugues en divers bp et toujours au lieu d'éssayer de comprendre on me rabaissait encore et encore, je n'ai pas les mots pour tout raconter ça viendra peut-étre au fur et à mesure mais toujours est-il qu'un jour j'ai fait une belle rencontre et bien que je n'oublie pas les trés mauvais moments de mon adolescence j'ai pu avancer et construire une belle famille de 4 enfants à qui j'ai donné tout mon amour au centuple, rien qu'en vous écrivant tout ceci les filles, j'en pleure, en tous cas sachez que cela me fait trés plaisir de vous connaitre de vous lire et de partager  tout cela avec vous.
-----------------------------------
BP Arras 65/67

"Ce n'est pas une balle dans le bras qui va nous faire plier les genoux"
Revenir en haut
cyrielle


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2009
Messages: 804
Localisation: paris 15
Féminin

MessagePosté le: Jeu 23 Aoû 2012 - 17:12    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Que de souffrance dans ton récit, mais comme dit Tatie Danielle , nous sommes là.
Bonne journée et je t'embrasse cela me fait toujours de la peine, bien sûr tout ce que nous avons  vécu est maintenant derrière nous , cela m'a fait du bien de raconter notre histoire.
Tout ce que nous avions enfouies les unes et les autres,  de voir qu' on nous croit c'est important, bien sûr on ne pourras jamais nous réhabiliter  mais on sait jamais.
-----------------------------------
BP Orléans anjorrant 59/61, BP Sens fin 61/62
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Jeu 23 Aoû 2012 - 17:36    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Ma Dovetta, je suis vraiment contente qu'un jour tu aies osé t'inscrire! y'à pas à dire tu es des nôtres!! Cyrielle a bien raison!! nous sommes là,.... avec nos caractères, nos vies, mais quand tu écris, ça ressemble tellement à ce que nous avons posté, toutes!!!

Tu pleures en racontant, je pleure en te lisant...... c'est parce ce que nous sommes en osmose. Et mon Dieu que ça fait du bien de savoir que  nous n'étions pas seules dans ce désarroi. On pourra dire tout ce que l'on voudra, nous avons un lien indéfectible de par notre vécu, et gare au premier qui en doute!!!

Aujourd'hui, je suis fière de ce que je suis devenue. Tu peux l'être aussi, ainsi que tes enfants. Et rassures toi, au niveau des fugues, tu n'es pas la seule, et beaucoup d'entre nous ont eu les mêmes raisons de les faire.

Tu as vu ma denrée ( Josiane) et Dousig ce qu'elles écrivent?? tout pareil!!

Je t'embrasse très fort

Tatie Danielle


-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 24 Aoû 2012 - 12:24    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Simy : tu n'a pas le droit de douter quand une fille dit qu'elle a été heureuse au BP. (voir ton message dans le sous-forum "le BP dans les médias).

Si Chudeau dit qu'elle a été heureuse c'est qu'elle l'a été !

Certaines ont connu une enfance (et pré-adolescence) si ce n'est infernale du moins cahotique.  Pour elles le BP a sans doute été un havre de paix , loin des querelles et problèmes  des adultes.

Le règlement de ce site d'ailleurs stipule que : "les ressentis sont différents suivants les époques, les  BP et ...." Lire la suite dans le menu déroulant sur fond bleu ciel, sous l'image (actuellement l'éléphant-douche) en haut de chaque page de ce site.
Revenir en haut
Evelyne.L


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2012
Messages: 1
Localisation: PARIS

MessagePosté le: Ven 24 Aoû 2012 - 15:02    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour je m'appelle Evelyne j'ai été confiée au BP de Charenton le Pont dans le Val de Marne du 24 janvier 1959 au 25 Aout 1963.
Un article de mon témoignage sur ma vie au BP a été publié dans le journal Libération le 12 février 1981 par le journaliste Dominique Couvreur. Cet articles s'appelait "les bagnes d'enfants".
A bientôt.
On ne guérit pas de son enfance on se construit avec.
-----------------------------------
BP Charenton 24/1/1959 - 25/8 aout 1963.
Revenir en haut
GEOFFROY ANDREE


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2012
Messages: 3
Localisation: VILLENEUVE d'ASCQ
Féminin

MessagePosté le: Lun 27 Aoû 2012 - 15:38    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Non, on ne guérit pas mais il faut vivre avec. Pour ma part, je crois avoir occulté cet épisode qui ne me hante plus, bien que j'y pense souvent. Je ne peux pas dire que j'y ait été malheureuse, comme j'étais une "intellectuelle", j'étais bien vue des religieuses sans être "fayot", mais je vivais assez solitaire, n'ayant que peu de contacts avec les autres filels. C'est une expérience et comme disait un philosophe : "tout ce qui ne m'anéantit pas me rend plus fort". Je crois avoir plus souffert du manque de repères familiaux.
Amicalement.
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Lun 27 Aoû 2012 - 16:32    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Je suis entièrement d'accord avec toi ( vous) Andrée. Je crois voir que tu as un an de moins que moi, et dans les années, ou nous y étions,  nous avons bénéficié de plus de clémence que nos aînées. Cela dépendait aussi des établissements.

Dans mon équipe, il y avait aussi une fille considérée comme "intellectuelle et c'est vrai qu'elle passait pour une pensionnaire raisonnable. Elle était d'un milieu social favorisé, mais comme toi elle était à part. Mais moi, je la trouvais triste, très triste.

Chacun a son ressenti. Quoi que l'on en dise, nous avons tout de même fait notre vie. Réussie ou pas, mais il fallait bien avancer. Je suis contente pour toi que tu sois apaisée.

Amicalement
Tatie Danielle


-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
anne
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 29 Aoû 2012 - 12:14    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Je vois que nous toutes bien marquées ... Avant d'aller au BP j'ai été placée dans un orphelinat à Saumur je suis arrivée au milieu d'enfants qui
étudiaient sagement . Moi j'avais "jouer à la maman pour mes frères et soeur j'étais totalement ignare .Alors j'ai été mise à l'ouvroir au
repassage et amidonnage , puis à faire la mendicité sur les marchés pour les pauvres petites orphelines ! La honte !A livrer le linge à
domicile ,et pas le droit de garder les pourboires !J'ai astiqué tout ce qui devait briller dans l'église St Pierre ,et j'ai veillé des morts à la
sacristie ,j'ai récité des chapelets des rosaires à en devenir gaga au point de voir les cadavres bouger !

En bref ,on ne savais pas quoi faire de ma petite personne ,j'ai été placée au BP de St Hillaire St Florent  et là ,  ça a été le cirque ...
Revenir en haut
GEOFFROY ANDREE


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2012
Messages: 3
Localisation: VILLENEUVE d'ASCQ
Féminin

MessagePosté le: Mer 29 Aoû 2012 - 14:43    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

pourquoi etes-vous devenues rebelles et agressives envers ce Bon Pasteur. Si je n'y ai pas été heureuse car les soeurs, le moins qu'on puisse dire, étaient rétrogrades, et voulaient sans doute faire de nous des bonnes soeurs.. Je me suis jurée de ne plus remettre les pieds à la messe après mon séjour, promesse que j'ai tenue, je n'en pouvais plus de toutes ces messes, saluts et vêpres. Le pire était le mois de mai "le mois de Marie" où là, tous les jours on nous emmenait à l'église, c'était l'overdose. Je me dis quand même que ce placement a eu du bon, puisque j'ai pu faire des études, ce que ne m'auraient pas permis mon milieu familial, au mieux j'aurais fini dans l'usine du coin, j'y ai aussi appris un certain savoir-vivre. C'était vrai que nous n'étions  pas chouchoutées mais je n'attendais rien de ces soeurs. Bref, je n'ai été ni malheureuse, ni heureuse mais ça été une délivrance quand j'ai pu avoir ma liberté, surtout que j'avais été au foyer de semi-liberté de LILLE après la fermeture du BP de Saint Omer. J'ai fait 3 BP : St OMER, MARSEILLE et LILLE. J'ai été à MARSEILLE parce que je souffrais d'asthme et que je ne pouvais plus supporter le climat du NORD. Donc, ma situation "d'intellectuelle" et de "malade" m'a apporté quelques priviléges.
Revenir en haut
anne
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 29 Aoû 2012 - 17:25    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Andrée vous étiez  asthmatique ,moi tuberculeuse  je suis devenue asthmatique ensuite .J'ai été pendant 3 ans au
préventorium du BP au Cabot à Marseille .Un lieu de rève j'en ai que de bons souvenirs .

Je n'étais pas et ne serais jamais une intellectuelle mais gràce à mon ancienneté j'avais toute la confiance de
la direction  j'avais aussi des avantages et  à ma majorité j'y suis retournée comme salariée et m'occuper
des enfants du Lazaret c'était en 1960 .

Oui là , je peux dire que j'ai été heureuse ,que nous l'étions toutes !L'ambiance n'était pas celle des BP !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:18    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3188, 189, 190284, 285, 286  >
Page 189 sur 286

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com