LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.                                                          Index du Forum

LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.
Ce forum est réservé aux anciennes pensionnaires des "Bon Pasteur", et à leur sympatisants.

       FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"
Aller à la page: <  1, 2, 3181, 182, 183284, 285, 286  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Mai 2012 - 20:23    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Biwa, ce n'est pas le temps qui nous manquera, c'est la bonne volonté de ceux qui détiennent les précieux documents.....et qui ne veulent pas les faire paraître au grand jour. Pour ma part, j'ai renoncé. A 65 ans, je n'y crois plus. Mais bonne chance à toi!


-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 2 Mai 2012 - 20:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 343
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Mai 2012 - 20:45    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Je n'ai jamais demandé c'est inutile.
La plupart de celles qui ont vu leur dossier il est vide ! Les archives sont "archivées" profond !!!

-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
marie


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2011
Messages: 2 178
Localisation: nantes

MessagePosté le: Mer 2 Mai 2012 - 20:50    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

une soeur des archives du bp d angers doit me telephoner pour me fixer un rendez vous a angers pour me remettre mon dossier ,apres en avoir parle avec l archiviste elles veulent m accompagner dans la lecture du dossier !45 ans apres me voila chouchoute!!!ca me change! je vous tiendrai toutes au courant bisous Laughing
-----------------------------------
bp angers centre d observation les tilleuls 1965 bp orleans 1965 1967 les dames blanches nantes 1967 apres je me suis sauvee!!!!!
Revenir en haut
biwa
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 2 Mai 2012 - 21:25    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

archivées profond
il existe certainement un moyen de les déterrées,
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 343
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Mai 2012 - 21:33    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Le peu de filles que je connaisse qui ont eu lecture -rapide- de leur dossier il était bien épuré.
-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Julie
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 4 Mai 2012 - 07:00    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

moi pas besoin de ce dossier pourquoi faire il y a prescription et il n ont qu a le mettre aux encombrants
Revenir en haut
Margot Debouzes


Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2011
Messages: 17
Localisation: Le Mans
Féminin

MessagePosté le: Dim 6 Mai 2012 - 21:52    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour à toutes,

Pour ce qui est des dossiers individuels, vous en obtiendrez peut-être une possibilité de lecture mais pas plus. Vous pourrez prendre des notes éventuellement, mais ne vous faites pas d'illusions, dans les dossiers, il ne reste que les pièces administratives officielles à savoir : l'ordonnance de placement du Juge qui contient les attendus et les motifs du placement, la demande de la Dass, Diss ou autre "Assistance publique", le ou les rapports envoyés au Juge ou à la DASS..., quelques courriers échangés entre responsables, parfois le rapport du psychiatre, du psychologue. Très rarement autre chose et je dirai qu'à Angers, le ménage est fait pour les épurer de toutes autres notes susceptibles d'être trop discutées ' comme les notes prises par les éducatrices. 
Toujours très difficilement consultables, en fait ils ne contiennent pas ce qu'on pourrait en attendre, c'est à dire une écriture de la vie qu'une jeune a pu vivre dans ces institutions.

Malgré tout, le voir de ses propres yeux, ce rien qui est une bonne partie de la vie, peut vous aider.
Il faut insister et ne pas se décourager et si vous habitez près du lieu qui vous a "accueilli", allez-y et réclamez de voir votre dossier.

@ bientôt vous lire

Margot
Revenir en haut
opale


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2012
Messages: 3

MessagePosté le: Dim 27 Mai 2012 - 06:25    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour à toutes!
J'ai trouvé votre forum en recherchant des renseignements sur le Bon Pasteur à la suite de discussions avec ma maman. Je suis heureuse qu'il existe car rien sur internet!
Ma mère était au bP de marseille en 1953, elle a également séjourné à celui de Cannes.
Elle ne sait pas du tout se servir d'un ordinateur ni même d'un clavier je serai donc sa porte parole!
C'est malheureusement probablement le cas de bien d'autres personnes de sa génération qui ne connaitront pas ce forum
Je lui ai commandé le livre qu'elle attend avec impatience
Je suis allée la chercher hier pour que nous passions quelques jours ensemble et nous sommes justement passées devant les anciens batiments du bp à la conception à marseille
à bientôt
Revenir en haut
Arlette


Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 280
Localisation: ALSACE
Féminin

MessagePosté le: Dim 27 Mai 2012 - 13:43    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour à toutes !


Une petite question : Est-ce que les maisons de "rééducation" comme Bavilliers ne font pas partie des "Bon Pasteur" ?
Moi j'étais à Sainte Odile (Maison de rééducation) à Bavilliers et une autre fille qui était en famille d'accueil avec moi a été placée au "Bon Pasteur" Strasbourg !
Lors d'une de mes visites à Bavilliers (maintenant centre d'accueil de semi-liberté) on m'a dit que les religieuses ont quitté rapidement les lieux en laissant leurs archives dans une cave.
Je pense que les religieuses ont dû faire un rapport à l'organisme qui nous avait placés chez eux. Et que peut-être cette correspondance figure encore dans les archives de ces organismes.
Pour ma part ainsi que pour mon amie élevée avec moi, nous avons eu accès à notre dossier de la Ddass (Assistance Publique) et mon amie a eu des photocopies et moi... je suis ressortie avec le dossier sous le bras !
Je ne voulait pas qu'un jour mes petits enfants tombent sur mon histoire par un biais ou un autre et en aient ainsi une version incomplète et ne reflétant pas la vérité.
Un exemple : il est inscrit dans mon dossier que mon père était inconnu alors qu'il a été incorporé de force et est mort sur le front de l'Est en Pologne.
J'ai été sollicitée par une réalisatrice de film pour la télévision qui aurait aimé faire un reportage sur les filles du Bon Pasteur. Je me suis désistée puisque sa vision des choses ne m'apparaissait pas conforme à la réalité. 
Je vous souhaite un bon week-end.
Ne vous oublie pas.
Arlette
-----------------------------------
Maison de redressement Sainte-Odile, Bavilliers (90) 60/65
Revenir en haut
opale


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2012
Messages: 3

MessagePosté le: Dim 27 Mai 2012 - 14:50    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

bonjour!
je vous retranscris donc le témoignage de ma maman:

"J'ai été placée au bon pasteur de marseille boulevard baille à l'age de 14 ans. Je me souviens que c'était en 1953 car les soeurs nous avaient autorisées à regarder le couronnement d'Elisabeth II à la télé!
De 7 à 14 ans j'étais dans un pensionnat religieux à aix, qui se situait rue du bon pasteur mais je ne pense pas qu'il s'agissait de la même institution.
A vrai dire je ne sais toujours pas pourquoi ni comment je me suis retrouvée là, ma mère, célibataire, ne payait que très irrégulièment ma pension et peut être avait elle trouvé là le moyen de me caser gratuitement?
En tout cas je ne peux pas dire que la discipline et l'ambiance aient été très différents entre le pensionnat de aix et le bp de marseille
Ma mère m'y a amené, je me souviens que j'ai du me déshabiller pour mettre les vétements du BP: une immense culotte en grosse toile (20cm de largeur à l'entrejambe!), pas de soutien-gorge (interdit), une blouse grise. Je pense que j'étais dans la catégorie "observation" et que nous mangions à l'écart des autres pensionnaires. Je me souviens très bien qu'on nous donnnait des médicaments matin et soir...je n'ai jamais su ce que c'était
L'un de mes souvenirs le plus marquant c'est lorsque j'ai vu certaines filles matées par les soeurs qui les maintenaient sous la douche et qui allaient jusqu'à leur mettre une calisole de force: je jure l'avoir vu plusieurs fois et j'entendais hurler"non pas la camisole!"? je me souviens également que lorsque nous allions à la chapelle nous passions devant les cellules grillagées des aliènés de l'hopital psychiatrique, cela m'a énormément marquée.
Je n'y suis pas allée à l'école, nous faisions beaucoup de couture, le reste du temps nous restions assises à rien faire, hébétées, shootées par les médicaments, les plus rebelles avaient double dose. J'ai vu une fois une fille se faire reprendre après une fugue, ses cheveux ont été coupées n'importe comment et elle a été mise au cachot. je me rappelle d'entretien avec ma mère et une assistante sociale (et une soeur bien sur), je suppose qu'il y a eu une enquête à ce moment là car ma mère m'a insultée pour ce que j'avais dit. J'ai ensuite été transférée à Cannes, c'était beaucoup mieux, je faisais de la céramique,  j'aurais aimé y rester mais le juge pour enfants m'a persuadé de retourner auprès de ma mère, qui avait soit disant besoin de moi. J'ai toujours regretté de l'avoir écouté ma vie aurait sans doute été différente.
Je redis que les conditions de vie dans le pensionnat de aix étaient complétement similaires à celles duBP, mais nous étions beaucoup plus jeunes, j'y ai perdu l'usage d'une oreille à la suite d'une mastoïdite pas soignée, messe à 6h tous les matins à jeun(enfants de 6 7 ans) nous avions les genoux usés, si on ne se tenait pas droite une soeur nous plantait une aiguille dans les fesses! des petites filles tombaient dans les pommes sans que personne ne les ramasse, là aussi c'était couture et prières....De toutes les institutions que j'ai connu je n'ai rencontré qu'une soeur qui ait été gentille et toutes les autres s'en prenaient à ellle: je lui doit d'être arrivé à apprendre à lire
Revenir en haut
cyrielle


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2009
Messages: 804
Localisation: paris 15
Féminin

MessagePosté le: Dim 27 Mai 2012 - 17:10    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Opale
c'est toujours triste notre vécu; certaines d'entre nous on connu la même chose malheureusement, j’espère que ta maman est maintenant heureuse.
Je lui souhaite  en tout cas, le témoignage est important, ça libères d'en parler , cela ne veut pas dire qu'on oublies, je crois qu'on y penses différemment , c'est le cas en tout cas pour moi.,  Dousig m'a crue et je lui suis reconnaissante, je pensais pas que quelqu'un arriverais à me croire, les choses sont tellement lourdes à porter.
je lui souhaite pleins de bonne choses et bienvenue par ton intermédiaire sur le forum
-----------------------------------
BP Orléans anjorrant 59/61, BP Sens fin 61/62
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Dim 27 Mai 2012 - 17:24    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour Arlette, dommage de ne pas te lire souvent, mais merci de poster!! en ce qui me concerne, c'est clair. C'est moi, qui en allant à la croix rouge, me suis fichue dans ce Bon Pasteur d'arras, d'où personne n'est venue me tirer. Donc ligne droite parfaite!!

Bonjour Opale. Il faudrait beaucoup d'enfants comme toi ( je me permets de te tutoyer vu mon âge) pour relayer leur maman dans cette démarche. C'est tout à ton honneur. Comme j'étais à Arras dans le Pas de Calais.je ne te serai d'aucune utilité, sauf pour te dire que dans tous les récits des femmes qui sont passées dans ces établissements, il y a incontestablement des faits similaires.

Bien sur, en 1953, je pense que le règlement était plus strict qu'en 1962. Mais si tu prends le temps de remonter, et de lire à ta maman, les messages des filles, elle se reconnaîtra facilement comme des nôtres.l

Le week-end, famille, amis et soleil obligent, le forum est un peu calme, mais je pense que dans la semaine, il y aura des filles pour te répondre. De toute façon, je suis toujours d'accord, en tant qu'ancienne du Bon Pasteur, pour converser avec qui en a envie. Pensionnaires ou sympathisantes/sympathisants. Donc bienvenue à toi Opale et à ta maman.

Chère Margot,......... merci de venir de temps en temps discuter avec nous, c'est toujours un vrai plaisir de vous lire.        Amicalement Tatie Danielle





-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
opale


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2012
Messages: 3

MessagePosté le: Dim 27 Mai 2012 - 19:48    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

bonsoir
ma maman a pleuré en lisant vos messages, cela lui fait beaucoup de bien d'en parler et nous passons beaucoup de temps à essayer de reconstituer son histoire.
Il est vrai qu'il est difficile d'imaginer que des enfants aient pu être ainsi traités à une époque pas si éloignée. Il m'est difficile également de comprendre l'opprbre jetée sur ces jeunes filles et la honte qui les faisati se taire.
Sa vie a vraiment été très difficile, j'espère qu'elle pourra maintenant trouver un peu de sérénité par rapport à son passé
bonne soirée à toutes
je reviendrai au fur et à mesure de ses souvenirs
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Dim 27 Mai 2012 - 21:10    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Il n'est jamais trop tard pour bien faire chère Opale. Si ce n'est pas indiscret comment se nomme ta maman?? de façon à savoir pour qui tu parles. J'ai réussi, avec ce forum à recouper tous les "manques" de ma vie. J'avais tellement enfoui les choses, que je me disais.........je suis allée chez les soeurs, et c'est tout.

Et comme dans ce forum, tu l'auras remarqué il y a plusieurs sou forums, où nous discutons de tout, ça m'a rendu la vie plus légère et je me suis fait de véritables amies. Mais il faut toujours laisser le temps au temps.
Si tu as le temps Opale, commence la lecture à ta maman dès la page 1. Nous en sommes à la 182. Elle verra qu'elle n'est pas la seule à se reconstituer.

En attendant, bonne soirée à toutes les deux.
Avec mon amitié si vous le voulez.



-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR


Dernière édition par Danielle le Lun 28 Mai 2012 - 01:00; édité 1 fois
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 343
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Dim 27 Mai 2012 - 21:42    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonsoir Opale, je rentre à l'instant et lis le témoignage de ta maman. Que de tristesse. Quelle enfance faite à une petite fille.
Ce qui est bien c'est qu'elle en parle, ainsi l'on peut retrouver un peu de sérénité car ces souvenirs sont lourds à porter.
Merci à toi de savoir l'écouter, c'est très important.
Je vous embrasse toutes les deux.
Et que jamais ça ne se reproduise.

-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:11    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3181, 182, 183284, 285, 286  >
Page 182 sur 286

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com