LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.                                                          Index du Forum

LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.
Ce forum est réservé aux anciennes pensionnaires des "Bon Pasteur", et à leur sympatisants.

       FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"
Aller à la page: <  1, 2, 3160, 161, 162284, 285, 286  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 341
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Mer 16 Nov 2011 - 13:30    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Et s'il te plait ne mets dans ce forum que ce qui se rapporte au Bon Pasteur. Rejoins-nous dans le sous forum détente.
-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.


Dernière édition par Dousig le Mer 16 Nov 2011 - 15:36; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 16 Nov 2011 - 13:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
La Ch'tite
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 16 Nov 2011 - 15:03    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

000000

Dernière édition par La Ch'tite le Mar 17 Jan 2012 - 18:08; édité 1 fois
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 341
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Mer 16 Nov 2011 - 16:32    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Réponse dans le forum "détente"
-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Simy


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2011
Messages: 5 354
Localisation: Loiret
Féminin

MessagePosté le: Mer 16 Nov 2011 - 16:57    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour , ma ch'tite, me voici de retour , j'ai bien sur parcouru tes messages, de détresse, il va falloir que tu réagisses, ne te laisses pas gagner par le défaitisme, tu vaux mieux que ça , je serai heureuse de savoir que tu t'épanouie ,en plus tu vas y arriver, écoutes tes grandes soeurs, de coeur, nous avons toutes  subit les blessures de la vie , et alors , nous sommes toujours là,,,, et prêtes à tout affronter, tu ne crois pas  ???


Gros bisous à toit 


Simy
-----------------------------------
BP Orléans 30 Fg Bourgogne équipes des Fougères et des Chamois - 61/64
Revenir en haut
La Ch'tite
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 20 Nov 2011 - 13:27    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

0000000

Dernière édition par La Ch'tite le Mar 17 Jan 2012 - 18:08; édité 1 fois
Revenir en haut
NADINE


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2011
Messages: 5 112
Localisation: emerchicourt
Féminin

MessagePosté le: Lun 21 Nov 2011 - 11:37    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

bonjour,j'étais plongée,dans le livre,,enfance volée,le bon pasteur,eh!ben dur,pour vous les filles,moi je n'ai pas subi,la visite,quand on arrive,si j'ai eu droit à la coupe de cheveux,assise au milieu de la salle devant les autres filles,c'était dur,certe,je n'ai pas eu non plus,à faire le repassage,le ménage du BP oui gratter un plancher à la paille de verre.et le refaire au teinter cire,ensuite le cirer,ensuite je suis allée à l'atelier de perles,après elle m'ont remis en classe à l'intérieur du bon pasteur bien entendu,pour me faire passer mon certificat d'étude,et ensuite je suis allée en école de couture pour passer mon C.A.P de couture,toujours à l'intérieur du bon pasteur,j'ai d'ailleur retrouvé mon professeur de couture,je corespond avec elle.une fois elle nous avait pris ma soeur et moi,à passer quelques jours chez elle,et d'autres filles,celà nous a changé,un peu de liberté....nous sommes même allées au cinéma.c'est un souvenir qui vient de resurgir,il y en a surement d'autres,mais tout n'arrive pas en même temps..biz à vous toutes.Nadinette
-----------------------------------
BP (ARRAS) 1967-1970
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Lun 21 Nov 2011 - 12:47    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Ah, Nadinette l'atelier de perles! ça au moins c'était un travail propre! Une cadence à respecter, car c'était tout de même pour les gens "du dehors" ( pas payé en attendant, enfin pour nous) mais ça me plaisait.

J'étais déjà une (pardon) chieuse du travail bien fait. Moi, il me revient une histoire. Il y avait dans cet atelier, une fille, qui, lorsqu'elle se trouvait en face de moi, à la table de travail, me gênait. Sa présence me mettait mal à l'aise, je ne savais pas pourquoi. Je sentais un truc, qui se dégageait d'elle, pourtant elle ne m'avait rien fait.

Un jour, je lui ai demandé de changer de place, pour voir....................et bien ce sentiment de mal être avait totalement disparu. Sur le moment, ça m'avait fichu la trouille de ressentir ce genre de truc. Mais dans la vie, ensuite, ça c'est parfois représenté.

Je sens d'office, cette "chose". Je pense que nous avons toutes et tous, une  présence qui se manifeste, et quand l'impression n'est pas bonne, c'est drôle, je ne me trompe jamais sur la personne. Ou alors, peut-être que 2 caractère forts, laissent émaner un je ne sais quoi.

Et cet atelier de perles, avec une musique où l'on avait le droit de chuchoter, mais en fait pas le temps, si on voulait respecter le nombre de colliers finis, ça a été pour moi, un moment de tranquillité dans cette "prison". En plus, comme je vous l'ai déjà expliqué, le papier de soie qui enveloppait ces rangs de perles, j'en mettais dans mes sandalettes, pour me réchauffer les pieds, c'est le genre de chose que je n'oublierai jamais.

Une jeune fille, ensuite, une jeune femme, avec des sandalettes d'homme.................mais aimablement données par la chère Assistance Publique!
-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
l' hirondelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 21 Nov 2011 - 13:49    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Aucun souvenir d'avoir enfilé des perles et je pense même que ça ne se faisait pas dans mon BP mais par contre... laver les pattes à c-- ça ouui c'est un souvenir qui m'est toujours resté comme le souvenir de l'odeur d'ailleurs... beurk... même encore maintenant je ne peux supporter la vue et surtout l'odeur du sang !

Quant aux sandalettes... ça oui j'ai connu... T'as raison Dannye, je n'y avais jamais pensé mais c'était des sandalles d'homme et comme je fuguais surtout l'été (plus facile pour dormir à la belle étoile) je me rapelle que les gens nous regardaient bizzarrement quand nous marchions... il n'y avait écrit "en fuite" sur notre front mais, ça se voyait comme un nez au milieu de la figure que nous nous étions fait la malle d'un pensionnat d'état vu notre accoutrement ! jupe informe longue bleur marine soquettes blanches quui godailles sur les chevilles, sandales marrons pas toujours à notre taille (les miennes étaient trop grandes, alors, j'y bourrais du papier au bout) j'me marre maintenant en y repensant parce-que comme celà je peux dire que je me "barrais en grandes pompes" mais, ça n'était pas marrant du tout à l'époque mais.... comme j'étais malgré tout une rigolotte de nature, ça bne devait pas m'ennuyer plus que ça !
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Sam 26 Nov 2011 - 01:12    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Moi, c'était de rester enfermée, qui ne me faisait pas rire. Encore aujourd'hui, j'ai du mal avec tout ce qui est fermé. Les portes, les fenêtres, les mains, les oreilles, les bouches.................limite obsession.

Ce forum m'a permis de mettre des mots sur mon passé. D'entrebailler des cases, pour mieux les compléter. j'ai toujours des zones d'ombre. Des moments que je n'arrive pas à me rappeler. Comme ce stage à la montagne que j'ai fait en 1965, ça voulait dire que j'avais 18 ans, puisque je suis née en 1947.

A 19 ans, comme je l'ai relaté plus haut, je suis sortie, un peu poussée par la mère supérieure et "aidée" par ma grande soeur, pour être placée comme boniche à St Quentin, malgré mon C.A.P de sténo dactylo comptabilité. Seule porte de sortie selon Mère Marie Dominique.

Retour à la case départ, quelques mois après. C'est à dire au Bon Pasteur. Tout cela parce que j'étais malheureuse dans ma place, et que je voulais rester chez ma grande soeur ou j'allais le dimanche après-midi ( seul repos autorisé)

Longue blouse de punition, absence de ceinture, ( un genre de ficelle à la place. Normalement destinée à la honte, mais qui aurait pu avoir des conséquences redoutables) interdiction de parler à qui que ce soit ( trop méprisable) et la même interdiction aux filles de m'adresser la parole. Une belle quarantaine !  Et rebelote jusqu'à mes 21 ans.

Alors ce stage....................à 18 ans. Avec les 2 lettres A.P en rouge. ( assistance publique)
L'adresse est bonne. 10 rue du bloc à Arras, ça ne peut s'inventer! Bloquée dans un trou.....mais ce stage de neige...........................moi qui n'ai pas pu aller en Italie voir le Pape Jean XXlll, parce que j'étais punie.

Pourtant derrière une photo de ma copine "ragazzo" cette annotation de ne pas oublier ces vacances à la neige, donc elle y était aussi., ça m'agace de ne pas me souvenir de cela. Cette carte, elle est réelle. Elle a échappée aux multiples déménagements que j'ai pu faire. Elle devait être bien rangée avec mes poèmes.

Que voulait dire ce B.J.I  ? Par contre on voit que je n'étais pas "assuré social."...........à 18 ans, en travaillant dans divers ateliers, tiens tiens!! je n'avais pas remarqué, comme quoi, s'il fallait une preuve elle est inscrite dans ce bout de carton très peu abîmé qui a...46 ans.


-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Dim 27 Nov 2011 - 13:29    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Et les Noëls, tristes avec le bol de chocolat et l'orange ou les clémentines, je ne sais plus. Mais pas de Père Noël pour amener les parents.

C'est pourquoi, aujourd'hui, je fais rêver tant que cela peut se faire, tous les petits que je croise. Et j'essaie tant que possible, d'être auprès de ceux que j'aime. Pas de rancune, pas de regrets, jusque un besoin vital de présence.

Il y a encore des enfants dans des centres fermés. Je souhaiterai tellement qu'il aient, un peu de chaleur humaine, enfin, encore un peu plus ce jour là, même si on ne peut être heureux en étant enfermé.
-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Jeu 15 Déc 2011 - 01:30    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Je vais avoir 65 ans en avril, et je ne dors toujours pas la nuit, comme je ne dormais pas beaucoup quand j'étais entre ces hauts murs. Pourquoi l'esprit focalise sur certains détails et les préserve  aussi longtemps ? un mystère.

Normalement, on aurait du garder un bon souvenir de ces femmes de foi, qui devaient entretenir  nos âmes et nos corps. Mais même la plus gentille, pouvait-elle nous aimer. Rien n'est moins sur, lorsqu'il y a le nombre.

Les groupes, les équipes, ne forment à la fin que des rebelles. Trops dissociées des autres, de la vraie vie, sans affection, avec peu d'amitié. Je me demande encore maintenant, comment j'ai pu sortir de cet endroit sans haine, et sans tomber dans la corruption.

Sans faire de rapprochement incomparable, tous les gens qui ont eu à souffrir de l'enfermement quel qu'il soit, abordent les difficultés de la vie avec la force nécessaire, mais quelle cassure en dedans. La force au dehors, par accoutumance, et la résistance du désespoir au dedans.

Je me dis aujourd'hui, que je suis en vie, en santé satisfaisante, et que je n'ai pas le droit de me plaindre, sauf que j'ai toujours au fond de moi ce................sentiment d'abandon.
-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
josiane
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 15 Déc 2011 - 02:08    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

ON éprouve tout cela ma petite danielle  moi j'ai eu 65ANS EN SEPTEMBRE. Moi j'ai de la haine et j'ai commencé à m'en sortir gràce à mon mari que j'ai rencontré en 74 et qui a accepté mes 2ainés comme les siens.
Pour dormir je suis comme toi; il me faut une veilleuse depuis ce temps-là et j'ai en horreur les bonnes soeurs et c'est notre rebellion qui nous a fait tenir et ce" désespoir en dedans. Après les fêtes , je te raconterai
oui on aurait pu mal finir. si tu as le bues n'hésite pas à m'écrire sur mon mail   je te fais de grosses bises et bon courage car là je ne reconnais pas danielle l'exubérante
excuse mes fautes de frappe
Revenir en haut
l' hirondelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 15 Déc 2011 - 08:06    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Oh que tu as raison Josiane ! Cette rébellion que les nonnes ont tant voulu mater, écraser, a été ma force pour garder malgré tout la tête haute et m'a permis de m'en sortir. Pour ma part, ces femmes m'ont appris la rage, la ténacité dans les projets, l'endurance à  la douleur physique (parce-que la douleur morale, ça.... c'est autre chôse, j'ai beaucoup de mal encore à la supporter....), par contre, elle ne m'ont pas appris la méfiance envers tous les rois du baratin et qui vous font en fin de compte, vivre un enfer ! Je m'en suis sortie tout de même mais pas grâce à elles c'est certain et, comme toi Josiane, à 69 ans piges, j'ai la haine des soeurs encore intacte ! Bannir   elles m'ont bouffé, abimé, démoli ma jeunesse, cet âge dit "tendre" qui, dans le cas de la plupart d'entre nous, ne l'était pas du tout. Pour celà, je leur voue encore aujourd'hui une haine féroce !!!!!!
Revenir en haut
l' hirondelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 15 Déc 2011 - 08:30    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

J'ai oublié de vous dire que cette haine des soeurs, je ne l'ai que pour les soeurs qui étaient dans les bons pasteur (comme celle-ci) 
  parce-que les soeurs de Saint Vincent-de-Paul, qui m'ont élevée de 4 à 14 ans, (celles avec une cornette empesée), celles-ci savaient nous donner de l'affection, elles savaient comme beaucoup de parents, nous éduquer avec une main de fer dans un gant de velours. Cet orphelinat dont je vous parle, comportait les mêmes rêgles que les bons pasteur MAIS..... appliquées tellement différemment que je n'en garde en fin de compte presque que des bons souvenirs, et aujourd'hui encore, une certaine soeur Marie me manque énormément ! Vers mes 40 ans, quand j'ai pu retrouver un certain équilibre grâce à mon 3ème et actuel mari, je suis allée la voir dans sa maison de retraite et j'ai pu discuter longuement avec elle. Son écoute m'a fait un bien énorme mais malgré tout n'a pas apaisé ma rancoeur envers les gens d'église.
Revenir en haut
La Ch'tite
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 15 Déc 2011 - 09:50    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

0000000

Dernière édition par La Ch'tite le Mar 17 Jan 2012 - 18:09; édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:16    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3160, 161, 162284, 285, 286  >
Page 161 sur 286

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com