LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.                                                          Index du Forum

LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.
Ce forum est réservé aux anciennes pensionnaires des "Bon Pasteur", et à leur sympatisants.

       FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"
Aller à la page: <  1, 2, 3165, 166, 167284, 285, 286  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
NADINE


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2011
Messages: 5 112
Localisation: emerchicourt
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Jan 2012 - 07:39    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

j'ai reçu des mandats que mon père envoyait,au bon pasteur,et que je partageait avec ma soeur,(frangine),c'était ajouté à mon pécule.
quand je suis allée au foyer du même bon pasteur,je travaillais à l'exterieur en confection,on recevait notre salaire dans une enveloppe,avec la fiche se salaire que l'on remettait à la soeur,qui s'occupait du foyer,je payais une pension,j'avais un peu d'argent de poche,le reste était placé sur un livret à la caisse d'épargne,quand je suis partie du foyer à ma majorité,la soeur m'a rendu  mes fiches de salaire,et mon livret,il y avait de l'argent,placé dessus,sur huit mois ça faisait une belle somme,celà m'a aidé quand je me suis mariée.en fancs je ne sais plus,il faudrait que je vois sur mes fiches de salaire,je ne sais plus combien on payait la pension.c'était en 1969.
-----------------------------------
BP (ARRAS) 1967-1970
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 5 Jan 2012 - 07:39    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DELANGRE


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2011
Messages: 146
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Jan 2012 - 14:51    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

bonjour a toutes hé bien dis donc rote ta mere a eu autant d enfants que la mienne moi c était 9 filles et 3 garçons .elle n a aimé que celui qui est mort a l age de 7 ans il s est  noyé .elle a toujours préferé se lamenter sur les morts plutot que de s occuper des vivants .ma derniere soeur a 1 an de plus que ma fille .tu vois c est a peu pres pareil.je vois que l hirondelle a eu beaucoup de choses a reprocher a son pere c est vrai qu il n a pas été a la hauteur il aurait pu au moins te laisser ton livret d épargne moi je n ai jamais eu d argent dans les mains avant l age de 17 ans j ai commencé a travaillé et l argent que je gagnais je le donnais a mes parents et je me souviens ma mere me preparait une salade de tomates et une tartine pour le midi je peux vous dire que je n avais pas de probleme de poids.aprés je suis partie et je suis retournée dans des foyers et j ai fait divers metiers car je n avais que mon cert...ificat d études et un enseignement ménager .mais depuis l age de 34 ans je suis heureuse j ai compensé toutes les années ratées.a bientot chantal
-----------------------------------
BP Arras 66/68
Revenir en haut
cyrielle


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2009
Messages: 804
Localisation: paris 15
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Jan 2012 - 17:23    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Pas facile petite Hirondelle, et c'est bien que maintenant tu ais pu retrouver  le bonheur, tu le mérites.
-----------------------------------
BP Orléans anjorrant 59/61, BP Sens fin 61/62
Revenir en haut
Simy


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2011
Messages: 5 354
Localisation: Loiret
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Jan 2012 - 17:53    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

jamais je n'avais entendu parler, de pension payante au B.P, c'est possible, mais jamais mon père ( mort un an après mon incarcération là bas, ) n'y a fait allusion, ni ma mère, ils s'en voulait tellement d'avoir signé leur accord , pensant que c'était un genre de foyer éducatif .... comme Dousig,  , quand ma mère s'est rendue compte , dans quel établissement j'étais, elle a tout tenté pour m'en faire sortie, mais impossible, c'était cette saloperie de Chirurgien , qui avait abusé de moi , qui m'y avait fait entrer de peur que je témoigne de ses agissements, comme je l'en avait menacé,  peut être est ce lui qui payait après tout ,je ne le saurai jamais, 
Jamais je n'en ai voulu à mes parents, qui étaient de bons parents, mon Père est mort de chagrin , pour ça , je ne lui en  veux pas à lui, mais aux notables qui on contribué à me faire taire , la oui, et toujours, je pense que le boomerang leur reviendra en pleine  face, patience, ...
Bon, j'avais  besoin d'intervenir , 
Bisous à toutes 
Simy
-----------------------------------
BP Orléans 30 Fg Bourgogne équipes des Fougères et des Chamois - 61/64
Revenir en haut
ROTE


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2011
Messages: 117
Localisation: chambon-feugerolles
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Jan 2012 - 19:45    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour à toutes.Delangre , oui effectivement ta maman a eu beaucoup d'enfants....Mais je reviens en ce qui me concerne, mes parents se sont séparés " mon père a été en prison pour des faits assez graves, je ne peux rentrer dans les détails.....15 ans de réclusion criminelle, interdiction de venir dans département) ils ont été tous deux déchus de leur droit de parents. Nous étions donc à l'époque 10 ( mois étant l'aînée ). Donc nous avons tous évacué , mes frères et soeurs étaient dans le même village et moi, après être restée chez ma marraine l'éducateur est venu me chercher placée par le juge des enfants au BP . Un étant né , c'est la religieuse qui m'a prévenue avoir un petit frère , je ne l'ai jamais connu. Ensuite, j'abrège un peu mon père sorti au bout de 8 ans cause bonne conduite !!! Ma mère n'a rien trouvé de mieux d'aller revivre avec lui en Alsace...Mon frère (décédé il y a 2 ans 2 cancers poumons et colon à 37 ans ) est né pour ces retrouvailles !!! ( mais paix à son âme ..) La galère pour moi, avec mes frères et soeurs ils prétendent que c'est moi-même qui ai envoyé notre père en prison ...La discorde la plus totale et j'en souffre énormément. Je me suis mariée en 1969 et 27 ans après mon mari s'en est allé avec une de 10 ans de moins que lui, ( mais il était très coureur de jupon ... lorsque je l'ai su je suis tombée de haut car autour de vous tout le monde est au courant idem les enfants, il a eu un enfant avec bien avant qu'il parte  cela a duré plus de 10 ans,  je lui faisait tellement confiance  sans doute  mon mariage comptait beaucoup , il ne me serait jamais venu à l'idée de le tromper !!!je l'ai appris seulement lors de son départ ( pourtant je vous assure il cachait bien son jeu car rien ne laissait présager cette séparation ...Sauf que la nouvelle recrue manipule mes enfants avec mon EX, je ne vois ni enfants , ni petits enfants ( 5 garçons ma fille 3 et mon fils 2). Mais je me bas autant que je peux pour survivre (  je reconnais avoir une très grande FOI...) Amitiés à vous toutes ROTE
-----------------------------------
BP ANNONAY Adèche 58/67
Revenir en haut
Simy


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2011
Messages: 5 354
Localisation: Loiret
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Jan 2012 - 22:05    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

rote, ton récit m'a beaucoup émue, je ne sais pas trop quoi dire face a de tels abjections, si ce n'est , tu es la plus forte, tu te vengeras , ne laisse pas quand  même la haine t'envahir, que tu n'oublies rien c'est normal, et il ne faut jamais rien oublier, je note que tu as gardé une grande foi, crois moi c'est très important , et  pour ça je t'admire, et tu vas retrouver la sérénité , je te le souhaite de tout coeur,
Ta soeur de coeur
Simy
-----------------------------------
BP Orléans 30 Fg Bourgogne équipes des Fougères et des Chamois - 61/64
Revenir en haut
ROTE


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2011
Messages: 117
Localisation: chambon-feugerolles
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Jan 2012 - 10:35    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour à toutes
Merci à toi SIMY ( non je n'exprimerai pas de vengence , ni je ne souhaite du mal à personne , c'est ma nature !! les conflits pas mon truc du tout !!)
Je continue mon parcours non pas pour vous embêter les unes les autres, ni même me plaindre , ni pour que tout le monde s'apitoie sur mon sort ....
Mais il y a des moments ou j'ai envie d'en parler...Oh ! hélas cela ne change rien à l'état de fait ....
Je reviens d'abord sur se frère dont j'ai appris la naissance au BP, j'ai demandé à la religieuse où il était puisque nous étions tous parti de la maison, elle m'a répondu dès sa naissance il a été mis à l'angélus....je vous avoue franchement j'ai pleuré à la colonie ensuite au BP durant des mois et des mois....
Pour tout vous dire mon père est allé en prison ( il m'a violé... cela a duré un certain temps... n'étant au courant absolument de rien... mon père était alcoolique ... chaque fois que ma mère s'absentais, elle savait car je lui en avait fait part mais faisait la soude oreille... il faisait tout pour me garder et fermait la porte à clef, en expédiant mes frères et soeurs dehors..à 10 ans comment aurais-je pu faire pour me débattre , je le faisais , mais en vain ...terrible cauchemard ....puis un jour, il a du se rendre compte j'essayais de comprendre en lui posant des questions et refusais dans la mesure où je le pouvais puis un jour, il me dit simplement cette phrase qui m' interpelle et me resteras toute ma vie , si tu dévoile quoi que se soit je vais en prison ...
lorsque ma mère arrive, elle refusait de me croire, elle me disait tu inventes ,à cette réaction cruelle , je pleurais de toutes les larmes de mon corps, puis quand même elle réagit ..comment ? elle va voir notre boulangère lui demander conseil avec moi ( l' horreur, nous étions dans un petit village, elle lui dit allez voir le maire, elle y est allée seule, et lorsqu'elle est revenue elle me dit il faut que tu partes de la maison ( mon père était absent ) je ne sais comment elle a contacté sa soeur ma marraine donc... et à partir de là évidemment confrontation devant la police le lendemain, puis examens gynécologique, moi qui ne savait absolument pas ce que c'était ma tante m'expliquait un peu mais à 10 ans...encore confrontation avec père et police ..
puis mon père se trouvait avec un de mes frères au PMU et là les gendarmes sont venu lui mettre les menottes et reconduisent mon frère à la maison ( ce dernier détail c'est ma tante qui me l'a raconté...puis après tous ces examens je suis allée à la cour d'assise répéter mot à mot le déroulement devant mon père dans le box avec les menottes, il est venu vers moi, je me suis reculée rapidement..cela s'est passé à huit clos.. et là il a récolté la peine indiquée plus haut...Mais mes frères et soeurs ne savent pas sauf deux de mes soeurs où il a tenté la même chose cruelle...mon mari savait il allait bien lui en faire part !! mes enfants je ne leur ai jamais dit !! aussi vous comprendrez bien chacune, tout ce qui est relatif aux infos ou autres je ne supporte absolument pas , un fardeau immense me poursuit toute ma vie ...Plus tous ce que je vous évoque dans le précédent paragraphe ..
Bonne journée à toutes avec mes Amitiés .Rote
-----------------------------------
BP ANNONAY Adèche 58/67
Revenir en haut
NADINE


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2011
Messages: 5 112
Localisation: emerchicourt
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Jan 2012 - 11:28    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour,Rote,tu ne nous ennuies pas du tout(au contraire nous sommes là pour nous aider les unes les autres),je sais que ça soulage de parler...courage..amicalement Nadinette
-----------------------------------
BP (ARRAS) 1967-1970
Revenir en haut
ROTE


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2011
Messages: 117
Localisation: chambon-feugerolles
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Jan 2012 - 11:59    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Après avoir fait le vide enfin si l'on peut dire, je suis allée faire du sudoku j'adore pour m'évader...
Mes frères et soeurs, j'ai su toujours par ma tante, mes parents sont allés tous deux dans le village où ils étaient en famille d'accueil pour les récupérer refus immédiat ils ont même appelez la police. Mais ensuite à leur sortie des familles ils sont allés la plus part rejoindre ( parents en Alsace ) et là je ne connais pas ce qui leur a été dit sauf que c'était de ma faute si notre père est allé en prison...Le comble !!!
Enfin toujours est-il , ils reçoivent mon EX ( d'ailleurs il s'est remarié , la personne me donnant cette information aussitôt je répond je me dispense de cette information...) ils passent des vacances ensembles ..et c'est la raison pour laquelle je n'ai pu me rendre aux funérailles de mon frère, mon EX y est allé. Moi, ce jour là je suis allée à une journée spirituelle et le prêtre qui célébrait je le connais bien à mis la photo de mon frère sur l'hôtel et dit la célébration à son intention puisqu'elle était au moment des funérailles à LURE. Là aussi j'ai vécu une chose terrible, mon fils qui ne me téléphone jamais me téléphone à 9h du soir pour me dire ton frère Manu est décédé sans savoir si j'étais apte à recevoir cette info !! je lui dis y vas-tu toi ? il me répond non je travaille alors que c'était faut il y est allé avec sa soeur et leur père...Je m'y suis rendu sur sa tombe 2 mois plus tard, car un de mes frères m'avait téléphoné ( lui non plus ne m'appelle jamais , mais il me propose par la suite de m'y accompagner  en m'invitant chez lui pour y aller ensemble sauf un jour il me fait part de l'adresse de la tombe, lui n'étant pas disponible...J'ai fait faire un parchemin où j'ai fait inscrire ce-ci " dans l'absence et le silence restons profondément unis .J .je l'ai déposé moi-même sur sa tombe et j'avais fait dire une messe à son intention à LURE où je m'y suis rendue bien sur.
A plus tard . Amitiés Rote
-----------------------------------
BP ANNONAY Adèche 58/67
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 347
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Jan 2012 - 12:43    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Rote, je reste sans voix devant tant de souffrances. Je suis de tout coeur avec toi.
-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Margot Debouzes


Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2011
Messages: 17
Localisation: Le Mans
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Jan 2012 - 13:02    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour à toutes et plein de bonnes choses pour cette nouvelles année...

J'ai lu avec attention vos derniers témoignages... dur dur... et hélas encore si actuel
Je suis particulièrement intéressée par les ex-pensionnaires du BP du Mans que je ne connais pas mais qui peuvent m'apporter de précieux éléments et témoignages sur ce BP qui est l'objet de ma thèse de doctorat en histoire. Je me demandais si effectivement les jeunes ont pu payer des pensions au BP dès lors qu'elles avaient un travail à l’extérieur du BP ?
Que sont devenus les enfants nés pendant le placement de leur jeune mère au BP ?
Qui décidait que vous pouviez voir vos parents ou pas ?
J'ai encore plein de questions, mais je ne veux pas vous submerger, je sais la difficulté de parler de ce passé qui vous a tant fait souffrir et qui vous a marqué à vie

Merci de votre attention
Margot
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 347
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Jan 2012 - 13:09    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour Margot et tous mes voeux
 Au mans je ne sais pas. Mais sans doute comme ailleurs !
Les enfants nés "au BP" étaient soit déclarés morts à la naissance, ce qui simplifiait les choses (si l'on peut dire) et adoptés. Soit les mères les élevaient et on leur demandait ensuite de les abandonner; ou pour les plus chanceuses elles pouvaient les garder. Je pense que cela différait d'un BP à l'autre, d'une direction à l'autre, il faudrait pouvoir contacter des pensionnaires mais là ... pas simple.

-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Jan 2012 - 13:16    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Merci Margot de vos bons voeux, recevez les miens en retour, pour vous et tous les gens que vous aimez. Et merci encore de nous lire, c'est extrêment important pour nous( je dis nous, parce que je pense que les filles sont d'accord avec moi)  d'avoir une oreille attentive.

Dans mon cas, à Arras, les soeurs avaient jugé que j'étais trop sensible pour avoir des parloirs, mais mes parents n'ont jamais fait d'efforts pour venir me voir, ils avaient une vie à vivre. Donc, des deux côtés cela arrangeait tout le monde.

Mais j'ai vu des copines privées de sortie ou de parloir et de courrier, parce qu'elles avaient riposté ou répondu aux soeurs. Punition clasique de non obéissance. Dans mon cas, c'était résolu, je n'avais rien de tout cela, j'étais intouchable.

Bonne continuation Margot, amicalement Danye.
-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Jan 2012 - 13:28    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Mon Dieu que de souffrances les filles! Que de points communs! mon coeur et mon esprit sont avec vous. C'est difficile d'extirper tout cela, mais c'est bien de le faire, aussi douloureux que ce soit. Que de courage pour vivre avec cette saleté planquée derrière la façade que la vie nous oblige à adopter.

Bon, c'est vrai que certains récits devraient être dans le nouveau sous-forum ( même certains des miens) mais c'est tellement poignant et difficile de sortir de telles choses, que nous serons pardonnées je pense.

En définitive, ces bon pasteur ont été pour certaines une porte de sortie, et pour d'autres un enfer au quotidien. La privation de liberté, tout le monde ne s'en accommode pas. Surtout si l'on a rien fait de très grave...........................mais à l'époque, fuguer relevait, c'est certain,  du très grave et du casse pied pour nos géniteurs et famille de tous poils.

-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
l' hirondelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 6 Jan 2012 - 17:11    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour Margot, merci pour vos bons voeux et, je vous présente à mon tour tous mes meilleurs voeux de santé, bonheur et de réussite, notamment pour votre thèse sur les anciennes filles du bon pasteur du Mans. Merci d'avoir choisi ce sujet pour nous si important. Nous sommes nombreuses à avoir été enfermées derrière ces hauts murs, officiellement, pour nous soustraire à des parents défaillants ou indignes, mais, dans la réalité, tout était bien souvent différent ! De victimes, nous devenions toutes aux yeux des gens de l'extérieur, des filles de rien, des filles perdues, des trainées ou des débiles mentales. Pour ma part, je ne connais pas le BP du Mans mais dans celui où j'ai été, j'ai souvenance de plusieurs cas de filles-mères qui, pour certaines été contraintes à l'abandon de leur bébé malgré leur désir de le garder mais, étant mineures et sous tutelle d'un juge pour enfants, on leur retirait systématiquement leur bébé avec la promesse (dans le cas où elle avaient refusé de signer l'acte d'abandon) de retrouver leur enfant à leur majorité.

Il faut savoir que bien souvent, ces naissances arrivaient à la suite de viols !!! Je vous parle des années 50, à cette époque, on ne parlait pas de victimes d'inceste, ça n'était pas correct, et puis, la victime était parfois si traumatisée qu'elle se taisait et de toute façon, les soeurs avaient le don de les culpabiliser car voyez-vous, d'après ces femmes irréprochables, les petites victimes de viols (souvent incestueux et souvent répétés,) n'étaient que des provocatrices du péché de chair à leurs yeux........ à 10 ou 12 ans ! voire quelque-fois... plus jeunes encore !!! Elles enduraient l'inceste pendant plusieurs années sans oser parler, de peur qu'on ne les croit pas et quand enfin, elle osaient se sauver, pousser un SOS auprès d'adultes, voila ce qui leur arrivait !!! La honte qu'elles éprouvaient lors des interrogations faits souvent par le juge pour enfants lui-même (donc... un homme) et surtout, l'examen gynécologique qui suivait et fait par une soeur....  infirmière ??? Peut-être même pas !!!! Et puis, je dois vous dire qu'il n'y a parfois aucune trace de viol car le sadique responsable de ce crime, faisait très attention à ne pas forcer l'hymen, mais.... "opérait" autrement et.... très douloureusement ! Et là.... c'était presque le crime parfait surtout quand l'enfant n'osait pas parler  !!! Ne le peux toujours pas 50 ans après et, doit vivre avec cette plaie vive enfouie à jamais au fond de son coeur !


Alors, Margot un grand merci de bien vouloir contribuer à nous réhabiliter aux yeux de tous ces gens qui se sont permis de nous juger sans savoir LA VERITE !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:31    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3165, 166, 167284, 285, 286  >
Page 166 sur 286

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com