LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.                                                          Index du Forum

LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.
Ce forum est réservé aux anciennes pensionnaires des "Bon Pasteur", et à leur sympatisants.

       FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"
Aller à la page: <  1, 2, 3151, 152, 153284, 285, 286  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Simy


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2011
Messages: 5 354
Localisation: Loiret
Féminin

MessagePosté le: Jeu 13 Oct 2011 - 15:50    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

[quote="Dousig"]Puisque ce sont les vacances, une question : Que faisiez-vous dans vos Bon Pasteur respectifs?
A Anjorrant nous avions un centre de vacances à la Rifaudière à Ormes dans le Loiret. Chaque matin monter des couleurs comme à l'armée ! :evil:
Les filles du faubourg Bourgogne allaient à Cléry saint André dans le Loiret.
De superbes propriétés !!!!!!!!!!!!!!!!!!


bonjour, je suis en train de visiter le forum depuis le début , puisque je suis une nouvelle, et je confirme qu'effectivement nous, les bp du fg de bourgogne , nous allions en vacances à Clery st Andre,
ce sont les meilleurs moment de mon séjour au bp,trop brefs , mais quand même...
Je continue à lire tous vos témoignages j'en suis à la page 132,,, je suis bouleversée ,,
A bientôt
Simy

-----------------------------------
BP Orléans 30 Fg Bourgogne équipes des Fougères et des Chamois - 61/64
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 13 Oct 2011 - 15:50    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Ven 14 Oct 2011 - 01:00    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Un sentiment de quelque chose de déjà vécu, violence physique en moins dans mon cas, dans  la diffusion du film de Christian FAURE, adapté du livre d'Auguste LE BRETON, ce soir à la télévision...................Les hauts murs.

Centre fermé pour garçons, dans les années 1930. Bien sûr pas de comparaison avec les années 1960 dans nos " bon Pasteur", mais une angoissante similitude d'abandon. D'autorité rigide.

Quelle émotion!!  Bien sûr, de mon temps les dortoirs étaient plus "modernes" mais les enfermements, n'étaient pas plus humains. L'ordre d'un côté, l'insoumission de l'autre.
Et pour beaucoup d'entre nous, le châtiment sans avoir commis le crime.
-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 14 Oct 2011 - 10:30    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Bonjour vous toutes

J'ai regardé bien sûr ce film !
Une phrase m'a frappée : celle de la maman du gamin qui s'est suicidé : "je croyais mon fils en pension et il était en prison" !


Revenir en haut
Rose-Marie


Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 263
Localisation: Franche-Comté et Paris
Féminin

MessagePosté le: Ven 14 Oct 2011 - 11:44    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Petite question qui a du manger du savon en punition? Moi ça m'était arrivée à Chevilly...
-----------------------------------
BP Bavilliers 52/54
BP Le Mans 54/60
Chevilly La Rue 60/65
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Ven 14 Oct 2011 - 12:33    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Moi aussi Valentine, cette phrase m'a chamboulée, forcément ça rapporte toujours à sa propre vie, et j'aurai aimé que mes parents aient la même réflexion, à l'époque ou j'étais au Bon Pasteur...............encore aurait-il fallu, qu'ils voient l'endroit où je "vivais"!! Mais, puisque c'était  moi qui m'était  fourrée dans ce guêpier! je ne pouvais pas me plaindre.

Rose-Marie, perso, je n'ai jamais "mangé du savon" en représailles, mais pour n'avoir pas dénoncé une fille qui avait , volé une belle savonnette à une autre ( qui avait parloir, sinon, elle aurait utilisé un savons de Marseille, comme moi) et pour m'être dénoncée, parce que la punition devenait collective, et que moi, je n'avais rien à perdre..................;je suis allée en isolement.............................pour avoir menti, comme l'a souligné la Mère Supérieure de mon époque.  Même pas mal!!!
-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Lun 17 Oct 2011 - 01:10    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Il faudrait au moins, qu'une personne censée nous lire pour comprendre cette période de la jeunesse de tant de jeunes filles,( je ne dirai surtout pas " perdues" mais abandonnées), sache que ce traitement vaut à nombre d'entre nous, un sentiment terrible, toujours éprouvé aujourd'hui, d'injustice et de tristesse face à la négation des autorités "compétentes" de reconnaissance de nos droits. 

Personnellement, je crie fort et haut, que seul le fait d'avoir fugué m'a conduit dans cet établissement et j'estime avoir le droit, de n'en éprouver aucune honte. Il faudrait que les gens qui jugent, se renseignent correctement sur le sort de milliers de jeunes filles enfermées dans ces "pensionnats", comme l'on disait aussi aimablement ( ou discrètement)
-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Simy


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2011
Messages: 5 354
Localisation: Loiret
Féminin

MessagePosté le: Lun 17 Oct 2011 - 15:59    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

bonjour Danielle,
je te rejoints absolument, j'ai été moi même 'placée' au bon pasteur, pour la seule faute d'avoir été abusée sexuellement par mon employeur, et lorsque je me suis rebellée , et lui ai dit que
j'allais le dénoncer, il a installé une 'cabale' autour de moi en disant que j'étais une aguicheuse , une perverse, et il a obtenu des notables de la petite ville ou j'étais, une coalition en convaincant
mes parents , de signer mon placement soi disant provisoire , pour un an dans un institut ou je pourrais poursuivre mes études, et me mettre dans le droit chemin....mon pére agé de 77ans y a cru
ma mère également, et voila comment je me suis retrouvée au B.P.
Lorsqu'ils ont compris dans quelle institution j'étais, ils ont tout fait pour m'en faire sortir, mais hélas j'étais dorénavant sous la tutelle du juge des enfants, trop tard, et j'ai donc subi la double peine,
mon agresseur , un notable je précise , n'a jamais inquiété, et moi , j'ai perdu quatre ans de ma vie, en payant pour lui, 
Je précise que lorsque ces faits on eu lieu je n'avais que 15 ans,, mais à cette époque ces sujets étaient tabous, je n'appartenais pas à un milieu aisé , et mon placement en a été d'autant facilité
Bon je voulais le dire, ensuite , je vous raconterai la suite, je prends déja beaucoup sur moi pour écrire cela , car je ne pouvais en parler à personne.
Merci à toutes 
A bientôt
Simy


 
-----------------------------------
BP Orléans 30 Fg Bourgogne équipes des Fougères et des Chamois - 61/64
Revenir en haut
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 17 Oct 2011 - 17:22    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Et ce sujet est toujours tabou Simy ! Moi j'ai  été placée en BP  parce que mon père un notable (!)  avait fait un enfant à sa maîtresse ; il fallait donc me mettre à l'abri   :evil: :roll: Sad ...  la punition fut donc pour moi. Tu vois,  tu es en pays de connaissance sur ce forum !  Si tu as lu les témoignages depuis le début, as-tu reconnu le "décor" du BP d'Orléans ?
Revenir en haut
Simy


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2011
Messages: 5 354
Localisation: Loiret
Féminin

MessagePosté le: Lun 17 Oct 2011 - 17:56    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant


oui je sais que ce sujet sensible est toujours tabou, je peux affirmer que le peu dont j'en ai parlé , depuis 50 ans quand même, et bien ou on ne m'a pas crue,ou bien on m'a presque accusée d'affabulatrice,

mon propre mari , car je me suis vite mariée avant mes 21 ans de peur d'être renvoyée au BP , m'avait conseillé de ne jamais évoquer cet épisode de ma vie, autour de moi, car en plus je me suis mariée
avec un " notable " , mais ça c'était ma revanche, bien sur cela n'a pas duré , j'étais écorchée vive et je n'ai pas eu l'oreille attentive à mon problème. En parcourant ce forum j'ai été scandalisée, par les
propos d'une Sylvie ,qui osait mettre en doute vos témoignages, donc le mien maintenant,,, ne serait ce pas une ex-bonne soeur qui aurait jeté le voile par la suite?? en tout cas elle n'est pas interessante;

A propos des images du BP d'Orléans , oui je l'ai reconnu   Je n'ai jamais voulu ; même repasser devant cette prison , ni dans cette rue , ou comme toi j'ai ensuite été placée au foyer attenant , évidemment

la vie y était différente, mais c'était toujours le B.P, et ensuite les placement en temps que bonniche chez des NOTABLES encore , qui se permettaient tout sous le prétexte que j'étais une fille  du B.P
Crois moi , je n'ai rien oublié , je te reparlerai plus tard , du fameux chien attaché à la buanderie, c'est une histoire horrible, je ne pense pas que tu l'ais su , puis que c'était en 1962.
Je ne sais pas si je peux évoquer cette  'affaire ' sur ce forum , conseille moi , cette histoire réelle est très dérangeante....
A demain 
Simy

-----------------------------------
BP Orléans 30 Fg Bourgogne équipes des Fougères et des Chamois - 61/64
Revenir en haut
Valentine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 17 Oct 2011 - 19:21    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Toutes celles qui ont témoigné dans le livre de Michelle-Marie (Dousig) sont passées par le stade d'incompréhension de la part de l'entourage ! Du coup, nous n'en avons pas non plus parlé, tout comme toi, pendant des années ! Et nous non plus, nous n'avons rien oublié même si pour certaines c'est un peu flou : la mémoire leur revient en lisant les témoignages des autres.

Ce forum a été créé pour que nous puissions en parler au grand jour. Bien sûr certaines personnes "bien pensantes"  continuent à douter de nos récits, mais on s'en fout, on s'exprime puisque l'occasion nous en est donnée ! saisissons-la ! Ce n'est pas pour ressasser le passé, c'est pour essayer de faire en sorte que cela ne se reproduise pas !

Parmi les "notables d'Orléans qui prenaient à leur service des pensionnaires du BP il y avait entre autres : Chenesseau et  John Deere ; j'ai travaillé chez les 2. et j'ai été moi aussi au foyer à côté, mais comme tu dis, c'était toujours le BP.

Concernant l'histoire de chien , non je n'en ai pas entendu parlé,  en 62 j'étais déjà loin d'Orléans . Tu me demandes de te conseiller si tu dois la mettre sur le forum ou pas !!! je ne peux te conseiller, puisque je ne sais pas de quoi il s'agit ! Je te propose une chose : mets-la moi en mail perso (tu cliques en bas à gauche de ce message sur l'icône  "mp")
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 345
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Lun 17 Oct 2011 - 20:09    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Quelle que soit la monstruosité je pense que ceux qui nous lisent doivent savoir. Il est des choses qu'il ne faut pas garder !
Bien sûr c'est à toi de juger !

-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Lun 17 Oct 2011 - 20:16    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

C'est pourquoi je disais quand on me posait des questions sur mon adolescence " j'étais chez les soeurs" ça voulait tout dire et rien.Cela stoppait la conversation, puisque de toute façon, à l'époque d'abord on ne discutait pas et en plus ça n'avait pas l'air d'intéresser personne.

Dans ma famille, tout le monde savait que j'étais passée par la case Bon pasteur ou maison de redressement, mais je le méritais puisque je fuguais à chaque fois que l'étais malheureuse, mais ça.................il aurait fallu me demander pourquoi. En fait c'était plus pratique de vivre sa vie sans poser de questions.

Alors, vous pensez si je vous comprends!!

Simy, j'ai fait comme toi, hésitante au début, et maintenant, j'écris ce que je n'ai pas dis durant tant d'années. Mais toutes, vous le savez bien que ce que vous racontez est vrai!
Il n'y a que ceux que ça dérange pour douter.
-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Mar 18 Oct 2011 - 02:22    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Dans mon dortoir, je ne dormais pas de bonne heure. J'attendais toujours le sommeil en espérant rêver que je m'envolais de dessus mon fil électrique au bout du poteau.

Je crois que secrètement, je pensais que si je m'assoupissais,  maman ne pourrait pas venir me  chercher,qu'elle ne me trouverait pas, que je ne serais pas prête pour partir. C'est peut-être pour cela que j'ai gardé l'habitude de dormir très tard, mais elle ne viendra plus puisqu'elle est, dans un quelconque Paradis,  avec son papa, .............................. mon grand-père tant aimé.

Quand j'y repense aujourd'hui, je la  vois bien cette pièce à cauchemars. Tant de détresse alignée. Tant de corps bridés dans ces chemises de nuit horribles, ces chuchotements de pleurs dans la nuit. Même cela il fallait le faire en silence.

Maintenant, les enfants sont Rois, nous ,nous n'étions pas grand chose d'intéressant.
-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Simy


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2011
Messages: 5 354
Localisation: Loiret
Féminin

MessagePosté le: Mar 18 Oct 2011 - 12:23    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Dousig a écrit:
Quelle que soit la monstruosité je pense que ceux qui nous lisent doivent savoir. Il est des choses qu'il ne faut pas garder !
Bien sûr c'est à toi de juger !




bonjour,doutsig 
j'ai procédé comme me l'a conseillé Valentine, je lui ai fais part de cette histoire en M.P, elle jugera si cela peut paraître sur le forum, mais tu as raison il n'est pas bon de garder pour soi , ces choses même sordides, Il y a encore un fait traumatisant que j'ai connu la bas, c'était le 29 mars 1962, j'avais la nuit du28 au 29 , a pleurer en silence dans ce triste dortoir, et je ne savais pas vraiment pourquoi j'étais aussi tourmentée, je l'ai donc su ce maudit matin du 29 mars , lorsque soeur Angélina , me demande très tôt , de la suivre dans le bureau de la Mère Geneviève, celle que l'on craignait le plus .Cette Mére Geneviève me regarde froidement et me dit .... votre Père était vieux n'est ce pas , ?.... et sans un mot de consolation ni un geste de compassion elle m'annonce brutalement ... il est mort , cette nuit , nous vous permettons , exceptionnellement , d'assister à ses obsèques dans votre village . Ce fut terrible pour moi , j'avais l'impression que le sol se dérobait sous mes pieds , et la cruauté de cette religieuse , me hante encore aujourd'hui , j'avais eu une permission 2 mois auparavant , d'une journée, et ce fut la dernière fois que je vis mon Père que je vénérais, je me souviens de ses dernières paroles , il m'a dit  , ma pauvre petite fille ,, je ne crois pas que je te reverrai vivant ,, et ce fut le cas. Ces bonnes soeurs je les hais , pour tout ça 


A bientôt 
Simy;

-----------------------------------
BP Orléans 30 Fg Bourgogne équipes des Fougères et des Chamois - 61/64
Revenir en haut
Simy


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2011
Messages: 5 354
Localisation: Loiret
Féminin

MessagePosté le: Mar 18 Oct 2011 - 12:56    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Dousig , je suis ravie , je viens à l'instant de recevoir ton livre, je vais le dévorer, merci encore pour cette courageuse initiative


Simy
-----------------------------------
BP Orléans 30 Fg Bourgogne équipes des Fougères et des Chamois - 61/64
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:11    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3151, 152, 153284, 285, 286  >
Page 152 sur 286

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com