LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.                                                          Index du Forum

LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.
Ce forum est réservé aux anciennes pensionnaires des "Bon Pasteur", et à leur sympatisants.

       FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"
Aller à la page: <  1, 2, 316, 17, 18284, 285, 286  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 345
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Sam 19 Sep 2009 - 18:23    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Les brûlures indiennes j'ai fait ( je me suis "chopé" un début de tétanos !) et nous avions aussi autre chose. Avec une paire de ciseaux on se coupait la peau du dessus des mains et l'on remplissait de "secottine", l'ancêtre de la colle"scotch".  Sad
Mais cela ne se passait pas au BON PASTEUR, (nous n'avions pas de colle) dans d'autres pensions où pourtant nous étions heureuses avec des religieuses formidables !
C'est ce que  les psy appellent de l'auto-mutilation, un appel au-secours !

-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 19 Sep 2009 - 18:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 19 Sep 2009 - 18:33    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Cyrielle qu'as-tu fait aujourd'hui ? encore 6km ? Mazette ! et moi qui ne  fait qu'1km par jour avec mon chien. Il est vieux, comme moi, c'est ma compagnie. En ce moment je suis
très inquiète pour lui (je viens de le faire opérer à une oreille) et il n'est pas bien du tout.
Ah ces gamins toujours du souci.
 Les filles : Y avait-il des animaux dans vos BON PASTEUR respectifs ? 
Revenir en haut
alouette35


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2009
Messages: 739
Localisation: Bretagne
Féminin

MessagePosté le: Sam 19 Sep 2009 - 18:35    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

re  les amies,


Dans le même genre que le "cérémonial des fonds de culottes" il y avait aussi celui des nénettes (serviettes hygiéniques en tissus) toutes auront compris. Je n'ai jamais vraiment su de quel bon pasteur était celui où je me trouvais au Mans on disait notre dame de charité, pourtant j'y suis restée 4 ans, elles étaient en blanc et voile noir  et pour les sorties tout en noir avec un plastron blanc. mais peu importe, ce qu'il faut dire c'est ce que nous avons enduré. En 4 ans j'ai reçu 1 lettre en mars 1965 pour me dire que mon, GP était décédé, et un colis, une visite en juillet 64 pour me présenter un petit frère né en 03/1964.


Tout ce travail dissimulé,  travail au noir que nous avons fourni  nous n'avons pas pu nous en servir pour la retraite : il n'a servi qu'à enrichir les bonnes soeurs !!! Je n'ai rien fait car seule rien n'est vraiment possible.


Je n'arrive plus à retrouver les grandes lettres !!!!!!! pardon pour vos mirettes
-----------------------------------
Eveline
- Denfert-Rochereau - St Brice Chartres 2/63-6/63
- Angers Centre d' Obs. "Les Tilleuls" 6/63-10/63
- Le Mans10/63-12/66
Revenir en haut
MSN
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 345
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Sam 19 Sep 2009 - 18:52    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Le courrier. Il était lu bien sûr avant de nous le donner. Du haut du perron la mère appelait celles qui avaient des lettres. Parfois elle disait tu as une lettre mais tu ne l'as pas méritée et elle la remportait quel sadisme !
Les colis étaient ouverts aussi et parfois délestés de leur contenu.
Je n'avais pas de chaussures d'hiver. j'en ai demandé a maman qui m'en a envoyé avec des chaussettes de laine mais je n'ai jamais rien eu. J'ai gardé mes mocassins usés jusqu'à la corde avec les pointes qui me perçaient le talon et les engelures. Les mains pas mieux, pas de gants. Et les hiver à Orléans ne sont pas tristes !
Comme vous toutes j'ai résisté et je ne suis pas frileuse c'est au moins ça de gagné !

-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 19 Sep 2009 - 19:07    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

J'écris en 24 pixels  ; tes caractères Alouette ? c'est très bien comme cela. Mes mirettes te disent merci. Je suis comme toi, j'ai du mal à maintenir les gros caractères en permanence il me faut sans cesse ré-armer !!!

Nos travaux en BON PASTEUR ?  j'ai eu la chance si l'on peut dire de faire de la couture ce qui m'a permis, dans ma vie de femme et de mère de famille, de pouvoir faire les robes de ma fille et les miennes. Je reconnais que les BS étaient très douées pour nous enseigner les travaux qui feraient de nous des parfaites maîtresses de maison . Sauf que ayant tant fait de ménage au BON PASTEUR, j'en ai été dégoûtée. La broderie (au km) ne m'a pas été d'une grande utilité ! Quand à vous qui avez connu des travaux de cartonnages, d'empaquetage,  etc... cela ne vous a certainement pas été utile. Beaucoup de sueur pour pas grandchose.
 
 





Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 345
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Sam 19 Sep 2009 - 19:12    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Ça m'a servi puisque j'ai été prof de travaux manuels et avant de couture etc... (comme disent certaines !!! pas très intello !!!) J'arrête ! :)  
-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 345
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Sam 19 Sep 2009 - 19:16    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

La pose des élastiques pour culottes de bébés, des kilomètres ! Et  le jeudi après-midi j'avais les chaussettes de mes compagnes à repriser. Je suis très douée et mes reprises ne font pas mal au pieds, j'ai testé sur mes chaussettes de montagne !
-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 19 Sep 2009 - 19:23    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Un peu plus haut, je demandais si dans vos BON PASTEUR respectifs il y avait des animaux ?
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 345
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Sam 19 Sep 2009 - 19:35    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Que veux-tu que ces pauvres petites bêtes fassent dans des endroits pareil. Pourtant cela aurait été salutaire. On les acceptent bien dans certaines maisons de retraite. Nous avions un très grand parc qui existe toujours de 7000 m2. A part les oiseaux je ne me souviens pas d'animaux mais nous n'y allions pas tous les jours.
sur la brochure de l'office de tourisme d'Orléans :
A la fin du XIX ème siécle le terrain est cédé à l'institut Anjorrant afin de "remettre dans le droit chemin les jeunes filles en détresse". ( avant cela, hôpital pour malades épidémiques , prison, puis fabrique de poterie).

-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 19 Sep 2009 - 19:48    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Dans mon BON PASTEUR,  nous avions un chien  berger allemand nommé "Pyram". Je ne l'ai jamais vu en liberté, il était TOUJOURS  attaché à sa niche au fond du potager, près de la porte de la buanderie. Nous n'avions pas le droit de lui donner des douceurs ou de le caresser mais vous pensez bien que nous le faisions quand même. En écrivant cela je me dis que lui et moi étions logés à la même enseigne.
Et pourtant comme dit Dousig nous aurions pu avoir des chats par exemple ... Un peu de douceur dans ce monde de ... 
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 66
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Sam 19 Sep 2009 - 19:55    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Nous avions le chant des oiseaux et cela, personne ne pouvait nous l'enlever même dan un BON PASTEUR !
-----------------------------------
Institution Anjorrant (Bleuettes) Orléans 1959-1960
Revenir en haut
Jeanine


Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 128
Localisation: Long Island, New York
Féminin

MessagePosté le: Sam 19 Sep 2009 - 20:06    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Dousig, ma chère amie,

Bravo!  Tu as réussi a faire ce que je voulais faire il y a plus de 20 ans.  J'ai toujours été très occupé et maintenant que j'ai un peu de temps je n'en ai plus envie...  Je lis le livre un peu tous les jours, je dois m'arrêter pour concentré, ce que ces soeurs ont faient est incroyable, cette génération ne peut certainement pa le croire et pourtand comme tu l'écri nous l'avons vécu.  Je ne sait comment te dire merci, mais je trouverai bien a le faire.  Je said que tu ne veux rien, mais je serais heureuse de le faire.

Je vois que tu vas à la SPA, j'espère qu'il y a eu beaucoup d'adoptions.  Les bonnes bêtes qui ne demandent rien ne sait que d'aitre aimé et surtout pas attacher dehors.  J'ai toujours fait tout ce que je pouvais pour les animaux et maintenant je continue a les supporter mensuelement. 

Je me demande lorsque tu étais à Orléans si il y avait une négresse?  Il y en avait une lorsque j'y étais.  Elle n'était pas comme les filles d'aujourd'hui, ses cheveux ne poussasit pas.  C'était en '42.

Lorsque j'étais à Sens,  nous ne sortions jamais, nous ne prenions pas de cours non plus.  En sortant nous ne savions que coudre, pas de cuisine non plus.   C'était très dur de s'adapter à la vie...

Toutes ces jeunes femmes n'avaient personne.  Ma mère qui avait appris que j'étais sortie de Sens avait tout fait pour me retrouver.  Elle est venue un jour dans mon apartement à Neuilly pour me demander de l'aide.   Son mari n'avait paas de travail et ils avaient 2 enfants, 7 ans et 3 ans.  Je l'ai ai aider jusqu'a ce qu'ils trouvent où se loger.  Ils ont pris une conciergerie dans le 20me arrondisement, rue de Pyrenées.  Je n'ai jamais gardé d'amertume, je leur ai pardonnés, mais je n'ai jamais pû oublier.  J'allais les voir lorsqu'ils habitaient à Mer.  Je leur ai dis «au revoir» quelque jours avant leur mort en '84 et '85 à 3 semaines d'intervale. 

Bisous de Jeanine.  À bientôt. 
Revenir en haut
Jeanine


Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 128
Localisation: Long Island, New York
Féminin

MessagePosté le: Sam 19 Sep 2009 - 20:09    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Ma Cère Cyrielle,

Merci, pour la carte que tu m'a envoyé après 5 km à pied, poourquoi la poste est elle si loin?

Ici, elle est très loin, il faut que je prnne l'auto c'est pour cela que je préfère le forum. 

Tu as vraiment un bon coeur et j'aimerai pouvoir te serré dans mes bras pour ce geste que j'aprécie énormement.  Ne fais plus ça...

Jeanine qui t'embrasse de tout coeur.
Revenir en haut
Jeanine


Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 128
Localisation: Long Island, New York
Féminin

MessagePosté le: Sam 19 Sep 2009 - 20:15    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Dousig, d'où vient ce nom?

Je veux t'éclairsir sur Sens.  La raison pour laquelle je n'ai jamais été rasée, ni puni c'est que je leur avait dit que les ciseaux avec lesquel elles me tonderai, je les enfoncerais dans leur gorge.  Je crois qu'elles avaient peur de moi.  Je crois que je l'aurais fait, elles me oussaient a bout, voyant mes amies pleurée se sentir démunie de leur seule parure.  J'aurais aimer les dévoiler si j'en avais eu l'occasion.  Plusieur fois je me suis contenté de mon verbe «vieux corbeaux». 

J'ai autre chose a raconter mais ce sera pour une autre fois. 

Il fait beau et je vais tricoter au soleil avec mes petits chiens, Zoé et Sacha.  Zoé est une rescue.  Elle était enfermé dans une cage pour faire des petits, c'est une miniature pinscher.  Elle a délivré 5 petits avant de mètre donné.  Elle est maintenant choyé et adoré de nous tous. 

Bonne journée.  Bisous.  Jeanine
Revenir en haut
Jeanine


Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 128
Localisation: Long Island, New York
Féminin

MessagePosté le: Sam 19 Sep 2009 - 20:25    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Chère Valentine,,Après la purgatoire c'est en général le paradis, mais pas pour ces maudites soeurs, ce devait être l'enfer.

J'ai toujours eu des cauchemars terribles, je me sentais étauffé et toujours cette opression...

Il y a quelque nuits, un cochemar affreux m'a fait hueler, mes petits chiens ont dû avoir peure.  Je ne comprends pas après tand d'années que cela puisse encore m'arriver.  Mon mari n'a jamais compris.  Je ne lui ai jamais parler de mon passé au Bon Pasteur, il n'auarait peut-être pas compris.  Il avait 2 tantes réligeuses d'cnceitres Irlandaises.  Un jour une de ses tante nous avait invité pour le déjeuner, elle était «la Supérieur».  Nous y sommes aller.  Je l'avait trouvé très dûre enver les jeunes ils étaient de 14 à 20 ans des garçons.  Après avoir réfléchi un peu de temps, je lui avais fait la demande, «par l'intermédaire de mon mari» de me laisser avoir un ou deux garçons pour les week-ends chez nous.  Elle n'a pas voulu.  J'aurais été si heureuse de les aider, je savais qu'ils vivaient l'enfer, je le sentais. 

Elles n'ont pas de coeur.  Aujourd'hui je m'écarte d'elles je ne veux pas être sur le même trotoir. 

Valentine tu me fais rire tu a 70 ans et toutes tes dents et bient tant mieux, moi aussi j'ai toutes mes denta à 84 ans. 

Passe une bonne journée.

Je t'embrasse.
Jeanine
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:16    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 316, 17, 18284, 285, 286  >
Page 17 sur 286

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com