LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.                                                          Index du Forum

LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.
Ce forum est réservé aux anciennes pensionnaires des "Bon Pasteur", et à leur sympatisants.

       FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"
Aller à la page: <  1, 2, 3152, 153, 154284, 285, 286  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Mar 18 Oct 2011 - 20:42    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Simy, ton récit reflète bien ce qu'étaient certaines soeurs ou Mères. c'est bien d'en parler, même si cela paraît incroyable pour certains qui nous lisent, ou accrocheur pour les voyeurs( il y en aura toujours). Mais moi, je SAIS, que c'est vrai. Il n'y a aucun enfant pour inventer ce genre de drame affectif!!!

Toutes les religieuses, n'étaient pas comme cela, et heureusement!!! mais je maintiens que beaucoup étaient aigries, et se " vengeaient" sur nous. Ou n'avaient pas la psychologie requise pour ce genre d'emploi. Comment peut-on dire de pareilles choses à une enfant?

Comment peut-on cacher le courrier qu'une maman a envoyé, durant des années, tout cela parce que la jeune fille était trop "sensible"

Et encore, Simy, les filles, celles de la génération précédente, quel enfer!!! rien à voir avec nous! Même le rata, que nous avions comme nourriture, elle ne l'avaient pas. Pas de chauffage, pas de soins, et quand à l'affectif.......................un rêve!!!
-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 18 Oct 2011 - 20:42    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Simy


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2011
Messages: 5 354
Localisation: Loiret
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Oct 2011 - 08:32    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour Danielle, et merci pour me témoigner  ta confiance, par rapport à mon récit, c'est vraiment cet épisode qui a été le plus pénible de mon séjour au B.P,ils m'ont non seulement volé mon enfance , mais surtout privée de l'affection des miens, c'est vrai , mon pére était vieux , et alors je ne l'aimais que plus,d'autant plus que papa s'est toujours culpabilisé d' avoir signé mon admission dans cet établissement qui, lui avait on fait croire, était un centre d'apprentissage....
A bientôt , je termine le livre enfance volée , quelles similitudes !!  
Simy
-----------------------------------
BP Orléans 30 Fg Bourgogne équipes des Fougères et des Chamois - 61/64
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Oct 2011 - 02:37    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Je compatis Simy,

Je viens encore d'effacer mon message, par je ne sais quelle manipulation. Je te disais en gros, que dans ces " établissements" (j'ai encore du mal avec ce Bon et ce Pasteur) la plupart des filles avaient des pères âgés, ou violents, ou violeurs, ou absents et souvent lâches et irresponsables.

A l'époque j'écrivais des textes ou assimilés( poèmes). C'était d'une tristesse pour une fille comme moi qui suis d'un naturel gai. J'avais 16 ans, un peu moins peut-être. Je me demande, par quelle bonté j'ai pu taper ces papiers, et quand. Ai-je bénéficié d'une autorisation? Je ne me souviens plus,mais la frappe est de ces années là.

J'ai passé comme beaucoup de pensionnaires, mon C.A.P de sténo-dactylo, et j'ai appris sur une Underwod. Les touches étaient émaillées et ça claquait sec! surtout lorsque nous étions une classe à faire nos exercices.

J'ai retrouvé, dans un vieux classeur à tirettes, ces "tristes poèmes"avec les fautes de mon jeune âge. Je me souviens que je faisais des livrets avec des feuilles pliées en deux que je reliais avec une aiguille et un fil blanc.

Aujourd'hui, le papier est un peu gris, mais l'état d'esprit est d'époque. Voici, le moins triste, après une fin d'enfance difficile et un début d'adolescence emprisonnée.
                                             

-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 21 Oct 2011 - 08:27    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

 Un oiseau sans plumage ! ... des oiseaux sans plumage : oui voilà ce que nous étions ! belle et juste image que tu as trouvée là  ...Tatie Danielle ! et du talent déjà ! mais ce petit papier où le cachais-tu ? 

Dernière édition par Valentine le Ven 21 Oct 2011 - 11:42; édité 1 fois
Revenir en haut
l' hirondelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 21 Oct 2011 - 10:48    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Que d'émotions éprouvées et.... ressenties quand je lis ton poème Danye et quel talent déjà à 16 ans ! âge où normalement la vie devrait être qu'insouciance et gaieté mais hélas.... c'était loin d'être ton cas ! Comme beaucoup d'entre nous d'ailleurs.
Tu n'étais qu'une petite fille remplie d'un mélange de révolte, colère, d'interrogation et de tristesse... Comment peut-on emmener un enfant à cette triste situation !
Je lis et je relis ton poème à la fois si beau et si touchant et je sens à nouveau la révolte gronder en moi ! Comme j'aimerai que les responsables (certains parents indignes de ce nom, juges et "bonnes" soeurs) lisent ce poème et réagissent enfin !

Danye, si tu en a d'autres, j'aimerai tant les lires.....
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Oct 2011 - 12:55    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Ce petit papier comme tu dis Valentine, il était avec les autres, dans une chemise. C'est en cherchant le tissu pour ma tata, que je l'ai trouvé.

J'ai aussi, la feuille ou j'avais noté tous les chapitres du bouquin que j'écrivais. Il y en avait 47. Heureusement que je n'ai pas suivi ma liste, ça aurait fait un bouquin de 600 pages. Mais un jour...........................je vais le reprendre, rien que pour moi. Maintenant que j'ai replacé les morceaux de ma vie. Et surtout affiner, parce qu'à lépoque, c'était un vrai fleuve....................pas tranquille.

La n'hirondelle, pour te faire lire les autres poèmes ou récits, il faudrait que je  choisisse les moins tristes, je ne voudrai pas être responsable d'une dépression.

Ce sera, un soir, ou j'aurai besoin de raconter...................

                                              

-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 21 Oct 2011 - 13:05    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Je voulais dire : où cachais-tu tes écrits quand tu étais au Bon Pasteur, pour ne pas que les BS les trouvent ?
Revenir en haut
l' hirondelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 21 Oct 2011 - 13:12    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Quand t'auras besoin de raconter Danye, je serai là pour t'écouter sois en sure si cela peut te faire du bien !
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Oct 2011 - 16:06    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Ma pauvre n'Hirondelle, tu as de le lecture en perspective!!! Et je sais que tu seras toujours là, pour m'épauler. Je t'en remercie, et je te fais une grosse bise, na!

Ah, ces papiers, Valentine., ça a été mon grand secret, durant des années! Partagé par deux personnes. Soeur Thérèse à qui j'en avais parlé et qui me laissait faire, sans avoir jamais pris connaissance de leur contenu, et une fille qui savait où, je rangeais mon fameux classeur en carton, déchiré, portant une vielle étiquette avec le n° 5.

Maintenant, il y a prescription je peux le dire. Mon classeur était planqué sous un tas de vieux paniers en osier et cartons. Dans cette fameuse pièce qui jouxtait la salle d'équipe.
Ce fameux endroit, où je me réfugiais le dimanche souvent lorsque la discipline était moins soutenue.

Combien de fois, les soeurs m'ont cherchée. Je les entendais m'appeler et je ne bronchais pas. Je vous en ai parlé dans un des mes posts du début. Il y avait un piano droit, désaccordé.Je voyais à travers les vitres opaques les barreaux des fenêtres et les ombres de gens qui passaient.

C'était certainement la rue de derrière, je n'ai jamais su. Cette pièce ne servait jamais, en tout cas, tout le temps que j'y suis restée à Arras, je n'y ai jamais vu personne y entrer dans ce débarras.

Et c'est dans mon lit, que j'écrivais, à la lueur de la lune, ou quand on dessinait le soir, le samedi, ou le dimanche, durant notre quartier libre.

Par contre de les avoir tapé ces papiers, peut-être pas tous, mais les premiers, sûr, dans la salle de classe. Avec quelle permission................honnêtement, je ne m'en souviens pas.Mais ça me reviendra, comme le reste.

C'est pour cela, que je recherche tant "Ragazzo" ma meilleure copine, elle, elle aura les souvenirs qui me manquent. On ne s'est quittées, que lorsqu'elle est partie au foyer.
-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
La Ch'tite
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 26 Oct 2011 - 15:10    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant




Dernière édition par La Ch'tite le Mar 17 Jan 2012 - 17:45; édité 1 fois
Revenir en haut
DELANGRE


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2011
Messages: 146
Féminin

MessagePosté le: Mer 26 Oct 2011 - 15:22    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

bonjour baby 27 je voulais te dire que j ai essayé d oublier certaines années de mon enfance.mais meme enfouis cela revient .le cerveau garde ses souvenirs dans un petit coin et plus on vieilli plus on se souvient de son enfance .je ne sais pas pourquoi on a besoin de revenir en arriere.mais il faut arriver a t en détacher je sais que ce n est pas facile .fais de ton mieux il faut que tu arrives a penser a autre chose tu as encore de belles années qui t attendent .bon courage chantal
-----------------------------------
BP Arras 66/68
Revenir en haut
Simy


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2011
Messages: 5 354
Localisation: Loiret
Féminin

MessagePosté le: Mer 26 Oct 2011 - 17:15    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour, Baby 27, je suis moi-même nouvelle inscrite, et je t'avoue que cela fait un bien fou de pouvoir s'exprimer , et surtout d'être crue, tu as raison plus on vieilli et plus on éprouve le besoin de faire du ménage dans sa tête , j'ai lu avec beaucoup d'intérêt le livre enfance volée, je n'imaginais pas que tant de filles avaient vécu ces mêmes tourments, tu vois j'ai 67 ans , mais je n'ai rien oublié,,j'ai encore un peu de mal à me livrer sur un ordinateur, mais je ne vais pas renoncer, ce forum que comme toi , ai découvert par hasard, est précieux, il fallait qu'il existe, bravo à celles qui en ont eu l'initiative.Encore un point je suis suis sidérée de constater que ces maudits BP , continuaient à sévir dans les années ou tu y étais,comme quoi....Je te souhaites bon courage,et à bientôt
Simy

-----------------------------------
BP Orléans 30 Fg Bourgogne équipes des Fougères et des Chamois - 61/64
Revenir en haut
Simy


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2011
Messages: 5 354
Localisation: Loiret
Féminin

MessagePosté le: Mer 26 Oct 2011 - 17:38    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant


            
danye, c'est incroyable comme je me reconnais en toi, sensibilité,et tout , à bientôt de te lire  Simy
-----------------------------------
BP Orléans 30 Fg Bourgogne équipes des Fougères et des Chamois - 61/64
Revenir en haut
La Ch'tite
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 26 Oct 2011 - 18:15    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant




Dernière édition par La Ch'tite le Mar 17 Jan 2012 - 17:45; édité 1 fois
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Jeu 27 Oct 2011 - 00:58    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Simy et Baby 27, notre vécu au Bon Pasteur, dans quelque ville que ce soit, restera dans nos têtes, je le crains, jusqu'à la fin de nos jours. Ce forum, me permet de replacer les pièces de ce puzzle d'adolescence. Petit à petit, bizarrement, en parlant d'avant, je nettoie ma vie d'aujourd'hui.

Dans ma famille, tout le monde savait où j'étais, personne n'a levé le petit doigt, empêtrés qu'ils étaient dans leur petite vie reconstruite. Mis à part ma petite soeur et mon petit frère , qui eux,vu leur âge,  ne pouvaient rien faire, tout le monde s'est dit que je ne n'avais que ce que je méritais, puisque je fuguais.

Après ma sortie,............ pareil, silence total, un peu comme si en parlant, ça éclabousserait cette belle unité familiale. C'est pourquoi, je refais le chemin de ce temps, sur "la vie après le bon pasteur" Plus ça va, plus mes souvenirs deviennent conformes à ce que j'ai vécu. En plus,étrangement, je retrouve des photos ou des papiers de ces temps là. Donc, je dis vrai.

Parlez, les filles. Moi je dis, que personne ne pourra nous empêcher de dire NOTRE vérité. Qu'il n'y a aucune honte et que c'est libérateur!!! A partir du moment ou nous sommes sincères et honnêtes, tout le monde peut nous entendre.

Bon courage, je vous embrasse toutes les deux.


-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:12    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3152, 153, 154284, 285, 286  >
Page 153 sur 286

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com