LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.                                                          Index du Forum

LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE.
Ce forum est réservé aux anciennes pensionnaires des "Bon Pasteur", et à leur sympatisants.

       FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"
Aller à la page: <  1, 2, 3123, 124, 125284, 285, 286  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
NADINE


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2011
Messages: 5 112
Localisation: emerchicourt
Féminin

MessagePosté le: Mar 24 Mai 2011 - 18:53    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

ben oui j'étais dans le même BP que toi,donc j'avais bien raison,il y avait des balançoires,je l'ai vu ta photo sur copain d'avant,mais ton visage me dit quelque chose.ça parait peut-ê^tre bizarre,mais à force on remet un nom sur une photo.
-----------------------------------
BP (ARRAS) 1967-1970
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 24 Mai 2011 - 18:53    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maryse
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 24 Mai 2011 - 23:49    Sujet du message: ANCIENNE D'ARRAS Répondre en citant

OUI NOS VIES SE RESEMBLENT NOUS AVONS LES MÊMES PARCOURTS.
 DENFERT ROCHEREAU A 18 MOIS ....
1957 ORPHELINAT.....
 1958 1964 MAISON D'ENFANTS.....
1964 1967 BONNICHE MALTRAITEE !!!!
1967  AU 13 OCTOBRE 1969 CET ETABLISSEMENT  LE BON PASTEUR (IL NE PORTE PAS LE BON NOM). MALHEUREUSEMENT , MA MEMOIRE FLANCHE , MAIS J'AI BEAUCOUPS DE MAUVAIS SOUVENIRS.MAIS VOUS, JE NE VOUS ,MES AMIES, JE NE VOUSOUBLIE PAS. CAR JE VOIS VOTRE PARCOURT AUSSI DUR QUE LE MIENS. Okay  POUR CELLES QUI SONT PASSEES AVANT NOUS ENCORE PLUS DUR POUR ELLES . A MA FUGUE LE 13 OCTOBRE 69 JE N'AVAIS PERSONNE COMME FAMILLE, ET SYLVIANNE CANONVILLE A VOULU QUE JE FUGUE AVEC ELLE. SA FAMILLE ETAIT DE LA SEINE ET MARNE ET JE NE SAVAIT PAS LA SUITE POUR MOI. J ETAIS MINEURE. LES GENDARMES SONT VENUS CHEZ SES PARENTS, ET MOI JE DEVAIS REPARTIR EN MAISON .ET,J'AI DIS QUE SI J'ETAIS REPLACER ME ME SAUVERAI.JE N'ETAIS PAS RESPONSABLEDE CE QU'AVAIENT FAIT MES PARENTS. J'AVAIS UNE SOEUR PLACEE A BOULOGNE(62)ET J'AI EU L'ODACE DE LA FAIRE FUGUER CAR ELLE ETAIT PLUS JEUNE QUE MOI.
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Mar 24 Mai 2011 - 23:57    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

C'est pour cela, Maryse, qu'il faut rester soudées. Maintenant, personne ne peut plus nous humilier injustement.

Même, si pour certaines d'entre nous, la vie n'est pas géniale, nous sommes fortes de nos vécus, nous sommes définitivement LIBRES dans nos têtes!


Toutes pareilles, toutes solidaires, bisous à toi.

Allez haut les coeurs!!
-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
NADINE


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2011
Messages: 5 112
Localisation: emerchicourt
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Mai 2011 - 05:14    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

c'est vrai toutes les filles dont parle Maryse je les ai connues,hier nous,nous sommes téléphonées nous avons parlé de notre passé m' demandé de le dire sur le forum,elle me dit qu'elle patoge un peu ,moi aussi je vous dirai.
en 69 nous sommes allées à lourdes,ensemble,et d'autres filles bien sur,nous étions allées en pelerinage ,pour une huitaine de jours,les premiers jours,nous avons fait le pelerinage,et un soir au lieu d'aller à la prossecion comme d'ahitude,nous sommes allées ds un café il y avait des garçons qui étaient là  à jouer de la guitare,nous chantions avec eux,mais nous n'avions pas fait attention à l'hr,qd nous sommes rentrées la soeur nous attendait à la porte,ce jour là elle nous a rien dit nous avons terminé notre pelerinage avec toutes les autres ,mais quand nous sommes rentrées à arras,nous sommes passées au bureau de la mère sup,le sermon,!privée de sorties.exct.......

:!: je pense que tous ces établissements se ressemblaient. Il , y a aussi pour le petit déjeuner,on avait une rondelle de beurre de la taille d'une pièce de 5 francs,etépaisse  de 3milimètres,pour mettre le beurreje l'étalais avec de tous petits morceaux pour que la surface de la mie de pain soit beurrée,je vous assure que j'ai été longue à me mettre le beurre sur une tartine,j'écrasais le beurre pour qu'il soit bien imprégnié,un fois ma belle mère m'a dit tu n'aimes pas le beurre je lui ai dit que si,elle ne comprenait pas,que j'en prenais très peu.
-----------------------------------
BP (ARRAS) 1967-1970
Revenir en haut
cyrielle


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2009
Messages: 804
Localisation: paris 15
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Mai 2011 - 16:59    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Du beurre mais quel luxe, nous avions de la margarine un peu rance ....................beurk on mangeait trés mal.

Votre pécule ,vous le receviez tous les mois , et vous pouviez le dépenser comme bon vous semble , où pour acheter des choses bien précises.???

En sortant du BON PASTEUR , est ce que votre  pécule était mentionné quelque part sur vos documents, car cela prouve  que vous avez travaillé pour eux et  faire valoir vos droits.
-----------------------------------
BP Orléans anjorrant 59/61, BP Sens fin 61/62
Revenir en haut
NADINE


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2011
Messages: 5 112
Localisation: emerchicourt
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Mai 2011 - 17:33    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

le pécule ,je n'ai pas de souvenirs qu'il était mentionné,c'est vrai que l'on travaillais,en confection ,à l'interieur du B P ,je n'y suis pas restée longtemps ,les soeurs m'ont mises en école de couture,pour passer mon c.a.p,
Les comptes étaient tenus sur un carnet,ou était noté le pécule,de chacune.
il y a une chose c'est que j'avais un peu plus que les autres je recevais des mandats,que mon père nous envoyait à ma soeur et moi,on m'appelait au parloir pour aller signer,le mandat,et l'argent était dans un petit coffre fermé à clé,et rangé dans l'armoire,fermée à clé aussi,quand je suis allée au foyer  du BP,je travaillais à l'exterieur en confection,là j'avais mes fiches de salaire,et on payait une pension,on avait de l'argent de poche,pour nous acheter notre savon dentifrice exct....et le reste était placé sur un livret de caisse d'épargne.
-----------------------------------
BP (ARRAS) 1967-1970
Revenir en haut
alouette35


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2009
Messages: 739
Localisation: Bretagne
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Mai 2011 - 18:19    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Pour le pécule c'était un livret de caisse d'épargne !!
-----------------------------------
Eveline
- Denfert-Rochereau - St Brice Chartres 2/63-6/63
- Angers Centre d' Obs. "Les Tilleuls" 6/63-10/63
- Le Mans10/63-12/66
Revenir en haut
MSN
NADINE


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2011
Messages: 5 112
Localisation: emerchicourt
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Mai 2011 - 18:54    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

ça c'est quand nous étions au foyer,le livret de caisse d'épargne,mes salaires étaient placés dessus,aprés avoir payé la pension,et on nous donnait un peu d'argent,comme je viens de l'écrire précedemment,les fiches de salaires de ce temps là je les ai toujourrs.
-----------------------------------
BP (ARRAS) 1967-1970
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Mai 2011 - 19:01    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Alors, là, ou je fais Alzheimer, ou je tourne bourrique!

Je t'assure Nadine, que je n'ai pas les mêmes souvenirs.( enfin pas tous) De la margarine au déjeuner et du "coco" dans les carafes aux repas,ça oui!

Bon, c'est vrai que je n'avais pas de visite, pas de courrier, donc pas d'effets personnels, ni d'argent, mais je n'avais pas de pécule ( c'est pour cela que j'aimerai bien retrouver ma copine de 1962 pour qu'elle me le rappelle)

Attention, je ne dis pas que ce que tu dis est faux, loin de là, mais je faisais partie de ces filles qui n'avaient rien.L'argent de poche, ouah!! ça devait être chouette!  celles du foyer, ça oui, elles travaillaient dehors, rentraient tous les soirs et avaient une partie de leur salaire logement déduit.

Elles avaient de droit de sortir, d'écouter et d'avoir de la musique, c'était normal puisqu'elles bossaient!

Du coup, j'en ai repris mon relevé de carrière. Je suis affiliée à la sécu depuis 1961, date à laquelle, ma chère belle-mère m'a pris avec elle dans sont atelier de peinture sur jouets, j'avais 14 ans ( travail que je devais apprendre, mais on me faisait faire du ménage toute la journée................alors devinez!

Donc, en 61 ok, mais après je vois "période non retenue régime général"  0+0= la tête à toto!

En 1966 , activité régime général, là normal puisque c'est la période à mes 19 ans ou j'ai accepté pour sortir de "redevenir" une Bonne. Quelques mois, et retour à la case départ jusqu'à mes 21 balais.

Donc, je n'étais pas payée. Je me souviens de "mon savon de Marseille" et du dentifrice qu'on m'octroyait, parce que je travaillais à l'atelier. Mais c'était de la main à la main!

Maintenant cela fait 4 ans que je suis à la retraite, je l'ai prise avec un montant moindre, car il me manquait des trimestres,  2 de mes employeurs ayant "oublié" de me déclarer. Si je n'étais pas mariée, je n'aurai pas pu me permettre, et je serai certainement encore au boulot.

Alors, Nadine,comme cela, au moins, tu n'auras pas de "trou" dans ta carrière, enfin, le début de ta carrière, si tu a été déclarée, et j'en suis contente pour toi, car ça a été le parcours du combattant pour moi, cette reconstitution de carrière. Ma belle-mère ayant jeté tous mes documents. Même mon cap de sténo-dactylo, mon cap de couture, remarques je n'ai pas non plus mon certificat d'étude (le papier) car j'étais à l'époque dans l'Aisne, et tout a été "égaré" Mais je l'ai eu, à treize ans et demi, na na nère  !!!!!!!!!

Mais comme je le dit souvent, je n'en parle pas pour régler des comptes, mais pour replacer ma jeunesse dans le bon ordre, maintenant, j'attache de l'importance à ce qui doit en avoir,............................... après nous le déluge........................

Et puis, nous sommes là, maintenant, avec nos souvenirs d'armée, nous nous sommes retrouvées, sans nous connaître, c'est pas beau,ça ?

-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 341
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Mai 2011 - 19:15    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Ce qui est super les filles c'est que vous parliez, parliez à ne plus en finir et que les souvenirs remontent à la surface pour enfin vous en libérer ! On n'oublie pas mais on fait avec et la tête reprends sa place bien droite  :D
Je côtoie beaucoup de gens dans les expos, forums et autres et les gens parlent (c'est mes cheveux blancs sans doute) et je m'aperçois que nous sommes nombreuses. Je vais finir par croire que nous  sommes  plus nombreuses que les filles  dites "normales" LOL !

-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
NADINE


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2011
Messages: 5 112
Localisation: emerchicourt
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Mai 2011 - 19:16    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

oui,je travaillais avant d'aller auBP j'ai commencé en 64,jusque juillet 67,en aout 67 je suis arrivée au BP j'allais avoir 18 ans 1 mois après,dur!pour une personne qui travaillait,du jour au lendemain,terminé la liberté,je n'ai subi aucunes violence de mes parents,c'est une de mes tantes qui a tout fait,pour que ma soeur et moi soiyons placées,je lui en ai voulu,paix à son âme,mais je lui en veut encore j'expliquerai plus tard pk je me suisretrouvée avec ma soeur au BP.
-----------------------------------
BP (ARRAS) 1967-1970
Revenir en haut
cyrielle


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2009
Messages: 804
Localisation: paris 15
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Mai 2011 - 19:59    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

C'est super de vous lire , c'est  vrai que  DANYE, à de  l'humour cela fait passer la pilule mieux.
Jusqu'à présent , nous étions de  la même époque au BP.
Les autres les jeunettes ont des choses à nous dire , on en apprend , et c'est bien de vous lire toutes et c'est vrai plaisir.

Moi je n'ai pas  trouvé  de camardes du BP d'Orléans , enfin de la section  des grandes ( 13/14/15 ans)grandes tu parles..........
j'ai ma bleuette , mais elle était juste à côté.
-----------------------------------
BP Orléans anjorrant 59/61, BP Sens fin 61/62
Revenir en haut
Dousig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2009
Messages: 8 341
Localisation: Berry
Féminin

MessagePosté le: Ven 27 Mai 2011 - 14:51    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Pour l'Hirondelle : BP Moulins 
J'en ai, d'autres BP, pour celles qui en veulent, ... me le demander
!!!! :evil:                                                      


-----------------------------------
Institution Anjorrant Bon Pasteur Orléans ( Bleuettes) : 1959/1960

Avoir de l'espoir dans le désespoir.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
NADINE


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2011
Messages: 5 112
Localisation: emerchicourt
Féminin

MessagePosté le: Ven 27 Mai 2011 - 16:39    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

bonjour,dousig,j'ai vu celui d'arras,de BP, je cherche ce que l'on mageait aux repas je ne me souviens pas trop,si un plat qd c'était des cotes de bettes,je n'en voulais pas,je cherche les repasque l'on nous servait,difficile de me rappeler,vraiment j'ai un trou là

je me souviens quelquefois on était de corvée pour éplucher les P.de.T en cuisine,à part le petit déjeuner,et le gouter,du pain sec,j'ai du mal à me rappeler ce qu'il y avait comme nourriture de la purée Question
-----------------------------------
BP (ARRAS) 1967-1970
Revenir en haut
Danielle


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 12 560
Localisation: NIEVRE
Féminin

MessagePosté le: Ven 27 Mai 2011 - 19:30    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes" Répondre en citant

Dousig, est ce que tu as celle d'arras? ( s'il te plaît)

Hé, Nadine, comment tu l'a eu toi? Je vois que tu arrives bien à discuter sur le forum, j'aimerai bien que Marie-Odile et Maryse en fassent autan, ça serait chouette!

Tu sais que pour les repas, je suis en train de chercher moi, aussi. Des ratas avec des patates, ça je me souviens! des trucs bourratifs, mais je suis pareille que toi, je ne me rappelle pas.............................

Par contre tu devais être de corvée de pluches, une fois par semaine comme toutes.Les corvées tournaient avec les filles.

J'ai regardé ta photo de "notre " époque, pas de souvenir, tu n'en a pas d'autre?

Il y a une chose qui l'est revenue. Le Noël, nous n'étions pas beaucoup à rester, une fois les sortantes parties. Et j'ai encore la vision, des oranges et du chocolat chaud, qui nous étaient offerts...................comme cadeau.Moi les oranges, ça me fait vomir, l'odeur, je sais pas..)

Et le retour des filles avec toutes leurs nouveautés.( vêtements, cadeaux,)

Moi, je n'ai jamais eu de jalousie, je trouvais bien que tout le monde ne soit pas malheureux.

La seule chose que je reprochais et reproche encore, c'était les filles qui mangeaient leurs bonbons, sous les draps, pour ne pas partager.
On entendait bien le bruit du papier., ça me foutait dans une rage!!!

Le partage, ça fait partie de ma vie, religion ou pas. Si j'ai ,je donne, si je trouve une bestiole sans toit, je mets au chaud et je nourris, c'est aussi facile que de respirer. Je ne comprends même pas que certaines personnes se posent la question!

Enfin, avec tout ça, j'ai bien "reprisé" mes trous de vie d'adolescente. C'est vrai qu'avec le temps, on a tendance à minimiser, et puis on se dit que le passé, c'est le passé.

Et ben, non!  Le passé, oui! mais il nous a fait vachement mal, et on se doit de redresser les torts. Gentiment, mais redresser, hein, le monsieur du Journal?





-----------------------------------
A ceux qui portent en eux la contrainte, la méfiance, la rancune, la vie sourit en vain

Marcel AUCLAIR
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:21    Sujet du message: FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BP : Ici, on ne parle que de nos vies de pensionnaires Si vous recherchez des anciennes, laissez votre message dans "Recherche d'anciennes"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE BON PASTEUR. NOTRE ENFANCE. Index du Forum -> Nos sujets (INDEX DU SITE) -> FORUM PRINCIPAL : NOTRE VECU AU BON PASTEUR : enfance volée ou sauvée ? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3123, 124, 125284, 285, 286  >
Page 124 sur 286

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com