LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.                                                          Index du Forum

LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.
Ce forum est réservé aux anciennes pensionnaires des "Bon Pasteur", et à leur sympatisants.

       FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"
Aller à la page: <  1, 2, 3179, 180, 181284, 285, 286  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Avr 2012 - 17:03    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Je suis d'accord avec toi, Marie. A l'époque nous étions cataloguées comme des délinquantes. Mais il ne faut pas se voiler la face.

A Arras, et Nadinette et Tite Maryse peuvent en témoigner, il y avait des équipes ou l'on casait des " cas" Et nous étions placées dans des équipes selon nos " délits". Et des vraies délinquantes, j'en ai connu. Je ne peux pas parler en leur nom, mais cela existait évidemment!!

Je pense que la personne qui fait ce film, n'est pas là pour juger, mais pour relater. Et même la délinquante la plus terrible, a, à mon avis des circonstances plus qu'atténuantes. Seulement c'est le parcours de ces personnes qui intéresse la journaliste, pour étayer justement son reportage.

Moi, je veux bien expliquer mes fugues................mais je ne lui serait d'aucune utilité, dommage!
-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 3 Avr 2012 - 17:03    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Fanny


Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2011
Messages: 583
Localisation: charente-poitou
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Avr 2012 - 17:06    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

C'est plutôt de la maltraitance qui étaient dans certains BP

et NON des délinquantes.

Après de nombreuses lectures, posts et autres : c'est évident !

Faire travailler des gamines sans salaire, sans vêtements convenables - sans alimentation correcte - sans hygiène corporelle et mentale - les entasser dans des dortoirs à mobiliers réduits - sans intimité et objets personnels - peu d'instructions leur est données. Et les abêtir avec .... tous les jours du matin au soir.

Avec des persécutions et réprimandes journalières etc ...



De quel droit -humain- avoir agit ainsi ?

Des jeunes privés d'affection de leurs proches - mais c'était simplement des bras de tendresse et d'amour qui leur fallait non de la rudesse. -Dieu est miséricordieux alors pourquoi cette dérive- ? (l'on pense tout bas pour s'enrichir de la misère) ?

Et dans les années 50 le mot : délinquant était peu ou pas du tout utilisé.

Aujourd'hui- c'est terrible - on tue et on incendie - le mot délinquant à bien sa place.

Là, il y a les tableaux - (Je préfère les impressionnistes et le burlesque).

Une sympathisante.
Louloutte
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 347
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Avr 2012 - 17:17    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Inutile de discutailler.
Si nous n'étions pas des délinquantes il y en avait bel et bien.
Chez nous il y avait : les Bleuettes, les Grandes et les Grandes-grandes !
Chacune sa catégorie.


-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
marie


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2011
Messages: 2 181
Localisation: nantes

MessagePosté le: Mar 3 Avr 2012 - 17:35    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

la notion de delinquance varie selon les epoques aujourd hui on tue ,on viole la violence est terrible,en 1967 j ai fait des ballons avec des preservatifs dans un jardin public et j ai ete considere comme une perverse !!! en 2012 tout le monde rigolerait , en 1964  pour l epoque j etais une louloute  ,rupture scolaire ,fug,ues grossieretes envers les enseignants ,revolte envers des parents non aimants et defaillants , si je me comparre a la jeunesse actuelle je suis une SAINTE,dans les annees 60 le palmares de nos jeunes voyous n existait pas , c etait une infime minorite,en toute  bonne foi ,je crois que la jeunesse a problemes des annees 60 c est nous ! et ne jamais oublier que l enfant est d abord une victime Question
-----------------------------------
bp angers centre d observation les tilleuls 1965 bp orleans 1965 1967 les dames blanches nantes 1967 apres je me suis sauvee!!!!!
Revenir en haut
josiane
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 3 Avr 2012 - 17:39    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

je reviendrai ce soir pour vous dire ce que j'en pense, ne suis pas seule et 2fois de suite mes mess se sont envolés
Revenir en haut
josiane
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 3 Avr 2012 - 18:36    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

J'espère que cette fois mon mess ne va pas s'envoler!!!!


Pourquoi inutile de discutailler Dousig on essaie seulement de discuter et ce n'est pas facile!!!et je suis vraiment désolée de la tournure de nos discussions:!!!


tu dis Simy qu'on devrait en parler avec sérénité mais on arrive pas à le faire entre nous et quel image donnons nous à ceux qui nous lisent sans être du BP!  comme je l'ai dit on ne peut pas toujours être ok ensemble ce serait monotone autrement mais restons dignes et pourquoi cette agressivité envers Valentine


Tu as écrit un livre très touchant Dousig et toi comme jeanine, Valentine, rose marie et d'autres  l'hirondelle qui a perdu sa mère à 3ans


je reviendrai ce soir::::: mais evitons et soyons sereines et surtout pas d'agressivité  je déplore celle vis à vis de Valentine qui a le courage de ses opinions


je vous bises et a +
Revenir en haut
Simy


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2011
Messages: 5 354
Localisation: Loiret
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Avr 2012 - 19:05    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

 , 
OK ma Jos,  pourquoi se prendre le chou, pour une définition du mot  " délinquance " de nos jours cette définition n'est plus en rapport avec notre époque BP ... Nous, nous avions les blousons noirs avec les chaines a vélo, les minettes qui frayaient avec les ballets roses, rien a voir avec la société actuelle. Je dirais presque que c'était puéril, mais.... on ne nous le pardonnait pas,... preuve en est que les Bon Pasteur sévissaient , 
mais on peut en parler avec le recul , sans s'exciter . 


Qui agresse Valentine ? nous la respectons, elle fait son travail de modérateur , pas facile, j'en conviens, mais je ne vois pas ou est l'agressivité envers elle . Elle a le courage e ses opinions , certes ,on ne peut l'en blâmer, mais tout le monde a le droit de s'exprimer , plus ou moins bien, ce qui est souvent mon cas .


A plus les belles 
-----------------------------------
BP Orléans 30 Fg Bourgogne équipes des Fougères et des Chamois - 61/64
Revenir en haut
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 3 Avr 2012 - 19:56    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Je suis entrée au BP à 14 ans section "préservation" ; m'étant attardée lors d'une promenade à manger des cerises avec des jeunes du village traversé, les BS m'ont fait passer chez les "grandes" (la grande classe disait-on)  Et j'étais innocente :  blanche comme la neige !
Revenir en haut
josiane
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 3 Avr 2012 - 23:08    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Toutes celles qui ont témoigné ds le livre n'avaient aucune raison d'être ds ce BP  et comme dit Danielle c'est courageux de vouloir en témoigner: je ne veux pas en rajouter mais il y avait sûrement des délinquantes : moi je n'en ai pas connu  nous étions 18 ds notre équipe toutes des écorchées  par la vie


moi comme Danielle, j'ai fugué et refugué   j'ai voulu fuir une enfance misérable et des  évènements trop douloureux à raconter et je me suis retrouvée à Paris comme une paumée, ma famille m'a rattrapée et m'avait placée" comme bonne à tout faire" alors là j'ai encore fui et ainsi de suite jusqu'au jour où de mes soeurs me conduise au Bp de Valence "soi -disant internat pour suivre mes études" j'en étais presque ravie




Des délinquantes il y en a  peut-être eu après le BP: des filles pas assez fortes pour se relever, avec moins de caractère que celles qui osent témoigner   comme dit une fille ds le livre en sortant  on devait se marier,faire le plus vieux métier du monde ou suivre un voyou qui disait nous aimer alors on y croyait!!!!! moi après le Bp je n'étais plus blanche au sens du terme car j'ai eu 2enfants ds le péché le plus complet mais je les ai aimés et je les aimes encore. Je pense faire partie des personnes qui ont eu de la chance de s'en sortir




Mais je ne pourrais témoigner car il faudrait que je raconte le parcours qui m'a fait atterrir là bas   . Mon Mari et mes enfants savent tout mais pas mes petits-enfants top jeunes pour comprendre!




comme Valentine et beaucoup d'autres parmi vous  j'étais innocente pleine de bleus mais innocente  et les bleus je les dois à mes frères 4 dont un seul ne m'a pas fait de mal et à mes soeurs qui me détestaient et je me taisais toute seule ds mon coin et j'ai pris la fuite!!!  le seul tort que nous avions beaucoup d'entre nous c'était d'avoir perdu sa mère  ou manqué d'amour ou comme toi Dousig pas comprise!!! j'ai lu et relu ton livre et j'ai pleuré énormément!  je terminerai là-dessus  mais de grâce soyons compréhensives avec celles qui n'ont pas vécu la même chose ou vécu différemment!


c'est Valentine et Dousig qui ont crée ce forum et disent bien au début de ne pas douter du témoignage des filles et du ressenti qui est différent selon l'époque ou les bp et je dirais même les équipes au sein de ces bp   alors quand une fille dit qu'elle est innocente et blanche comme la neige il est nécessaire de la croire
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Mer 4 Avr 2012 - 00:30    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Je me suis reportée, au post de ce matin, envoyé par Dousig. Nous nous sommes un peu emportées sur un sujet qui était parallèle mais qui ne répondait pas à la question posée.
Cela m'a fait penser à ces discussions que l'on peut avoir dans les familles, qui une fois apaisées nous questionnent sur le motif du début de la dispute . Des fois on ne s'en souvient même plus.

Loin de moi l'idée de soutenir qui que ce soit, mais il faut rendre justice à la question posée. Je m'explique.

Dousig nous demandait si nous connaissions  ou avions connu des personnes délinquantes pour la personne qui souhaite tourner un film pour la télévision. C'est tout.

Il n'était pas question de nous accuser d'en être. Moi la première, je n'avais pas à développer.

En ce qui me concerne, j'aurai du répondre.........non, je n'en connais pas.................en fait c'était juste une question .


Après, que les caractère se frottent, est un autre sujet. Nous avons toutes raconté notre vécu. C'est pour cela que si la dame avait eu besoin de témoignages sur notre ressenti de jeunes filles entrées au bon pasteur, elle aurait eu un article en or!!

Personnellement, je crois qu'il faut raison garder, et remettre la question à la bonne place. Nous nous sommes un peu agacées, et apparemment, nous ne connaissons pas de délinquantes de notre époque. Elles ont existé, c'est vrai, nous le savons toutes.

Je pense que nous avons pris la question, dans le mauvais sens, et par ricochet, pour nous. C'est dommage que cette cinéaste n'aie pas besoin du récit de nos souffrances, avec nous, elle aurait été servie!!


Les gentilles, ne laissons pas une simple question, nous mettre mal à l'aise. Chacun a le droit de s'exprimer, je voulais ici, simplement donner mon avis......................après réflexion.
-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Margot Debouzes


Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2011
Messages: 17
Localisation: Le Mans
Féminin

MessagePosté le: Mer 4 Avr 2012 - 21:08    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour à toutes,
L'amalgame fait autour du mot délinquante s'explique peut-être par la demande qui n'est pas assez précise...
Concerne-t-elle les jeunes filles placées par un Juge pour Enfants sans distinction, auquel cas les délinquantes et les placées au titre de la protection de l'enfance sont mélangées et toutes assimilées à des délinquantes.
Ou bien s'agit-il des jeunes filles placées par le Juge des Enfants sous l'ordonnance de 45...
Quoique il en soit et c'est fort dommage, le mot délinquante est bien trop souvent synonyme d'enfant placé... Qu'ont-ils fait comme bêtise pour être dans un foyer... Peu de gens font la différence entre enfant délinquant et enfant à protégé dès lors qu'il est placé... dommage

Y en a t-il parmi vous qui ont réussi à lire ce pavé sur le Bon Pasteur du Mans ?  http://arime.free.fr/memoire/memoireBP.doc   Vos avis m'intéresse....merci

Margot
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Avr 2012 - 01:05    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonsoir Margot,

Merci de nous laisser de temps à autres un message amical.

Votre "pavé" comme vous dites, est téléchargé. J'en ai commencé la lecture. Je trouve que vous avez fait un excellent travail de recherche. Votre mémoire fourmille de détails, et je trouve l'ouvrage, pointu.

Cependant, j'avoue ne pas être assidue. Je le serai soyez en certaine. Votre travail mérite une attention particulière. C'est une lecture importante que je ferai petit à petit.

En tout cas merci de votre gentillesse,

Amicalement

Danye
-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
cherifos


Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 1
Localisation: lille
Masculin

MessagePosté le: Dim 15 Avr 2012 - 15:08    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

bonjour mesdames je recherche des filles qui aurait connu ma mère fille du bon pasteur de Loos de 1954 a 1958 Christiane DE BUE placée dans une famille a STRASBOURG elle est revenue a Lille début 58 enceinte de moi. un témoignage pourrait me donner une piste sur mes origines merci :)
Revenir en haut
mariette76


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2012
Messages: 33
Localisation: rouen
Féminin

MessagePosté le: Dim 15 Avr 2012 - 16:21    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

josiane a écrit:
Toutes celles qui ont témoigné ds le livre n'avaient aucune raison d'être ds ce BP  et comme dit Danielle c'est courageux de vouloir en témoigner: je ne veux pas en rajouter mais il y avait sûrement des délinquantes : moi je n'en ai pas connu  nous étions 18 ds notre équipe toutes des écorchées  par la vie

moi comme Danielle, j'ai fugué et refugué   j'ai voulu fuir une enfance misérable et des  évènements trop douloureux à raconter et je me suis retrouvée à Paris comme une paumée, ma famille m'a rattrapée et m'avait placée" comme bonne à tout faire" alors là j'ai encore fui et ainsi de suite jusqu'au jour où de mes soeurs me conduise au Bp de Valence "soi -disant internat pour suivre mes études" j'en étais presque ravie




Des délinquantes il y en a  peut-être eu après le BP: des filles pas assez fortes pour se relever, avec moins de caractère que celles qui osent témoigner   comme dit une fille ds le livre en sortant  on devait se marier,faire le plus vieux métier du monde ou suivre un voyou qui disait nous aimer alors on y croyait!!!!! moi après le Bp je n'étais plus blanche au sens du terme car j'ai eu 2enfants ds le péché le plus complet mais je les ai aimés et je les aimes encore. Je pense faire partie des personnes qui ont eu de la chance de s'en sortir




Mais je ne pourrais témoigner car il faudrait que je raconte le parcours qui m'a fait atterrir là bas   . Mon Mari et mes enfants savent tout mais pas mes petits-enfants top jeunes pour comprendre!




comme Valentine et beaucoup d'autres parmi vous  j'étais innocente pleine de bleus mais innocente  et les bleus je les dois à mes frères 4 dont un seul ne m'a pas fait de mal et à mes soeurs qui me détestaient et je me taisais toute seule ds mon coin et j'ai pris la fuite!!!  le seul tort que nous avions beaucoup d'entre nous c'était d'avoir perdu sa mère  ou manqué d'amour ou comme toi Dousig pas comprise!!! j'ai lu et relu ton livre et j'ai pleuré énormément!  je terminerai là-dessus  mais de grâce soyons compréhensives avec celles qui n'ont pas vécu la même chose ou vécu différemment!


c'est Valentine et Dousig qui ont crée ce forum et disent bien au début de ne pas douter du témoignage des filles et du ressenti qui est différent selon l'époque ou les bp et je dirais même les équipes au sein de ces bp   alors quand une fille dit qu'elle est innocente et blanche comme la neige il est nécessaire de la croire

JOsiane ..Valentine et Dousig ..on raison de dire  , de ne pas douter des temoignages j'y crois absolument ,  en lisant
pleins de passages etc ..je me revois tellement dans cette galére ..mes amies , de coeur , de douce amitié ,
je vous fais de grosses bises .. que la vie vous donne plein de soleil dans les yeux ..Mariette 
-----------------------------------
----------------------------------------
BP Rouen 1956 - Angers 57/60
Revenir en haut
josiane
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 15 Avr 2012 - 17:26    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Merci Mariette


je te remercie de m'avoir lue jusqu'au bout car c'était long et ton petit oiseau bleu égaye le forum: on ne peut le rater :D


Bienvenue à ce Monsieur et j'espère qu'il trouvera des filles de ce bp et de ce temps là pour le renseigner   mais votre mère ne vous a pas parlé de son vécu; vous dîtes chercher vos origines   celle qui peut mieux vous renseigner c'était ou c'est votre mère ou alors elle ne le peut  j'avoue ne pas comprendre !!!!!


Bises à Mariette
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:29    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3179, 180, 181284, 285, 286  >
Page 180 sur 286

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com