LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.                                                          Index du Forum

LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.
Ce forum est réservé aux anciennes pensionnaires des "Bon Pasteur", et à leur sympatisants.

       FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"
Aller à la page: <  1, 2, 3154, 155, 156284, 285, 286  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 347
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Ven 28 Oct 2011 - 21:19    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Merci Margot pour cette information. Et bonne suite pour votre doctorat.
-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 28 Oct 2011 - 21:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Nov 2011 - 18:12    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Moi aussi, je tenais à vous dire , merci Margot, pour ne serait-ce que de vous intéresser à notre vécu. Cela a dérangé tant de monde, qu'une personne qui n'a pas "vu" de près ces établissements, et que ça intéresse, a le droit à mon respect.

Je viens de passer un anniversaire en famille, et je me suis prise à penser,( sans rancune heureusement) que toutes ces personnes vivaient  bien, lorsque j'étais en "pensionnat",
la vie a de ces clins d'oeil, parfois.................

Merci de nous lire, Margot, cela nous rend...................existantes.
-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Simy


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2011
Messages: 5 354
Localisation: Loiret
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Nov 2011 - 23:38    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonsoir Danielle, 
Je n'oublie pas que tu as réagi à mon témoignage , qui à la lecture du livre Enfance volée, n'est que la répétition de toutes celles d'entre nous qui avons vécu cette période, mais , je ressens le besoin de dire certaines choses , je voulais témoigner d'un fait qui me reviens toujours en mémoire, c'est le jour ou Mère Geneviève , m'a conduite au bureau du juge des enfants, son nom je ne l'oublierai jamais , Monsieur Wabble, ,j'étais relativement optimiste, puisque je venais d'obtenir mon BEPC, et je m'attendais vraiment à une libération rapide , vu les démarches que ma Mère faisait en ce sens, mon Père étant décédé,depuis peu, ...et bien la , ce fut le choc ... le juge me signifie que je resterais jusqu'à mes 
21 ans au BP , ....j'ai pété les plombs ,, j'ai tout balancé dans son bureau,, Mère Geneviève à fait appel à la police ,, et je rentrée au BP dans un fourgon de flics,,, et bien sur l'isoloir,,,,,c'est encore confu dans ma tête,, mais j'ai réussi , à 
écrire une lettre désespérée à ma famille, qui est partie clandestinemant, par je ne sais plus quel truchement  ... et que je possède encore  ...leur faisant savoir que j'étais prête à tout , et même au suicide....Toujours est-il que le cachot 
j'ai connu...Les représailles je connais aussi, .. ensuite j'ai fait semblant d'adopter le profil bas,, mais pour mieux rebondir, car j'avais cette hargne, de sortie à tout prix , , j'en suis sortie bien sur , comme nous toutes , mais si facillement que ça, après , j'ai connu le foyer, toujours géré par les Bonnes Soeurs, et les placements de boniches chez les Notables,, j'en reparlerai une autre fois,,
Encore une petite anecdote,, Le Salaud qui m'a fait disparaître , vers le B.P , pour que je ne le dénonce pas , par rapport à ses viols répétés sur moi, et bien il vit à ce jour , toujours bien , dans ma même ville, et il vient même de de " payer"une jeune femme bolivienne, de 40 ans sa cadette, par internet,, comme quoi ..... Danielle, je m'arrête pour ce soir,  Je t'embrasse fort.
Simy
-----------------------------------
BP Orléans 30 Fg Bourgogne équipes des Fougères et des Chamois - 61/64
Revenir en haut
Simy


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2011
Messages: 5 354
Localisation: Loiret
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Nov 2011 - 00:34    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Je ne peux pas dormir,et comme je vis seule avec mon Bouba , ça ne gène personne si je suis sur l'ordinateur à cette heure !!!!je voulais vous parler du jour ou j'ai dû passer mon BEPC, c'était en ville, hors du B.P, je me souviens la honte pour moi , mélangée avec les autres filles " normales " , et moi escortée par Mère Albert , qui ne m'a pas quittée de vue , tout au long de l'examen , j'avais HONTE, j'étais la seule dans ce cas, et pourtant je l'ai obtenu ce satané diplôme qui ne m'a servi à rien par la suite , puisqu'on m'a trouvé des places de bonne , ou de fille de salle dans des maisons de retraite,, je me souviens avoir été placée chez des notables , à Saran , ou je devais m'occuper , outre de ménage, repassage,et de deux enfants d'une dizaine d'année, et d'un bébé de neufs mois,de tout....j'étais la fille du B.P , donc je n'avais qu'à obéir, ce que j'ai fait, mais c'était de l'esclavage ni plus ni moins, Je n'étais pas libre pour autant puisque je devais rendre des comptes régulièrement aux bonnes soeurs du foyer , qui étaient elles même du B.P,,,,Bon tout cela n'a eu qu'un temps , mais je peux assurer à mon âge que toute ma vie à été empreinte de mon séjour au B.P, cette pudeur , cette crainte de tout ce qui est  LOI , PAPIERS OFFICIELS, c'est idiot , mais c'est comme ça.J'ai assisté un jour , au cours de la toilette ( sommaire ), avec le rituel que vous connaissez toutes à une scène qui me fait sourire encore maintenant,  notre chef d'équipa Soeur Angélina, avait mise à bout une de mes meilleures copines, Bernadette, qui '( elle ) était une forte tête , et bien Bernadette ne s'est pas dégonflée, elle s'est jetée sur la bonne soeur ,l'a prise par la gorge, et l'a presque étranglée, nous nous sommes interposées à temps pour éviter l'irrémédiable, mais Bernadette est devenue notre héroine!!!!!J'y pense toujours , C'est drôle comme tout me revient en mémoire 
Je vous retrouverai, demain 
Grosses bises à toutes 
Simy
-----------------------------------
BP Orléans 30 Fg Bourgogne équipes des Fougères et des Chamois - 61/64
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Nov 2011 - 02:49    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Ils vont te revenir, les souvenirs, Simy, rien qu'en racontant, ça va les faire ressortir.....

Je n'ai pas encore lu, enfance volée, mais je sais que nous avons toutes le même parcours. Le c.a.p, je l'ai passé à l'intérieur du bon pasteur. Je pensais aussi que ce serait un "tremplin" pour mon avenir, mais comme beaucoup d'autres il n'en a rien été.

En définitive, ce qui m'a servi dans la vie, c'est la couture, la dactylographie, la cuisine. L'obéissance forcée, n'a fait que de renforcer mon avidité de liberté. Mais une liberté toute propre, rien que pour respirer, pas pour vivre comme une débauchée, comme le pensaient les soeurs, ou ma famille.

Il n'y a que dans ma tête où l'on ne pouvait rien me prendre. Liberté totale! Le droit de me faire des rêves merveilleux, le droit de penser, le droit de haïr et de désobéir à ma convenance! En fait, ce qui me faisait le plus mal, mis à part le manque d'affection et de liberté, c'est que l'on pouvait croire un instant que j'étais une mauvaise fille.

Cela m'a toujours profondément blessée. J'étais tellement droite dans mes bottes, que je me disais que cela devait se voir. A 64 ans, je suis capable en voyant une personne, de savoir si c'est une brave ou non. Il y a des choses qui "sortent" , que je ressens très fort.

C'est bien de parler Simy, il faut le faire, même si cela réveille en toi des chagrins. Replace tous les morceaux de ce bout de vie, et tu vas te redresser. Aujourd'hui, je suis presque droite, encore quelques trous à boucher et je serai au calme dans mon esprit.
 
Quand j'étais petite et heureuse, avec mes parents, j'avais une crainte comme si je sentais que cela ne durerait pas. J'ai mis longtemps à me défaire de ce sentiment dans tous les épisodes de ma vie. L'abandon c'est terrible, c'est un acte de fuite qui fait des dégâts considérables et pour bien des années. Alors si on y ajoute l'enfermement ça fragilise les plus costauds.

C'est vrai qu'il y a des choses plus graves, mais j'ai toujours pensé: la maladie, tu peux te battre, la mort, tu n'y peux rien, mais le manque d'amour et de liberté, il n'y a pas de remède.................on ne peut que rêver pour s'échapper, c'est ce que j'ai fait durant toutes ces années.
-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
NADINE


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2011
Messages: 5 112
Localisation: emerchicourt
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Nov 2011 - 07:32    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour,Simy,tu sais tu ne gênes personne,au contraire,nous sommes là,pour t'écouter.Quand à moi j'ai été salie,par un membre de ma famille,qui a dit des choses à mon fils,bien sur mon garçon a pris ma défense,je ne peu pas répeter les mots,je lui ai expliqué où j'étais placée,au bon pasteur,la question? (qu'est ce que c'est,) là je lui ai expliqué.Comme quoi les gens ne connaissaient pas ce genre d'endroit.
-----------------------------------
BP (ARRAS) 1967-1970
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 347
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Nov 2011 - 10:27    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Et ceux qui  connaissent le BP  nous regardent avec commisération,ou nous traitent "de trainées". Et cela est bien ancré dans l'esprit de certaines personnes.
Avec certaines, et de la patience on peut expliquer, je ne dirais pas justifier car nous 'avons pas à nous justifier nous. Les bonnes soeurs oui !
Bien souvent ces gens sortent de nos conversations bouleversées, certaines me disent prier pour le mal qui nous a été fait.
Mais combien de personnes restent à convaincre !!! C'est un combat de tous les instants.
Des personnes qui ont été dans d'autres institutions religieuses autres ont aussi souffert de ce genre " d'éducation". Comme quoi !!!

-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
La Ch'tite
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 3 Nov 2011 - 11:00    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

-----

Dernière édition par La Ch'tite le Mar 17 Jan 2012 - 21:44; édité 2 fois
Revenir en haut
Simy


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2011
Messages: 5 354
Localisation: Loiret
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Nov 2011 - 11:57    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

bonjour les filles,et merci a Danielle, qui a répondu si vite , a mon post, dis donc Dany , tu ne dors pas beaucoup on dirait, c'est vrai que depuis que je suis sur ce forum, je gamberge pas mal, je revis tout dans ma tête, quel dommage que je ne puisse pas m'exprimer aussi facilement sur l'ordi;;;;


Pour confirmer les propos de Dousig , par rapport du ressenti des gens en général sur nous les anciennes des BP, je vous fais part d'une petite anecdote, comme vous le savez, je suis plus que débutante en informatique, comme une poule avec un couteau!!!donc pour pouvoir rentrer dans ce forum , j'ai dû faire appel à mon prof, qui depuis 2 mois tente de m'initier à cet art,,,quand je lui ai demandé de m'aider à m'inscrire à ce forum, il a bien fallu qu'il parcours le sujet de celui-ci, alors la, tout à coup il m'a regardée , l'air incrédule en me disant : Parceque , vous madame t..., vous étiez là dedans ???, je lui réponds du tac au tac , OUI  POURQUOI?   ça vous étonne ?  il était confus , ne sachant que dire, mais j'ai compris , que c'était comme une tare, à ses yeux il ne me regardais plus de la même façon, je lui ai demandé s'il connaissait ce genre d"établissement, il m'a répondu d'une façon assez vague, non pas vraiment , mais je pensais que.... inutile d'aller plus loin, j'ai changé de prof, maintenant c'est une petite jeune fille qui m'aide , et elle , au moins s'interesse vraiment à ce sujet et m'a demandé de lui prêter le livre enfance volée, comme elle travaille au Conseil Général d'Orléans , elle m'a proposer de faire des recherches , sur le Bon Pasteur  du 30 fg Bourgogne, et me dire ce qu'il est devenu,  voila je voulais vous faire ce petit clin d'oeil, 


Je vous embrasse toutes 
Simy
-----------------------------------
BP Orléans 30 Fg Bourgogne équipes des Fougères et des Chamois - 61/64
Revenir en haut
Margot Debouzes


Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2011
Messages: 17
Localisation: Le Mans
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Nov 2011 - 12:19    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour à toutes

C'est moi qui vous remercie de vos morceaux d'histoire de votre vie qui m'aident à mieux cerner ce qu'a pu être la vie des jeunes filles dans les BP. Aucune n'est identique mais toutes sont pareilles... reste souvent l'énigme de ce "pourquoi" vous avez été placé dans ces lieux...
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 347
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Nov 2011 - 12:41    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Oui Margot et c'est la seule question que j'aurai aimé poser à la supérieure d'Angers si elle avait daigné me recevoir avec Mr jacques Trémintin.
De quoi ont-elles si peur, je ne mords pas -pas encore -

A l'époque il y avait tellement de gamines à prendre en charge, souvent orphelines et il n'y avait que 3 maisons d'état, donc le dit état s'est rabattu sur les congrégations religieuses, mais a omis de vérifier ce qui s'y passait. Ça devait bien l’arranger aussi mais les soeurs touchaient des journées de pension ! peut-être pas partout je ne sais pas.
Lors d'une réunion publique à Bourges avec Françoise Tétard et Claire Dumas, un responsable d'une maison d'état a dit : "j'avoue que chez nous il y a eu aussi des dérives " mais à ce point , c'est moi qui rajoute, je ne pense pas.

-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 3 Nov 2011 - 13:00    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

En réponse à Simy  qui se demande ce qu'il est advenu de son BP :

  Reprise de mon post  du Dim 18 Oct 2009 - 19:07    Sujet du message: NOTRE VECU AU BP

Le Bon Pasteur d'Orléans fg Bourgogne, a été agrandi de plusieurs bâtiments à l'emplacement des potagers et de nos cours de récréations ;L'ensemble des anciens bâtiments est intact, y compris la chapelle. Le tout est devenu un Centre de Formation Professionnelle pour les adultes, dépendant de la Chambre des métiers je crois.

Les religieuses du Bon Pasteur d'Angers avaient vendu le site entier au Conseil Général du Loiret ... de
quoi voir venir ...
                                                                                                                

Voilà la photo aérienne du BP Orléans actuellement.  (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)
Revenir en haut
La Ch'tite
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 3 Nov 2011 - 13:04    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

-----



Dernière édition par La Ch'tite le Mar 17 Jan 2012 - 21:45; édité 2 fois
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 347
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Nov 2011 - 13:12    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Tu étais vraiment très mignonne et un air timide ou intimidée.
-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
La Ch'tite
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 3 Nov 2011 - 13:21    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

-----


Dernière édition par La Ch'tite le Mar 17 Jan 2012 - 21:44; édité 2 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:30    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3154, 155, 156284, 285, 286  >
Page 155 sur 286

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com